AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annabella de Blois
Professeur de Métamorphose & Chevalier de MercoeuravatarProfesseur de Métamorphose & Chevalier de Mercoeur
Messages : 33
Date d'inscription : 09/12/2011
MessageSujet: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Dim 11 Déc - 12:34

En cette matinée de septembre, Annabella était d'une humeur radieuse. Elle donnait son premier cours du trimestre en fin de matinée, le jour même. Accordant une caresse à Gatto, encore à moitié endormi sur la courtepointe d'un bleu clair, elle ouvrit la fenêtre pour profiter du soleil matinal. Certains élèves étaient déjà dans les jardins, des Courtenay, lui sembla t'il. Elle observa pensivement le ciel quelques instants. D'un bleu très pur, à peine quelques nuages l'estompaient. Le lac au loin brillait de mille feux, et les rosiers, qui poussaient presque sous ses fenêtres amenaient un doux parfum jusqu'à sa chambre.

Revigorée par cette vision, elle se retourna, et passant dans la petite salle de bains attenante, elle termina de se réveiller. Ouvrant sa penderie, elle eut un regard satisfait devant le choix qui s'offrait à elle. Après un rapide coup d'oeil vers le ciel, toujours aussi bleu, elle opta pour une jolie robe d'un vert amande très clair, Elle assortit cela à une paire de ballerines de la même couleur. Saisissant une brosse, elle entreprit de coiffer ses longs cheveux d'un roux plutôt foncé ce jour là. Elle les releva en un chignon léger qu'elle maintint d'une simple broche, laissant échapper quelques mèches, qui retombèrent encadrer et adoucir son beau visage ovale. Elle termina par accrocher deux boucles d'oreilles en argent, serties en leur milieu d'un petit morceau de jade.

Une fois prête, elle descendit, un sourire rayonnant aux lèvres, au réfectoire. Saluant ses collègues au passage, elle s'assit à sa place habituelle, entre la Directrice et Irmine. Tout en discutant avec son amie, elle entreprit de profiter du choix qu'offrait, comme chaque jour, le petit déjeuner proposé par l'académie. Se décidant pour des toasts et le choix varié de confitures, elle laissa Gatto profiter de l'écuelle de lait mise à sa disposition, à côté de sa chaise.


Quand la directrice se leva, elle partit à son tour en direction de la salle. Comme à chaque fois, elle admira la somptueuse salle où se déroulaient ses cours. Immense, disposée en hémicycle, le plus majestueux restait tout de même sans aucun doute le plafond. Animé, les personnages peints saluaient les membres de la salle, ou s'amusaient à les divertir de leurs frasques. Posant son sac sur son bureau, elle prit sa baguette magique, et ouvrit grand les portes. Déjà les élèves commençaient à arriver. Sortant sa liste de noms, elle cochait, du bout de sa baguette, le nom des élèves qui entraient dans la salle, tout en répondant à leur salut en souriant. Elle leur fit signe de s'asseoir à la place de leur choix, autour de l'hémicycle. Une fois tout le monde arrivé, elle tendit sa baguette vers les battants de la porte, et les gonds se refermèrent dans un claquement sec. Annabella se tourna alors vers la classe avec un sourire franc.


[H.J. : Pour le déroulement du cours :

- Chaque élève va poster à la suite son arrivée. J'ai compté 13 élèves concernés. Vous avez 3 jours pour poster votre arrivée. Si vous souhaitez arriver en retard, envoyez moi un mp. Après chaque élève, je posterai le commencement du cours. Les élèves en retard posteront après moi.

- Pendant le cours : on respecte l'ordre de posts établi (l'ordre d'arrivée). Quand je soulèverai des questions, le premier élève a avoir posté son arrivée peut répondre. Je posterai alors à sa suite, et souleverai une autre question pour que le 2eme élève puisse répondre à son tour, et ainsi de suite pour que chaque élève ait l'opportunité de faire gagner des points à son armoirie.
Au contraire, lors des exercices, chaque élève est tenu de poster les uns à la suite des autres (en respectant l'ordre et sans que je poste entre), et je ferai un résumé à la fin.
Si l'élève qui vous précède dans l'ordre de posts n'a pas posté au bout de trois jours, vous pouvez poster à votre tour sans attendre.

- Si j'ai des modifications à apporter à cette organisation, je le préciserai dans un autre message H.J. comme ici. Bon cours ! ].


Dernière édition par Annabella de Blois le Lun 19 Déc - 16:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurydice Montansoie
Sixième année LusignanavatarSixième année Lusignan
Messages : 44
Date d'inscription : 03/11/2011
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Lun 12 Déc - 7:29

Eurydice s’était réveillée plutôt fatiguée de sa lecture de la veille mais tout de même en forme. Le premier cours de la journée et de la matinée était le cours de Métamorphose avec le professeur De Blois. La jeune aimait assez cette matière qu’elle jugeait utile et intéressante, surtout cette année, puisqu’ils allaient bientôt s’attaquer aux métamorphoses humaines. Elle appréciait aussi la professeur qu’elle trouvait compétente malgré son jeune âge. Enfin, après tout, la Lusignan ne la connaissait que dans le domaine des cours, elle ne pouvait pas juger au-delà de cela.

Après avoir réunis ses affaires pour son premier cours et les cours suivants, elle entreprit de se préparer et se coiffer. Elle jeta un rapide coup d’œil à l’horloge présente dans les dortoirs ; il lui restait encore beaucoup de temps. Réveillant au passage Elizabeth qui dormait à poings fermés –et qui lui adressa une sorte de grognement lorsqu’elle le fit-, elle se dirigea vers la salle de bain, après quoi, elle se rendit devant son armoire où étaient rangées ses affaires. Elle resta quelques temps à réfléchir, puis, elle regarda par la fenêtre, le temps au dehors l’aiderait certainement à choisir une tenue. Justement il faisait beau, les températures ne devaient pas être très hautes, mais pour un automne, elles devaient être moyennes. Eurydice se rendit alors compte d’une chose : Elle allai en cours, elle devait porter son uniforme ! Elle poussa un soupir face à son inattention et le temps qu’elle s’était fait perdre, elle-même. La jeune fille s’habilla donc de cet uniforme bleu comme le ciel, et alla se poster devant le miroir afin de se coiffer. Elle commença par démêler ses longs cheveux blancs puis en relever une partie en un chignon nécessitant une multitude d’épingles et plutôt complexe. Elle boucla la partie qu’elle n’avait pas relevée à l’aide de sa baguette et, lorsqu’elle eut fini, elle retourna s’asseoir sur son lit pour chausser ses richelieus et s’emparer du chapeau académique qu’elle adapta à sa coiffure.

