AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une si belle journée... (PV Mina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Éléonore de Méricourt
Directrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & AdministratriceavatarDirectrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & Administratrice
Messages : 47
Date d'inscription : 17/07/2010
MessageSujet: Une si belle journée... (PV Mina)   Sam 20 Aoû - 10:13

Éléonore traversait l'immense bibliothèque de l'Académie d'un pas alerte, sa large cape blanche flottant derrière elle. Elle adorait porter cette couleur qui lui allait si bien au teint et qui la faisait trancher parmi la foule des élèves aux uniformes bleutés. Ses bottes au talon discret claquaient cependant sur le marbre coloré du pavement annonçant à la ronde sa démarche décidée. Une paire de livres reliés de maroquin vert sous le bras, elle parcourrait les rayonnages de la bibliothèque à la recherche d'un troisième livre, essentiel à la préparation de son premier cours de magidigitation de l'année.

En ce lendemain de la rentrée, tous les élèves profitaient encore du beau temps et surtout de l'absence de travail pour pouvoir profiter des jardins. La bibliothèque était donc déserte. Pas même un Lusignan ne feuilletait fébrilement un vieux grimoire, ce qui était pour le moins rare! Filant comme une flèche, Éléonore s'attendait à trouver le manuel sur son étagère sans aucun soucis. Cependant, lorsqu'elle arriva devant son emplacement, elle étouffa un petit juron. Entre "Principes fondamentaux de magidigitation" et "La magidigitation défensive", se trouvait un petit espace vide qui signifiait que l'ouvrage de Mme Adaret avait disparu du rayonnage, peut-être perdu car à cette période, personne n'empruntait encore de livres.

Déboulant dans l'allée centrale vers le bureau du responsable de la bibliothèque, absent lui aussi, Éléonore remarqua avec surprise la présence d'une élève au milieu de cette bibliothèque désertique. Assise près d'une fenêtre aux lourdes tentures de velours bleu nuit, elle feuilletait négligemment un livre à la tranche dorée qu'Éléonore reconnut immédiatement comme le manuel recherché. Elle s'approcha de la jeune fille et entreprit de récupérer son livre de manière diplomatique.

Accoudée sur la table, la joue posée dans la paume de sa main, la jeune rêveuse, qu'elle identifia comme une Montmorency grâce à l'écusson brodé sur le haut de sa manche gauche, ne releva la tête que lorsqu'Éléonore fut à quelques centimètres du bord de la table. Elle leva la tête et Éléonore lui sourit.


- C'est une bien belle journée que pour s'enfermer dans la bibliothèque, mademoiselle. Ne préféreriez-vous pas profiter des jardins avec vos condisciples? Il sera bien assez temps de vous enfermer ici l'hiver venu, lorsque vos cours ne vous en laisserons pas le choix.


Dernière édition par Éléonore de Méricourt le Sam 24 Sep - 16:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina de Mortange
Cinquième année MontmorencyavatarCinquième année Montmorency
Messages : 6
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part
MessageSujet: Re: Une si belle journée... (PV Mina)   Dim 21 Aoû - 22:12

Je mettais levée en même temps que les premières lumières lueurs de l'aube, lorsque l'astre solaire colorait de ces rayons chaleureux le ciel encore obscurcit de ténèbres. Une scène que je trouvais toujours aussi superbe, envoutante, émouvante même, le moment où la nuit et le jour fusionnait, dans une harmonie.
Vêtue de mon uniforme soigneusement plié, sans aucune tache sur ce bleu ciel ou bien ce blanc immaculée, les couleurs de cette prestigieuse académie où j'avais déjà passé de longues années. Je regrettais de ne pouvoir me vêtir de mes vêtements du quotidien, mais ici il fallait se conformer aux règles, et c'étais avec docilité que je respectais les règles, les règles étaient les bases de notre monde, il fallait les respecter pour que ce monde tourne dans un ordre acceptable. Ainsi aucune différence entre les élèves, entre les riches et les pauvres, les sang-pur et les sang de bourbe, une chose qu'elle trouvait toutefois regrettable.
Après avoir pris un déjeuner léger en compagnie de mes camarade de maison, je me dirigeais vers la bibliothèque après avoir décliné gentiment leurs propositions de promenades le long du parc. Je pouvais me diriger les yeux fermés dans cette vieille battisse à la décoration baroque, après plus de quatre ans à errer dans ces longs couloirs, à trouver les salles.