Eurydice jeta à nouveau un regard vers l’horloge. Elle n’avait plus le temps de descendre déjeuner. Tant pis ! Elle prit son sac de cuir de dragon clair, contenant ses affaires de cours, et sortie des dortoirs, ainsi que de la salle commune où quelques élèves travaillaient déjà. C’est plutôt fière de son allure matinale qu’elle alla rejoindre la salle de métamorphose. Fort heureusement, celle-ci était sur le même étage que la salle commune des Lusignans. En entrant, quelques élèves –principalement ses congénères Lusignans- étaient déjà assis devant les tables. Elle salua la professeur aux cheveux flamboyants et choisis une place ni trop près de la professeur, ni trop éloignée, entre autre, une place juste au milieu de la classe. En admirant le plafond mouvant de la salle, elle attendit que le cours commence, une personne vint s’asseoir à côté d’elle [Libre à vous d’être cette personne !], et quelques instants après, miss De Blois referma la porte de la classe. Visiblement les élèves en retard ne seraient pas les bienvenus. La jeune fille sortit alors sa baguette pâle et son livre de métamorphose, en attendant les futures instructions de la professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Vannier
Sixième année ArmagnacavatarSixième année Armagnac
Messages : 25
Date d'inscription : 08/12/2011
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Lun 12 Déc - 14:33

Alix s'était levée d'excellente humeur ce matin-là. Le temps était superbe, parfait pour le petit match de Quidditch qu'elle avait planifié pour l'après-midi avec quelques amis de son Armoirie. Mais avant cela, il y avait une journée de cours à passer. Heureusement, le premier de la journée était son préféré : métamorphose. Alix se débrouillait correctement avec une baguette, même si elle n'était pas parmi les meilleurs. Au moins, elle ne lui avait jamais explosé à la figure. Pour la métamorphose, c'était une autre histoire. C'était un cours pour lequel elle s'était découvert une étonnante facilité. Sûrement parce que changer des objets en d'autres l'amusait grandement. Et puis, c'était quand même grandement utile. Oh bien sûr, cela lui prenait des fois plusieurs essais avant d'y parvenir, mais jamais un seul exercice ne lui avait résisté en définitive.

Elle se leva donc, affamée et pressée d'aller déjeuner, et enfila prestement son uniforme avec une grimace. Cela avait bau être la 6ème année qu'elle le portait, elle le détestait toujours autant. La couleur et la coupe étaient ridicule au possible...à croire que le style voulu était "pensionnat pour jeunes filles de bonne famille dans les années 1950". Berk ! Elle chaussa ses rangers, seule liberté qui lui était offerte dans cet uniforme, sachant pertinemment qu'elle aurait à nouveau droit à des regards réprobateurs de la part de certains professeurs. C'est vrai que, contrairement aux ballerines que portaient la plupart des filles, cela cassait le côté BCBG de la robe bleue ciel. Eh bien, tant mieux ! Elle se coiffa rapidement, laissant ses cheveux détachés et sa frange libre, opta pour un rapide trait de khôl, et attrapa son sac avant de se précipiter vers le réfectoire.

Une fois le petit-déjeuner englouti (et vu tout ce dont elle le composa, c'était impressionnant de la voir manger autant), Alix se dirigea d'un pas tranquille vers la classe de métamorphose. Elle avait largement le temps, pour fois étant en avance. Elle entra et salua la professeur de Blois avec un grand sourire. Elle appréciait cette femme au caractère dynamique. Elle s'assit à une place au hasard, qui se trouva être à côté d'une Lusignan aux longs cheveux blancs et à la coiffure complexe.
[Voilà Eury, c'est donc moi qui prend la place si gentiment proposée. Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélisende Delaunay
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 39
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : Beauxbâtons
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Mar 13 Déc - 13:17

- Et puis la prof est super chouette!, conclua Agathe d'un air entendu.

- Chouette ou pas, ça ne change rien au fait que la métamorphose, c'est compliqué. L'année passée j'ai terminé à peine ou dessus de la moyenne et cette année, la matière ne va pas aller en se simplifiant.

- Ce que tu peux être pessimiste! Tu n'as pas été recalée que je sache. Tu sais ce que c'est ton problème? C'est pas une difficulté d'apprentissage mais un manque de confiance en toi. Je suis sûre que si tu changeais d'état d'esprit, tu pourrais être brillante.

- Oh la ferme Agathe! J'ai déjà suffisamment de leçons de morales entre mes parents, les profs et notre chevalier alors si toi aussi tu t'y mets...

- Oulàlà, quelle soupe au lait! Tu t'es encore levée du pied gauche ce matin...

- Non, c'est juste les premiers cours qui me mettent très mal à l'aise. C'est le moment crucial où les profs se font une opinion de toi qui généralement reste tenace tout au long de l'année.

- Depuis deux ans qu'elle enseigne ici, elle a eut le temps de se faire son opinion tu sais. C'est pas ce premier cours de l'année qui y changera quelque chose. Mais j'ai compris. Si je veux avoir une chance de m'asseoir à côté de toi je vais devoir être transparente et silencieuse... Tiens, tu vas même pouvoir choisir ton trou de souris pour te cacher... On arrive en classe.

De fait, elles passèrent dans un parfait pas doublé la grande porte aux lourds doubles battants qui marquait l'entrée de l'antre du professeur de Blois. Agathe eut un joyeux bonjour à l'égard du professeur tandis que Mélisende, marmonnant un bonjour plus discret la tirait déjà par la manche. Après un rapide tour d'horizon, elle repéra deux places au deuxième rang qui faisaient un des coins de la salle. Placées plus hautes et légèrement assombries car à l'opposée des fenêtres, Mélisende les jugea parfaites. Agathe et elle s'assirent sans plus de façon. Agathe y alla même de son petit commentaire.

- Tiens, une Lusignan assise juste à côté d'une Armagnac... Voilà qui est rare... Ça serait comique de les voir travailler si la prof nous demande de nous mettre en binôme.

Mélisende haussa les épaule devant cette remarque dont elle se fichait. Agathe continua son petit tour d'horizon.

- Tiens tiens... Ce cher Alexandre Morel n'est pas encore arrivé... Quel dommage! J'adore voir ta tête s'empourprer lorsqu'il entre dans la pièce.

Mélisende lui tira la langue d'un air faussement fâchée puis risqua un sourire.

- Il va probablement arriver en retard, comme à son habitude...

- Oui, c'est vrai qu'il aime se ménager des entrées fracassantes...

De fait, le claquement tonitruant et légèrement sinistre des deux portes imposa le silence tout comme il annonçait le début du cours et condamnait les élèves retardataires. Madame de Bloi se retourna alors vers ses élèves avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance de Cernay
Sixième année MontmorencyavatarSixième année Montmorency
Messages : 153
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 21
Localisation : Là où ça embête les Armagnac.
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Mar 13 Déc - 19:01

Garance s'était levée d'une humeur parfaitement normale. Elle n'était pas spécialement mécontente, ni spécialement heureuse, mais un rien suffisait à la faire pencher d'un côté ou de l'autre. Ces jours-là, elle mettait un soin tout particulier à sa tenue. Aussi la Montmorency réquisitionna t'elle la salle de bains durant une bonne heure, sans que ses camarades de dortoirs ne pipent mot. Quand elle ressortit, elle portait, comme le voulait la règle, l'uniforme bleu ciel de l'académie, qui s'accordait parfaitement avec ses yeux azur. Elle l'avait néanmoins assorti à un petit gilet de dentelle blanche, et des ballerines de la même couleur. Ses longs cheveux platine étaient relevés en un chignon sophistiqué, maintenu par une broche en argent, et de longues boucles d'oreille se terminant par un saphir brillaient entre les mèches.

Elle descendit dans le réfectoire, son sac en cuir de dragon bleuté sur l'épaule. S'installant à sa place habituelle, c'est à dire au centre de la table réservée à son armoirie, où elle pouvait tout voir et être vue de tous. Sortant son emploi du temps, elle constata que sa première heure de cours était métamorphose. Garance n'avait aucune antipathie particulière contre cette matière, où elle avait relativement de bons résultats, mais ce n'était pas non plus la matière qu'elle préferait. La métamorphose était intéressante, certes, mais elle lui préferait d'autres matières.

Montant d'un pas léger et gracieux les marches qui menaient au premier étage, elle entra par la porte boisée, saluant d'un sourire et d'un clair "Bonjour", la professeure de Blois, debout derrière le bureau, qui attendait les élèves. Elle fit un vaste tour d'horizon, cherchant où s'asseoir. Elle dédaigna le Mercoeur empressé, qui dans sa hâte de lui présenter une chaise, renversa son sac en piquant un fard. Mélisende était installée dans un coin sombre de la salle. Son intention était visiblement la discrétion. De toutes manières, une brune était déjà assise à côté d'elle.

Elle s'assit à côté d'une Lusignan aux longs cheveux blancs, en lui adressant un léger sourire poli. De l'autre côté de sa voisine était une Armagnac, et Garance commençait vaguement à regretter son choix, même si la jeune rouge semblait visiblement attendre de commencer le cours, et pas du tout disposée à mettre le bazar. Pas ici en tout cas. Garance se tut donc, et se fut dans le silence que les battants de la porte claquèrent, annonçant le début du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Ven 16 Déc - 16:34

Alex se leva plutôt content. Il avait volé tout l'après-midi de la veille, faisant passer les sélections pour l'équipe de quidditch des Courtenay. Il était assez content du résultat. Son partenaire batteur était vraiment très bon, et il sentait que tous deux formeraient une bonne équipe. Le gardien n'était pas mauvais non plus, ainsi que l'attrapeur. Ce qui lui posait un réel souci était les poursuiveurs. Motivés, sans aucun doute, mais à plusieurs reprises, ils avaient accompli des fautes navrantes, laissé échapper le souaffle... Heureusement, une brune rattrapait le niveau, Lisa. Il avait d'ailleurs rendez-vous avec elle à 9h, avant le début des cours. Cherchez l'intêret : trouver un autre horaire de rendez-vous.

Pestant contre l'illogicité féminine, il se leva, enfilant l'uniforme bleu de l'académie. Desserrant volontairement le noeud de cravate, il laissa la veste cintrée au dortoir, et mit une paire de baskets. Prenant son sac au dos, il jeta rapidement dedans quelques feuilles de parchemins plus ou moins en bon état, deux plumes, et un flacon d'encre. Il descendit d'un pas rapide et énergique l'escalier de marbre, et se rendit au réfectoire. Les Courtenay avaient pour la plupart un air pas très éveillé, voire carrément somnolent. Il fallait dire que la soirée magikjuana-whisky pur feu de la veille laissait à désirer. Prenant un jus de fruits, il détailla la salle. Il aperçut Mélisende qui détourna immédiatement les yeux, et quelques autres filles de sa connaissance.

A 8h55 précises, Alex était assis sur le rebord de la fontaine, dans la cour. Il aimait être en avance aux rendez-vous. Le premier, du moins. Les autres, et bien... elles attendaient. Lisa arriva quelques instants après, et la discussion commença.

A 9h05, il se souvint brusquement qu'il avait cours à 9h10. Quel cours ? Sortant son emploi du temps, il regarda la petite case d'encre noire. Métamorphose. Il se mordit la lèvre. Il n'était pas en avance, et la professeure de Blois était assez à cheval sur la ponctualité. Et les Courtenay avaient perdu assez de points hier, après leur "excursion" dans la forêt. Il envisagea un instant de sécher, mais trop tard. L'Intendant, sortant du réfectoire, l'avait vu. Inutile d'esperer, maintenant;

Il monta les escaliers de marbre jusqu'au premier étage, lentement, car la foule dense l'empêchait d'avancer. Arrivant sur le parquet boisé du premier étage, recouvert d'un long tapis aux couleurs baroques représentant sûrement une fable du Moyen-Age, il se dirigea vers les larges portes à double battant au fond du couloir. Il en était à la moitié du chemin; quand il vit les lourdes portes de bois se refermer lentement, sans grincement.

Accelerant le pas, il parvint à passer, se glissant entre les deux battants, avant qu'il ne se ferme dans un claquement sec. Redressant la tête, il vit la professeure qui le regardait, mi-figue mi-raisin, et les élèves, un sourire aux lèvres pour la plupart. Sa petite entrée théâtrale faite, il se laissa tomber sur la première chaise venue, à côté d'un Mercoeur déjà assis. [H.J. : Arthur : si tu ne veux pas arriver en retard, ce peut être toi. :p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria De Bourbon
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 66
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 21
Localisation : dans un couloir
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Sam 17 Déc - 0:07

Victoria s'était levée de bonne humeur, elle commençait en métamorphose, ce n'était pas nécessairement sa matière préférée, mais Madame De Blois enseignait bien ce qui rendait les cours beaucoup plus intéressants. Et puis apparemment cette année devrait être plus intéressante que les autres selon les plus vieux. Et puis le reste des ses cours n'était pas trop exigeants. C'était une belle journée, malgré les cours.

Hier, elle avait reçue la carte postale de ses parents, ils étaient revenus d'Italie et lui avait ramené de superbe chaussures qu'ils avaient fais apporter par leur chouette blanche en même temps que la carte. C'est donc tout naturellement qu'elle les a mise ce matin là, c'était des escarpins en satin noirs agrémentée de brides ornés de petits bijoux noirs au niveau du pied elle pris son sac en cuir noir en monogram perforé ''LV''. Pour une fois elle avait envie de s'attacher les cheveux, elle remonta donc quelques mèches et laissait le reste de ses cheveux libre. Elle ajouta des boucles d'oreille or qui partait en deux branches souples, l'une des branches se terminait par une plume noire qui tombait sur son uniforme bleu.

Elle rangea ses affaires dans son sac et descendit manger, arriver dans le réfectoire elle alla s'asseoir à coté du beau Antoine et fit amuser par les regards de vipères que lui lançait certaines filles. Après avoir mangé son croissant et une orange sanguine. Après qu'Antoine est fini d'avaler son petit-déjeuner, les deux jeunes prirent le chemin du première étage comme ils avaient tous les deux cours de métamorphose. Ils entrèrent dans la classe en parlant et rigolant, avant de se rendre compte que la classe était en silence, ils gloussèrent un peu avant de se taire et Victoria salua la professeure de métamorphose par un franc sourire. Elle examina vite fais la salle, Mélisende et son amie était assises dans un coin de la classe, elle était assez discrète. Elle lui sourit ainsi qu'aux autres membres de son armoirie. Vickie suivit son ami et alla s'asseoir à coté de lui, il s'était mis dans une des dernières rangées, du coté ou la professeure ne regardait pas souvent, il n'avait pas assez dormi cette nuit et il voulait dormir sur l'épaule de victoria. Les deux jeunes genre arrêtèrent de parler, peu de temps après Madame De Blois referma la porte dans un claquement assourdissant ce qui fit quelque peu sursauté la jeune fille.

[hihi excusez moi pour la réponse très tardive, je ne suis pas très présente sur le forum en ce moment]


Dernière édition par Victoria De Bourbon le Lun 19 Déc - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Ronce-Rouge
Sixième année MercoeuravatarSixième année Mercoeur
Messages : 27
Date d'inscription : 30/11/2011
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Lun 19 Déc - 9:54

Encore une réveil difficile. Arthur avait peu dormi, comme cela lui arrivait si souvent, et cela commençait à se faire sentir sur son rythme de vie. Il avait de plus en plus de mal à rester attentif en cours, à rendre de bons devoirs, et il passait de plus en plus de temps dans son campement au bord de la forêt. Son emploi du temps ne lui avait pas arraché le moindre sourire, n'ayant que des doubles cours, souvent difficiles. Il se dirigea lentement vers le Réfectoire, à demi réveillé, ne prenant pas le soin d'emporter avec lui son habituel chapeau, ni de camoufler le bruit de ses sabots sur le sol de pierre froide.