En silence j'entrais dans la bibliothèque, mes chaussures de toile rendant mes pas silencieux. Il n'y avait personne, pas même un Lusignan caché dans un coin sombre, cerné par de nombreux ouvrages. J'avais pour moi cette magnifique bibliothèque. Avançant comme une ombre, me glissant parmi les rayons aux livres reliés de cuire, je m'imprégnais de leur odeur si particulière. Ils étaient les gardiens d'un savoir immense, et moi j'étais ici pour me l'approprier et atteindre des objectifs beaucoup plus personnel.
J'avançais dans cette salle immense, me dirigeant vers un rayon qui avait déjà attiré mon attention pour de multiples raisons, la première cela serait une matière qui m'était inconnue, la seconde autant prendre un minimum d'avance si je le pouvais. Je devais être dans les premières de classe.
Mes doigts glissaient sur les couvertures de cuir, caressant les ouvrages sur la magidigitation comme si ce geste, cette marque d'affection, me permettrait d'acquérir plus facilement ces connaissances. Attrapant l'ouvrage que je recherchais, le manuel de Mme Adaret. Délicatement, comme si il aurait été fait de cristal, je sortais ce livre et avec un sourire des plus satisfait je partais m'installer devant une table près d'une fenêtre recouverte d'un lourd rideau de velours bleu marine. Bien je pouvais désormais m'atteler à une lecture passionnante.

Je lisais, lisais, plongeant mon regard dans ces pages, m'instruisant de ce savoir ancestrale, buvant ces connaissances avec délices. Depuis combien de temps étais je ici, une heure, deux heures ou peut être plus ? Peut m'importais, je commençais à replonger dans ma lecture quand je sentis une présence non loin de moi. Proche de quelques centimètres à peine. En silence je relevais la tête et souris à celle qui se montrait être une enseignante par sa cape blanche. Elle était belle, une femme superbe, et j'étais la première à le reconnaitre. Je me redressais sur ma chaise, le dos bien droit, écoutant ces paroles dans un silence religieux. Je savais qu'elle n'était pas venu à ma rencontre dans le seul but de me dire bonjour, elle souhaitait tout bonnement récupérer ce manuel de magidigitation. C'était surement elle le professeur que j'aurais durant ma cinquième année d'étude.
D'une voix calme et posé je lui répondis.

-Il fait certes beau madame, mais il est primordiale à mes yeux de maitriser avant les autres certains sujets... C'est un temps précieux gagner sur les mois à venir et pour être la première et atteindre mes objectifs. Et vous Madame, que faites vous ici si je puis me permettre ? Pourquoi ne profitez vous pas de ce conseil que vous m'avez prodigué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléonore de Méricourt
Directrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & AdministratriceavatarDirectrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & Administratrice
Messages : 47
Date d'inscription : 17/07/2010
MessageSujet: Re: Une si belle journée... (PV Mina)   Dim 4 Sep - 11:19

-Il fait certes beau madame, mais il est primordiale à mes yeux de maitriser avant les autres certains sujets... C'est un temps précieux gagner sur les mois à venir et pour être la première et atteindre mes objectifs. Et vous Madame, que faites vous ici si je puis me permettre ? Pourquoi ne profitez vous pas de ce conseil que vous m'avez prodigué ?