Les allées du château étaient magnifiques en cette matinée là, lumineuses, décorées avec finesses, donnant une vue sur le parc aux teintes automnales, mais elles lui semblaient froides et lointaines. Tout ce luxe l'étouffait de plus en plus, il avait besoin de grand air, de retrouver son campement, pas d'être enfermé dans une prison dorée. Le Mercoeur s'installa à sa table et commença à prendre son petit déjeuner, sa mauvaise humeur ne disparaissant malheureusement pas au fil des minutes qui le rapprochaient de son premier cours : un double cours de métamorphose.

Arthur aimait bien cette matière. Il n'y avait jamais brillé, et il ne s'agissait pas de sa matière de prédilection, mais il n'avait jamais eu de problèmes. Toujours capable de faire le minimum syndical sans que personne ne lui pose de problèmes. Il s'en était pas trop mal tiré lors de ses examens de cinquième année, ayant décroché un Effort Exceptionnel en théorie et un Acceptable en pratique. Cela changeait des cours qu'il suivait en sixième année sans avoir eu son BUSE : la politique de l'école l'obligeait à suivre tout ses cours jusqu'à sa dernière année. Cela aurait pu être pire, du coup. Il aurait pu avoir une matinée avec deux heures de potions suivies de deux heures d'histoire de la magie, mais au lieu de cela, il avait des cours qu'il aimait... sans passion particulière.

Un jeune Mercoeur, sans doute un première année, agitait sa baguette et fit exploser son verre. Le jus de citrouilles s'envola dans l'air, volant vers la table des Montmorency, qui eurent, pour certains, le réflexe de se protéger. Arthur regarda le jeune élève, qui avait prit une jolie teinte rouge foncée, et qui semblait vouloir disparaître sous la table pour ne plus jamais ressortir. Arthur se revit à sa place quelques années plus tôt et un sourire, le premier de la journée, s'étira sur ses lèvres. Il regarda l'heure et vit qu'il était déjà légèrement en retard en métamorphose. Il se leva et partit donc en direction du premier étage, dans la salle de cours de métamorphose.

De nombreux élèves étaient déjà présents. Arthur reconnu Garance, une des meneuses des Montmorency, Alexandre, un Courtenay de 7ème année qui était réputé pour le nombre de ses conquêtes amoureuses, Alix, une Armagnac qu'il ne connaissait pas très bien, Euridice, une Lusignan qui avait toujours été désagréable avec lui, probablement à cause de son hybridation marquée, et Victoria, une fille de Conti, qui rentrait tout à fait dans les stéréotypes de cette Armoirie. Arthur s'installa à une fenêtre, sortit de quoi prendre des notes, résistant à l'appel de son cahier de dessin pour le moment, et prit une mine attentive en attendant le début du cours.


(HJ : Désolé du grand retard, et j'espère n'avoir oublié personne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabella de Blois
Professeur de Métamorphose & Chevalier de MercoeuravatarProfesseur de Métamorphose & Chevalier de Mercoeur
Messages : 33
Date d'inscription : 09/12/2011
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Lun 19 Déc - 14:06

Annabella, debout à côté de son bureau, une main posée sur le bois marqueté de dorures, regardait passer les élèves, rayant d'un geste précis les noms de ceux qui passaient la porte. Le parchemin fut bientôt terminé, et Annabella, se redressant, remit une mèche rousse échappée de sa coiffure. Pointant sa baguette, elle referma d'un simple geste les lourds battants de la porte. Néanmoins, un élève, passant de justesse entre les chambranles, réussit à entrer avant que les portes ne claquent en un bruit sec. Il se laissa tomber sur une chaise non loin, visiblement désireux de ne pas trop se faire remarquer. Alexandre Morel. Pour changer. Concrètement, il n'était pas en retard, mais la professeure lui adressa un regard mi-figue mi-raisin, lui prouvant ainsi qu'elle n'avait pas vraiment apprécié son numéro.

Se retournant, elle adressa à la classe un sourire encourageant, avant de commencer :


- Bien. Tout d'abord, bonjour à tous.

Quelques bonjours retentirent dans la classe.

- Je ne vais pas perdre de temps à refaire les présentations, étant donné que vous me connaissez déjà tous. Aussi allons nous tout de suite entrer dans le vif du sujet, continua t'elle en souriant. Je suppose que vous connaissez déjà tous le principal objet d'étude en 6eme année.

Plusieurs murmures se firent entendre. Annabella sourit. La métamorphose humaine était la partie du programme qui intéressait le plus les élèves lors des cours de 6eme et 7eme année. En effet, elle laissait souvent une plus grande place aux travaux pratiques, et produisait souvent des résultats cocasses animant le cours. Néanmoins, il était malheureusement fréquent, cela exigeant un travail sérieux, et régulier, que certaines personnes n'étaient pas prêtes à fournir, que bon nombre d'élèves abandonnent, au sens figuré, cette matière. C'était généralement durant la 6eme année, que l'on voyait le mieux le niveau et le travail de la personne. Une année pas si sympathique que ça, au final, malgré les apparences, et c'était pour cela que l'on n'acceptait pas les élèves ayant eu en dessous de la moyenne à leurs BUSES.

- Je parle bien sûr de la métamorphose humaine. Son utilisation peut se révéler très utile dans de nombreuses situations. Est-ce que quelqu'un parmi vous pourrait me donner un exemple d'utilisation ?

Tout en guettant une réponse, elle se rapprocha du grand tableau noir, pour la suite de sa démonstration.


[H.J. : Le cours commence avec une question. On ne tient pas compte de l'ordre d'arrivée ici : la première personne qui pense avoir la bonne réponse (peu importe quand elle est arrivée) peut poster. Après qu'une personne ait répondu, je relancerai le cours sur une autre question.
Attention : si une personne a déjà répondu à une question, elle ne peut pas répondre aux suivantes, pour que toutes les armoiries aient une chance de gagner des points. Vu que toutes les armoiries sont représentées ici, il n'y aura pas besoin de personnages "fictifs" pour compenser le nombre de points gagnés.

NB : Si des élèves de 6eme ou 7eme années n'ayant pas encore posté leur arrivée, veulent néanmoins participer au cours, qu'ils postent à la suite disant qu'ils sont en retard. Attention : s'il n'y a pas de posts, cela peut être considéré comme absence au cours, et faire perdre des points à votre armoirie. ]



Dernière édition par Annabella de Blois le Ven 23 Déc - 9:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perséphone de Siorac
Sixième année LusignanavatarSixième année Lusignan
Messages : 8
Date d'inscription : 06/11/2011
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Mer 21 Déc - 19:21

Passiflore paresseusement endormie autour de son cou, Perséphone était plongée dans un sommeil profond, enveloppée dans sa couverture. Soudain, le réveil sonna, la réveillent en sursaut. Elle ouvrit brusquement les yeux, déstabilisée, s’interrogeant quelques instant sur l’origine de la sonnerie stridente qui l‘avait tirée de ce rêve merveilleux. Elle s’accorda une petite minute pour remettre ses pensées en place, puis se souvint qu’elle devait se rendre en cours. Elle commençait la journée par Métamorphose, une matière que la jeune fille appréciait. Elle n’était pas de ses favorites, mais l’intéressait néanmoins. La sorcière avait toujours trouvé passionnant, et impressionnant le fait de pouvoir transformée un objet en tout autre chose, et aimait plus encore la métamorphose animale. De plus, cette année, le professeur de Blois allait commencer à leur enseigner la métamorphise humaine, ce qui allait se révéler d’autant plus intéressant. Elle dégagea doucement la genette, qui émit un petit cri de protestation, du creux de son cou, et sortit d’un bond de son lit. Un rapide regard vers Passiflore, qui s’était rendormie, et Perséphone commença à se préparer.

Elle brossa longuement sa chevelure de jais, jusqu’à ce qu’elle soit parfaitement douce et brillante, puis la coiffa en bandeaux, sachant pertinemment sue très souvent, simplicité était synonyme de bon gout. Son uniforme rapidement enfilé, elle prit plus de temps pour choisir la paire de chaussure qu’elle désirait porter, et opta finalement pour des Derbys, simples et classes, qui avaient de plus l’avantage d’être particulièrement confortables. Elle regarde avec regret ses autres vêtements, et surtout ses multiples chapeaux, qu’elle ne pouvait bien évidemment pas porter pour aller en cours, et entreprit de se maquiller légèrement.
Ces taches fondamentales fines, elle sortit silencieusement du dortoir, afin de se rendre au réfectoire et d’y prendre son petit-déjeuner. Elle ne se pressait pas, mais ce fut seulement lorsqu’elle vit le professeur de métamorphose quitter la salle qu’elle se rendit compte qu’elle était un peu en retard. Elle se leva de sa chaise avec précipitation, remonta en courant dans le dortoir, où elle fit rapidement un brin de toilette, puis se hâta de se rendre dans la salle de cours. C’était la première fois depuis son entrée à l’Académie qu’elle était en retard, et elle espérait que cela ne se reproduirait plus jamais. Elle arriva essoufflée devant la salle, et vit un Courtenay se glisser entre les deux battants de la porte avant que celle-ci ne se referme. C’était officiel, elle était en retard.

Elle grimaça, attendit quelques secondes que son rythme cardiaque se stabilise, et que son souffle se fasse moins saccadé, puis frappa deux coups rapides à la porte. Sans attendre de réponse, elle l’ouvrit, et entra, quelque peu piteuse.


-Excusez-moi du retard, professeur. Ca ne se reproduira plus.

Désirant s’asseoir discrètement et commencer le cours rapidement, comme si elle était arrivée à l’heure, Perséphone s’installe à la première table qui se présenta à elle, et sortit ses affaires silencieusement, et cependant en très peu de temps. Le professeur parlait, commençant par lancer un bonjour à la cantonade, ce qui rassura grandement la Lusignan. Si l’enseignent en était encore à saluer les élèves, cela signifiait qu’elle n’était pas très en retard.

- Je ne vais pas perdre de temps à refaire les présentations, étant donné que vous me connaissez déjà tous. Aussi allons nous tout de suite entrer dans le vif du sujet, continuait-elle, un sourire aimable aux lèvres. Je suppose que vous connaissez déjà tous le principal objet d'étude en 6eme année.

Des chuchotements euphoriques retentirent dans la salle, tant les élèves étaient impatients de commencer la métamorphose humaine. Surement la forme la plus difficile de cette discipline magique, mais aussi la plus passionnante. Perséphone avait vraiment hâte que les cours pratiques commencent, tout en espérant un peu de théorie. Elle savait qu’il risquait d’y avoir des élèves en difficultés, qui allaient provoquer des accidents, ou bien abandonner rapidement les cours de Métamorphose, et en était désolée pour eux.

- Je parle bien sûr de la métamorphose humaine. Son utilisation peut se révéler très utile dans de nombreuses situations. Est-ce que quelqu'un parmi vous pourrait me donner un exemple d'utilisation ?

Perséphone savait, et n'hésita pas à lever la main. Le professeur l’interrogea aussitôt :


-Eh bien, par exemple, les sorciers d'élite qui luttent contre les Mages Noirs s'en servent régulièrement pour leur missions... Elle leur est très utile pour se dissimuler, espionner, et surtout éviter de trop se mettre en danger...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabella de Blois
Professeur de Métamorphose & Chevalier de MercoeuravatarProfesseur de Métamorphose & Chevalier de Mercoeur
Messages : 33
Date d'inscription : 09/12/2011
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Sam 31 Déc - 9:23

Deux coups rapides à la porte, et la jeune Perséphone de Siorac entra.

-Excusez-moi du retard, professeur. Ca ne se reproduira plus.

La professeure lui adressa un léger signe de tête pour lui indiquer de s'asseoir. Elle connaissait l'assiduité de la Lusignan dans ses études, et savait, qu'effectivement, cela ne se reproduirait plus. La jeune fille s'assit sur une table en bout de rangée, et sortit silencieusement ses affaires.Se retournant vers la classe, la professeure adressa à tous un sourire encourageant. Depuis deux ans qu'elle enseignait à l'académie, elle les connaissait tous, certains mieux que d'autres, ces derniers ayant tendance à rester discrets lors de ses cours. Elle commença la présentation du programme, et termina par cette question :


- Je parle bien sûr de la métamorphose humaine. Son utilisation peut se révéler très utile dans de nombreuses situations. Est-ce que quelqu'un parmi vous pourrait me donner un exemple d'utilisation ?

Une main décidée et sans hésitation se leva. Annabella lui donna d'un geste la parole.

-Eh bien, par exemple, les sorciers d'élite qui luttent contre les Mages Noirs s'en servent régulièrement pour leur missions... Elle leur est très utile pour se dissimuler, espionner, et surtout éviter de trop se mettre en danger...

- Exact, Mlle de Siorac. Votre réponse rapporte deux points à Lusignan.

De légers murmures de satisfaction se firent entendre parmi les élèves de l'armoirie. Se retournant et se dirigeant vers le tableau, Annabella continua ses explications :

- En effet, les sorciers d'élite s'en servent fréquemment. Pour une mission d’infiltration, par exemple, au cas où leur visage serait connu ; ou lors d'une filature, afin d'éviter de se faire repérer. Elle se tut quelques instants, puis continua : Néanmoins, il ne faut pas oublier que la métamorphose humaine releve d'une maîtrise compliquée : il est donc difficile de le maintenir sur la durée. On lui préfère alors d'autres moyens, comme du Polynectar.

Elle s'approcha du haut tableau noir qui ornait un des murs de la salle, et tendit sa baguette. Sur la partie gauche apparut alors une grenouille, constituée de milliers de petits points, qui bougeaient, et donnaient mouvement à la grenouille. Sur un autre geste d'Annabella, les petits points se dispersèrent, et restèrent quelques instants éparpillés, avant de prendre la forme d'un corbeau. La professeure commenta les images que ses élèves venaient de voir :

- Tout être vivant est constitué de particules. Quand on utilise la métamorphose, on ordonne à ces particules de se réagencer, de se modifier. Vous avez vu, lorsque la grenouille est devenue corbeau, les particules sont restés suspendues, sans forme, quelques instants. Et c'est de là que vient la difficulté majeure. Quand vous ordonnez à ces particules de changer de forme, il faut constamment avoir à l'esprit votre modèle, ce que vous voulez qu'elle fasse. Sinon, elles restent éparpillées. Vous devez être tout le temps concentré pour maintenir les particules.