Les questions étaient impertinente cependant cela ne semblait pas être l'intention de la jeune fille, assise bien calme, le regard inexpressif et la voix douce. Après tout, ce devait être dans sa nature. Les Montmorency étaient connus pour ne pas être des avatars de discrétion et de modestie. Éléonore fronça cependant légèrement les sourcils.

- Votre zèle est tout à votre honneur mademoiselle mais malheureusement pour vous, j'ai besoin de ce livre afin de préparer les cours qui vous semblent si précieux. Quand à profiter des jardins, je vous répondrais, bien que je n'y sois pas obligée, que je le voudrais bien mais que mon travail ne m'en laisse pas le loisir pour le moment.

Puis, se disant qu'il vaudrait peut-être tenir cette élève à l'oeil, elle lui demanda sans trop de sévérité :

- Puis-je savoir votre nom, Mademoiselle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina de Mortange
Cinquième année MontmorencyavatarCinquième année Montmorency
Messages : 6
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part
MessageSujet: Re: Une si belle journée... (PV Mina)   Sam 17 Sep - 14:33

Je venais de m'exprimer avec mon calme habituel, une expression impénétrable et des yeux inexpressifs pour ne rien laisser transparaitre de mes pensées, de mes réflexions intérieures. Une chose que mes parents m'avait enseigné durant leur temps libre, pour eux il fallait éviter de dévoiler ces faiblesses, nos réactions , tout bon commerçants, négociateurs ne laissaient jamais transparaitre leurs ressentiment afin de mener à bien leur transaction. Je faisais de même pour toute relation que j'entretenais, il fallait se méfier de tous et de toutes, surtout de ces sangs impurs et de ces bestiaux mi-homme mi-chimères.
Mais se léger froncement de sourcil avait éveillé en moi une once d'inquiétude, un soupçon d'interrogation. Qu'avais je pu bien lui dire pour que cette enseignante se sente ainsi agresser par mes paroles ? Je venais de m'exprimer avec tout le respect que je devais aux personnes de son rang. Peut être était ce l'une de ces femmes qui n'appréciaient que les réponses courtes, sans que l'on ose répondre par une autre question quel que fut le ton employé. Qu'importe pour moi, je n'en avais que faire j'étais libre de m'exprimer comme bon me semblais tant que je ne dépasserais pas les limites qui m'étaient fixées.
Quand gardant un calme tout à fait relatif, elle me répondit. C'était donc elle mon futur professeur, le personnage qui m'enseignerait cette nouvelle matière. Je pouvais désormais mettre un visage sur une matière. Je souhaitais rechigner, lui répondre par la négation en affirmant que moi aussi j'avais le droit au travail. Mais ce débat ne servirait qu'à me faire remarquer en mal par cette enseignante. Je préférais débuter l'année sur des relations positives avec mes futurs professeurs que sur un échange conflictuel qui ne serait en rien constructif. Ni pour eux, ni pour moi. Adressant un dernier regard à ce délicieux manuel de savoir, je retenais la page de ce manuel utilisé par de nombreux sorciers et sorcières avant moi, voir des générations peut être même mes parents. Délicatement, refermant avec prudence l'objet de convoitise comme si il risquait de tomber en poussière, je le tendis d'une main sure à mon enseignante.


-Pauvre de vous, toutes tâches peuvent sembler pénibles lorsqu'il fait beau dehors je le concède... Je vous rend donc ce cher livre qui est nécessaire à votre honorable profession Madame. Je marquais une petite pause, passant une main assurée dans ma longue chevelure couleur de jais. Je me prénomme Mina, Mina de Mortange pour vous servir. Et vous madame ? Puis je savoir le votre ? Je ne souhaite pas vous offensez par mes questions; loin de moi cette ignoble idée.