Il y eut quelques instants de silence, et la professeure laissa à ses élèves le temps d'appréhender ce qu'elle leur disait. Ils en avaient déjà entendu parler bien sûr, mais il était toujours important de rappeler en début d'année que la métamorphose était une matière importante qu'on ne pratiquait pas à la légère.

- Bien entendu, cela dépend de ce que vous voulez. Si vous ordonnez simplement aux particules de se modifier, par exemple, pour devenir blond quelque temps, cela sera beaucoup plus simple que si vous voulez changer votre visage, car il faut alors changer les particules de place, ce qui nécessite un bon sens des proportions, pour éviter entre autre de se retrouver avec un nez proéminent. Ne considérez donc pas la métamorphose à la légère.

Elle agita la main, et les points au tableau se figèrent, représentant les trois étapes de sa démonstration. La grenouille, les points éparpillés, le corbeau. Avec un léger sourire contrit, elle annonça donc à ses élèves, prévoyant déjà la déception qu'elle allait leur faire :

- Voilà pourquoi, nous n'aborderons pas la métamorphose humaine dès ce début d'année. N'ayant pas pratiqué depuis l'année passée, vous avez tendance à avoir la main un peu lourde. Nous allons donc commencer par ceci.

D'un geste du doigt, elle pointa une cage au fond de la salle. Dedans s'agitaient des souris. Balayant du regard les tables, Annabella repéra une jeune fille, en bout de rangée :

- Mlle Vannier, vous voulez bien les distribuer, s'il vous plaît ? Donnez en une à chacun de vos camarades.

La jeune Armagnac se leva, et, prenant la cage, commença à les répartir. Annabella donna ses dernières consignes :

- Nous allons donc faire un léger rappel de la métamorphose sur un être vivant. Chacun de vous va essayer de transformer sa souris en corbeau. Pour visualiser, vous pouvez vous aider de la réprésentation sur le tableau. Je passerai dans les rangs pour vous aider. N'oubliez pas que la souris est un mammifère, alors que le corbeau est un corvidé, faites donc attention.

Les élèves qu'elle avait eu en 5eme année avaient déjà fait ce genre de choses. Une métamorphose d'un être vivant était même le sujet qu'ils avaient eu aux BUSE. Mais là, la manoeuvre était beaucoup plus complexe, du fait qu'on ait deux espèces différentes. Il fallait donc faire attention à beaucoup de détails, comme la place des organes vitaux, auxquels les élèves ne pensaient parfois pas. Néanmoins, s'ils étaient là, c'est que les élèves avaient obtenu plus de la moyenne à leur BUSE et choisi de continuer cette matière, ils devaient donc s'attendre à ce que le programme soit relativement plus difficile que l'année passée.

[H.J. : Nous allons donc maintenant entamer un exercice. Chaque élève va poster à la suite dans l'ordre d'arrivée et décrire le résultat qu'il obtient à l'exercice. Si la personne avant vous n'a pas posté au bout de trois jours, vous pouvez alors poster à sa place. Bon cours ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eurydice Montansoie
Sixième année LusignanavatarSixième année Lusignan
Messages : 44
Date d'inscription : 03/11/2011
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Lun 2 Jan - 7:49

Une Montmorency avait rejoint Eurydice à ses côtés, en lui adressant un sourire respectueux tout en s’asseyant. Une longue chevelure blonde pâle, un air angélique, une attitude hautaine, la parfaite caricature des Montmorency en quelque sorte. Elle la salua d’un léger signe de tête, juste par politesse et selon les usages que l’ont lui avait enseigné lorsqu’elle était plus jeune. Jamais elle n’oublierai les conseils de sa mère, traduit de façon plutôt humoristique par son frère, alors qu’Eurydice n’était qu’une enfant.
Alors que la professeur avait déjà commencé à parler, une légère toque résonna derrière la porte de bois de la salle. Sans aucun doute, cela était un élève en retard. Eurydice fut surprise de voir Perséphone apparaître derrière l’ouverture, elle qui était toujours à l’heure, à quelque cours que ce soit. Eurydice la suivit du regard jusqu’à ce qu’elle s’asseye à sa place et reporta ensuite son attention à la jeune professeur de Blois. Cette dernière commença à détailler le programme scolaire que la classe devrai suivre. La Lusignan écouta attentivement ce plan de l’année qui allait suivre et la professeur conclut sur :


- Je parle bien sûr de la métamorphose humaine. Son utilisation peut se révéler très utile dans de nombreuses situations. Est-ce que quelqu'un parmi vous pourrait me donner un exemple d'utilisation ?

Eurydice réfléchit quelques instants et trouva la réponse, malheureusement, une main s’était déjà levée un peu plus loin. Celle de Perséphone, même en retard, elle s’évertuait à être une bonne élève et participait lorsqu’un professeur posait une question. Le professeur de Blois la remarqua aussitôt et l’interrogea :

- Eh bien, par exemple, les sorciers d'élite qui luttent contre les Mages Noirs s'en servent régulièrement pour leurs missions... Elle leur est très utile pour se dissimuler, espionner, et surtout éviter de trop se mettre en danger...

- Exact, Mlle de Siorac. Votre réponse rapporte deux points à Lusignan.

Finalement que ce soit Perséphone ou elle qui fournisse la réponse, cela ne changeait pas grand-chose, les Lusignans gagnaient tout de même quelques points. La professeur de Métamorphose décida tout de même d’apporter quelques petites précisions aux informations que venait de délivrer Perséphone :

- En effet, les sorciers d'élite s'en servent fréquemment. Pour une mission d’infiltration, par exemple, au cas où leur visage serait connu ; ou lors d'une filature, afin d'éviter de se faire repérer. Elle se tut quelques instants, puis continua : Néanmoins, il ne faut pas oublier que la métamorphose humaine relève d'une maîtrise compliquée : il est donc difficile de le maintenir sur la durée. On lui préfère alors d'autres moyens, comme du Polynectar.

La professeur se dirigea donc vers le tableau dans le but de faire une démonstration afin que les élèves comprennent mieux le cours qui se déroulait devant leurs yeux. Une grenouille, visiblement constituée de petits flocons se dissous pour même flocons se regroupent afin de créer un corbeau.

- Tout être vivant est constitué de particules. Quand on utilise la métamorphose, on ordonne à ces particules de se réagencer, de se modifier. Vous avez vu, lorsque la grenouille est devenue corbeau, les particules sont restés suspendues, sans forme, quelques instants. Et c'est de là que vient la difficulté majeure. Quand vous ordonnez à ces particules de changer de forme, il faut constamment avoir à l'esprit votre modèle, ce que vous voulez qu'elle fasse. Sinon, elles restent éparpillées. Vous devez être tout le temps concentré pour maintenir les particules.

Eurydice comprit tout de suite la difficulté de cette métamorphose, ces particules nécessitaient une grande attention et concentration. La moindre de ces particules absents, ou, mal placées, feraient échouer la métamorphose, et entraînerai peut-être des conséquences sur le sorcier qui l’avait mal exécuté.


- Bien entendu, cela dépend de ce que vous voulez. Si vous ordonnez simplement aux particules de se modifier, par exemple, pour devenir blond quelque temps, cela sera beaucoup plus simple que si vous voulez changer votre visage, car il faut alors changer les particules de place, ce qui nécessite un bon sens des proportions, pour éviter entre autre de se retrouver avec un nez proéminent. Ne considérez donc pas la métamorphose à la légère. Voilà pourquoi, nous n'aborderons pas la métamorphose humaine dès ce début d'année. N'ayant pas pratiqué depuis l'année passée, vous avez tendance à avoir la main un peu lourde. Nous allons donc commencer par ceci.

Elle pointa du doigt des souris dans des cages, à l’autre bout de la classe, sans aucun doute, les élèves devraient s’entraîner sur ces mammifères inoffensifs.

- Mlle Vannier, vous voulez bien les distribuer, s'il vous plaît ? Donnez en une à chacun de vos camarades.

La voisine Armagnac de Eurydice se leva alors pour aller la cage et distribuer une souris à chacun des élèves. La Lusignan, étant la plus proche de cette Mademoiselle Vannier, reçu sa souris en premier. Triste petit être blanc destiné à ces expériences. Pendant ce temps, le professeur de Métamorphose parlait :

- Nous allons donc faire un léger rappel de la métamorphose sur un être vivant. Chacun de vous va essayer de transformer sa souris en corbeau. Pour visualiser, vous pouvez vous aider de la représentation sur le tableau. Je passerai dans les rangs pour vous aider. N'oubliez pas que la souris est un mammifère, alors que le corbeau est un corvidé, faites donc attention.

Eurydice regarda quelques instants cette souris, essayant de visualiser son squelette, puis elle regarda le schéma des particules. L’année dernière, elle avec du transformer un rat en une souris, mais ces deux animaux faisaient partis de la même famille alors que, aujourd’hui, ce n’était pas le cas pour la souris et le corbeau. Elle visualisa dans son esprit, la forme d’un squelette d’oiseau, les ailes, les pattes, le bec. Les plumes n’étaient que fioritures à côté des la concentration qui était nécessaire pour faire métamorphoser la souris.
Eurydice, prit sa baguette blanche en main et posa l’extrémité sur le crâne de l’animal, elle n’allai pas encore commencer son incantation mais au moins, le rongeur était maîtrisé et ne courait pas dans toute la classe.
Et enfin, elle tenta une première chose, commencer par l’extérieur, pour finir par l’intérieur. Les yeux fixes, rivaient sur la souris, Eurydice avait légèrement monté sa baguette et allai commencer l’incantation. Elle se concentra énormément. D’abord les plume, puis le bec, le pelage, les pattes, etc.
Malheureusement, cette métamorphose n’était pas assez rapide et elle abandonna lorsqu’au bout de la deuxième fois, ce sort l’avait déçu, elle choisit alors de faire l’inverse/ Les organes vitaux d’abord, puis le squelette, puis le pelage ? Elle commença par déplacer le cœur de la souris par la concentration et en fit de même pour les organes reparaître et digestifs. Elle changea ensuite le squelette de l’animal et passa enfin au pelage. Le résultat n’était pas si mal, sauf que le corbeau était d’une teinte gris pâle, comme si la transmutation de couleur n’avait pas marché sur lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix Vannier
Sixième année ArmagnacavatarSixième année Armagnac
Messages : 25
Date d'inscription : 08/12/2011
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Mer 4 Jan - 0:21

Alix attendait le début du cours en faisant tourner sa plume entre ses doigts. Son esprit était déjà tourné vers la séance de Quidditch de l'après-midi. Ce n'était pas un entraînement de l'équipe des Armagnacs, mais cela serait sûrement tout aussi amusant. Si ce n'est plus : les entraînements étaient barbants depuis que le professeur du Guy était parti. Son remplaçant était une tarte !
Perdue dans ses pensées, Alix émergea en voyant une jeune fille s'installer de l'autre côté de la Lusignan aux cheveux blancs. Une Montmorency, génial. Qui en plus venait de lui lancer un regard hautain et réprobateur en prévision de ce qu'Alix pourrait bien faire qui lui déplairait...encore mieux. La rouge lui fit un grand sourire ironique avant que la violette ne détourne les yeux. Voilà qui était mieux, mais si la Montmorency commençait à faire sa Montmorency, qui savait sur quoi cela allait déboucher. Encore une miss en petit gilet à dentelle. Pfff, elle essayait de ressembler à une poupée ou quoi ?
Mlle de Blois ferma les portes, quelques retardataires, évidemment, se faufilèrent, et le cours commença.


Je suppose que vous connaissez déjà tous le principal objet d'étude en 6eme année. Je parle bien sûr de la métamorphose humaine. Son utilisation peut se révéler très utile dans de nombreuses situations. Est-ce que quelqu'un parmi vous pourrait me donner un exemple d'utilisation ?

Alix suçotait le bout de sa plume en sucre. Excellente question, à laquelle une autre Lusignan, retardataire aussi étonnant que cela puisse paraître, répondit.

-Eh bien, par exemple, les sorciers d'élite qui luttent contre les Mages Noirs s'en servent régulièrement pour leur missions... Elle leur est très utile pour se dissimuler, espionner, et surtout éviter de trop se mettre en danger...

La prof donna des points à l'armoirie de la jeune fille puis commenta sa réponse. S'en suivirent une série d'explications, de schémas mouvants et de commentaires qu'Alix prit partiellement en note, étant donné que le sujet avait été en partie vu l'année précédente. Cela lui rappelait d'ailleurs son examen pratique de BUSE, duquel elle s'était plutôt pas mal tirée.
Lorsqu'elle mentionna qu'ils n'attaqueraient pas immédiatement la métamorphose humaine, il y eut un petit murmure déçu. Mais après tout, il ne fallait pas brûler des étapes. La jeune femme pointa du doigt des cages contenant de petites souris frétillantes.


- Mlle Vannier, vous voulez bien les distribuer, s'il vous plaît ? Donnez en une à chacun de vos camarades.

Alix se leva et, prenant la cage, elle déposa une souris devant chacun des élèves tandis que le professeur de Blois donnait le reste de ses instructions.

- Nous allons donc faire un léger rappel de la métamorphose sur un être vivant. Chacun de vous va essayer de transformer sa souris en corbeau. Pour visualiser, vous pouvez vous aider de la réprésentation sur le tableau. Je passerai dans les rangs pour vous aider. N'oubliez pas que la souris est un mammifère, alors que le corbeau est un corvidé, faites donc attention.

Pendant ce temps-là, Alix continuait sa tournée. Finissant par la Montmorency, elle hésita un instant à lui glisser le petit animal dans le col de son uniforme...mais elle se ravisa en se disant que la pauvre souris ne méritait pas un tel sort. Et puis la violette ne lui avait rien fait pour le moment(si ce n'est lui jeter le même regard que la majorité des élèves de son armoirie), elle n'allait donc pas troubler son cours préféré pour rien.
La jeune fille lui posa donc juste la souris sur l'épaule. Si elle en avait peur, cela suffirait déjà, même si Alix n'était pas sûr que cela ait un effet quelconque. Puis elle se rassit à sa place avec le dernier spécimen.