Je souriais, un sourire emplit d'une grande sincérité. Je voulais l'inviter à la conversation, la découvrir, voir qui se cachait derrière cette cape blanche. Elle éveillait ma curiosité car je souhaitais savoir de quel calibre serait mon enseignante, pas l'une de ces personnes soumises et sans intérêt où la moindre remarque les faisaient taire. Je joignis mes mains, paume contre paume, inclinant légèrement la tête sur le côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléonore de Méricourt
Directrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & AdministratriceavatarDirectrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & Administratrice
Messages : 47
Date d'inscription : 17/07/2010
MessageSujet: Re: Une si belle journée... (PV Mina)   Dim 18 Sep - 17:10

Mina de Mortange... Éléonore se promit de retenir ce nom. Cette jeune fille lui paraissait bizarre. Elle avait un comportement à la fois inquisiteur et innocent, des questions indiscrètes avec un ton qui ne l'était pas et pour couronner le tout, un visage inexpressif qui laissait perplexe. Éléonore avait une impression de décalé, entre les mots pompeux de la jeune fille et son attitude révérencieuse. Avait-elle peur d'elle? ou pensait-elle que les professeurs de l'Académie exigeaient une déférence quasi aristocratique? Perplexe, Éléonore prit le livre que la jeune fille lui tendait et répondit d'une voix neutre, presque hésitante :

- Je suis le professeur de Méricourt. J'enseigne la magidigitation à l'Académie.

Éléonore se souvint qu'elle n'avait encore jamais vu cette élève ni dans sa classe ni même dans les listes de cours. Elle en conclut qu'elle devait au mieux intégrer la cinquième cette année.

- Si vous intégrez la cinquième cette année, vous aurez l'opportunité de suivre mes cours, pour peu que vous en ayez choisi l'option, bien sûr.

Elle se dit que sa dernière phrase devait très certainement taper dans le juste. Après tout, pourquoi cette jeune fille lirait-elle un manuel de magidigitation si elle ne comptait pas l'étudier bientôt?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina de Mortange
Cinquième année MontmorencyavatarCinquième année Montmorency
Messages : 6
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part
MessageSujet: Re: Une si belle journée... (PV Mina)   Mer 21 Déc - 17:51

Je dévisageais sans arrêt le moindre faits et gestes de cette personne qui me faisait face. Chaque réaction, chaque mouvement je tentait de le voir, de l'interpréter, sans laisser transparaitre au dehors mes émotions en restant impassible telle une statue de marbre blanc douée de la capacité de s'exprimer. C'était elle la proie et moi le chasseur, je devais tout comprendre. Apparemment elle semblait désappointée par ma manière de le comporter, d'être aussi inexpressive, ce léger tic nerveux, un froncement de sourcil comme si mon comportement ne pouvait pas convenir à mes paroles, à ma manière d'agir. Pourquoi m'en étonnais je encore ? C'était ainsi que mes parents m'avaient éduqués, formés, afin que j'agisse toujours au mieux, pour arriver à mes fins, toutes mes fins. Sa réponse, malgré son ton neutre semblait contenir un soupçon d'hésitation, une pointe de quelque chose, d'une incertitude légère.
Le professeur De Méricourt, Madame de Mericourt, enseignante de magidigitation... Je tachais d'associer son visage à son nom, de le garder précieusement en tête. L'une de mes futurs tuteurs, celui qui aurait une autorité sur ma personne tout du long de cette nouvelle année d'étude. J'attendais énormément de sa part, de son apprentissage, j'espérais qu'elle pourrait assouvir ma soif de connaissances. Des espoirs, des espérances, des suppositions, rien de concret et de tangible. Tout cela était si frustrant.


-Soyez rassuré je vous pris Professeur que cette lecture n'est pas le fruit d'un heureux hasard, ni d'une illumination subite, je ferais partis bien évidemment cette année de vos futurs élèves, c'est pour cela que je tenais tant à prendre cette avance si précieuse pour cette dure année de labeurs. J'inclinais ma tête de manière respectueuse, laissant un sourire éclairé mon visage et illuminé mes yeux d'un éclat joyeux, brisant mon masque sans expression. J'espère que nous passerons une année de bonne entente, de respect mutuelle et bien sur de réussite, j'attends énormément de cette matière vous savez, elle me semble si compliquée, si intrigante, si passionnante... Je perds même mes mots.