Alix chatouilla les moustaches du petit rongeur. Elle aurait bien aimé avoir une souris, malheureusement Beauxbâtons refusait de tels animaux de compagnie (quel racisme, au sens primaire du terme !), et de toute manière les animaux magiques coûtaient cher, elle n'en avait pas les moyens, l'argent devait servir à des choses plus essentielles...comme les bombabouses.
L'oeil de l'Armagnac fut soudain attiré par la métamorphose de sa voisine, et elle se rendit compte qu'il fallait qu'elle se mette à l'exercice au lieu de rêvasser. Alix sortit donc sa baguette et tenta de se représenter "l'intérieur" de la souris en la regardant fixement. Ce n'était pas facile, l'anatomie n'était pas son point fort à l'école moldue, mais elle tenta néanmoins d'avoir une image mentale la plus précise possible. Elle leva sa baguette et lança le sort. Il y eut d'abord plusieurs essais infructueux. Alix souffla un moment, puis se reconcentra. Cette fois-ci, la souris se transforma en un gros corbeau noir. A deux détails près : le corbeau avait des moustaches et une petite queue semblable à un lombric. Bon, alors heureusement qu'ils n'avaient pas tout de suite commencé la métamorphose humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélisende Delaunay
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 39
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : Beauxbâtons
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Sam 7 Jan - 11:03

La métamorphose humaine... Un sujet complexe mais intéressant. Mélisende releva le nez de son parchemin un peu plus que d'habitude. Elle y voyait déjà un certain intérêt, notamment pour certaines personnes au sang capricieux qui ont de petites difformités physiques proches de certains animaux...

Elle prit donc note avec beaucoup d'application de ce que le professeur de Blois leur expliquait. Mais très vite, le professeur décida de passer à la pratique. Mélisende fit la grimace. La métamorphose ne lui posait en général pas de problème mais il y avait bien trois mois qu'elle n'en avait pas pratiqué, ou au mieux une forme très basique. Heureusement, le professeur semblait s'en rendre compte car elle dévoila une cage remplie de souris et demanda à une Armagnac de les distribuer.


- Nous allons faire un léger rappel de la métamorphose sur un être vivant. Chacun de vous va essayer de transformer sa souris en corbeau. Pour visualiser, vous pouvez vous aider de la réprésentation sur le tableau. Je passerai dans les rangs pour vous aider. N'oubliez pas que la souris est un mammifère, alors que le corbeau est un corvidé, faites donc attention.

- Et bien, ça va encore être facile ça tiens!, murmura Agathe à côté d'elle.

Alix passait à ce moment et leur déposa à chacune une petite souris. Agathe soupira et s'adressa à sa souris.

- Tu pouvais pas avoir 900 grammes de plus toi? Je suis nuuule lorsqu'il faut modifier les masses moi!

Mélisende retint un petit rire et se mit au travail. La chose était loi d'être aisée. Elle n'étais pas douée pour la visualisation mentale. Ainsi, après plusieurs essais qui firent ressembler sa souris à un rat cadavérique, un ptérodactyle et une corneille rachitique, Mélisende arriva à un résultat satisfaisant. Bon, son oiseau n'était peut-être pas très corbeau et devait avoir un peu de sang de choucas ou de corneille dans les veines mais l'illusion donnait assez. Agathe avait quant à elle un magnifique corbeau mais le pauvre oiseau n'était pas plus grand qu'un gros poussin. Or, il devrait tout de même être trois fois plus gros.

- Fais chié! conclua cavalièrement Agathe.

- Bah, il n'est pas si mal, mis à par la taille. Le mien à l'air d'être un lointain cousin. Je pourrais peut-être lui dire que c'est une espèce très rare qui vit en Mongolie intérieure.

Mélisende eut un petit rire entendu. Son corbeau ouvrit alors le bec pour pousser un cri ... identique à celui d'une souris! Mélisende eut une grimace épouvantée. Mais alors qu'elle se rendait compte qu'elle n'avait pas assez modifier les organes interne de son oiseau, ce fut Agathe qui eut un mot de la fin très spirituel.

- Oui, je vois tout à fait... Le genre de cousin qui n'a pas intérêt à ouvrir le bec devant la prof, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance de Cernay
Sixième année MontmorencyavatarSixième année Montmorency
Messages : 153
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 21
Localisation : Là où ça embête les Armagnac.
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Sam 7 Jan - 15:13

Quelques instants après que les portes soient fermés, on vit une jeune fille passer les portes en s'excusant. Une Lusignan. La professeure lui fit signe de s'asseoir, avant de continuer le cours. Elle continua avec une question :

- Je parle bien sûr de la métamorphose humaine. Son utilisation peut se révéler très utile dans de nombreuses situations. Est-ce que quelqu'un parmi vous pourrait me donner un exemple d'utilisation ?

-Eh bien, par exemple, les sorciers d'élite qui luttent contre les Mages Noirs s'en servent régulièrement pour leur missions... Elle leur est très utile pour se dissimuler, espionner, et surtout éviter de trop se mettre en danger...


La professeure de Blois hocha la tête, et récompensa l'armoirie des Lusignan de deux points. Elle continua ensuite ses explications, faisant en même temps apparaître au tableau la représentation de son discours. Prenant des notes, Garance écoutait attentivement, et recopia en schéma les dessins du tableau. La professeure leur apprit alors que la métamorphose humaine n'allait pas être abordée immédiatement, cela nécessitant un entraînement régulier qu'ils avaient perdu durant ces deux mois, et continua ensuite, en leur demandant de réaliser un exercice :

- Nous allons faire un léger rappel de la métamorphose sur un être vivant. Chacun de vous va essayer de transformer sa souris en corbeau. Pour visualiser, vous pouvez vous aider de la réprésentation sur le tableau. Je passerai dans les rangs pour vous aider. N'oubliez pas que la souris est un mammifère, alors que le corbeau est un corvidé, faites donc attention.

Garance eut une moue déçue, la métamorphose humaine était un sujet qu'elle attendait depuis longtemps, et le fait de devoir encore retarder la date l'agaçait. L'Armagnac qu'elle avait jaugé au début du cours s'approchait avec la cage contenant les souris. Voulant lui passer la sienne, maladresse ou coup monté, elle la lui déposa sur l'épaule. Un petit sourire se dessinait sur ses lèvres. Coup monté, donc. Garance plissa ses yeux saphir. Elle n'aimait pas spécialement les souris, et détestait l'idée que l'une d'elles était justement en train d'accrocher ses pattes griffues sur son uniforme, mais elle avait une bien trop grande estime d'elle même, pour seulement montrer que cela la dérangeait. D'un geste majestueux, mais fusillant la jeune fille du regard, elle retira la souris et la déposa sur sa table, rangeant ses parchemins dans son sac. Comment la professeure l'avait elle appelé ? Vannier. Alix Vannier, le nom lui revenait. A la première occasion, l'Armagnac entendrait parler d'elle.

Entre temps, tout le monde avait reçu sa souris, et la Lusignan à côté d'elle commençait l'exercice. Sortant sa baguette en bois de rose, Garance la posa entre les deux oreilles de la souris, l'empêchant ainsi de courir le long de la table. Observant attentivement le schéma au tableau, elle se rappela la dernière recommandation de la professeure. Elle visualisa devant elle un grand corbeau noir, se concentra afin de bien fixer l'image dans son esprit, puis commença à lister ce à quoi il fallait penser. La place des organes vitaux, la masse, les ailes et tous les muscles la composant, les pattes, tous les nerfs et tendons qui changeaient de place. Se concentrant, elle inspira profondément et jeta le sort.

Elle eut un sourire satisfait quand un gros corbeau noir apparut devant elle. Voyant qu'Alix l'observait, elle lui adressa un regard supérieur, jetant un coup d'oeil sarcastique vers le corbeau à moustaches qu'elle obtenait. On entendit alors un BOUM retentissant. Surprise, Garance se retourna pour voir son corbeau au pied de sa chaise, qui battait désespérément des ailes sans pouvoir se relever.

D'un Levito, elle le ramena sur sa table. Garance entendit alors