J'exprimais mon admiration par ce flot de mots ininterrompus, des flatteries, mes mains s'agitaient en un ballet souple, quand je terminais d'exprimer tout mon intérêt, je repassais une main sure dans ma chevelure couleur de jais, replaçant une mèche qui s'était déplacée. En silence je la scrutais, je la fixais, j'attendais de voir comment elle réagirait face à ces compliments, les mots doux, et autres flatteries allaient ils l'émouvoir ou bien la laisser de marbre, j'attendais patiente, cachant mes véritables intentions à sa vue, dissimulant ce qui m'amenait à choisir la voie de la magidigitation. Mes projets futurs ne la concernait nullement, et quel futur... J'en frissonnais d'un plaisir non feind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléonore de Méricourt
Directrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & AdministratriceavatarDirectrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & Administratrice
Messages : 47
Date d'inscription : 17/07/2010
MessageSujet: Re: Une si belle journée... (PV Mina)   Jeu 22 Déc - 16:22

-Soyez assurée, je vous prie, Professeur que cette lecture n'est pas le fruit d'un heureux hasard, ni d'une illumination subite. Je ferai partie, bien évidemment, cette année de vos futurs élèves, c'est pour cela que je tenais tant à prendre cette avance si précieuse pour cette dure année de labeurs. J'espère que nous passerons une année de bonne entente, de respect mutuel et bien sur de réussite, j'attends énormément de cette matière vous savez, elle me semble si compliquée, si intrigante, si passionnante... Je perds même mes mots.

Pour une fois, la jeune fille était partie dans des mouvements de mains volubiles et rapides, comme des envols de papillons. Elle semblait transportée par son discours, comme si une sorte de transe l'avait saisie. A peine eut-elle finit de parler qu'elle reprit cette attitude distante et hautaine qui la caractérisait. Ce comportement instable mit Éléonore mal à l'aise. Plus elle côtoyait la jeune fille plus elle lui devenait antipathique. Elle présentait une soif de connaissance, une frénésie d'apprendre encore plus forte que la plus assidue des Lusignan. Que cachait cette soif de connaissance? Ce besoin d'être la meilleure? Une soif de pouvoir? Un besoin d'attention? Quelque chose de plus improbable que ça? Et puis ce besoin qu'elle éprouvais de lui passer sans arrêt une pommade qu'elle jugeait déplacée et infiniment trop révérencieuse et mielleuse que pour être agréable... Était-elle pareille avec ses amis ou ses condisciples? Si tel était le cas, elle ne devait pas avoir beaucoup d'amis...Éléonore mit le livre sous son bras et répondit d'un ton un peu plus dur :

- N'allez pas trop vite en besogne, mademoiselle. Vous aurez toujours le temps d'apprendre mais celui de profiter de la vie, vous le perdez à chaque seconde. Profitez de votre jeunesse et de ce début d'année léger pour vous amuser plutôt que de déjà vous ensevelir sous les livres de cette bibliothèque. Allez retrouver vos amis par exemple.

Elle s'empêcha d'ajouter "si vous en avez" jugeant que cette remarque pourrait être blessante et surtout déplacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une si belle journée... (PV Mina)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une si belle journée... (PV Mina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Par une belle journée ensoleillée...
» Le matin d'une belle journée [PV Âme]
» Une belle journée ensoleillée et lavage de voiture[ Summer & Nicolaï] ~ HOT~
» Belle journée pour se promener, n'est-ce pas ? [Alyss Yuki]
» Par une si belle journée... - Olivia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: >---{Le château}--- :: >---{Le Rez-de-Chausée}--- :: >---{La Bibliothèque}----
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit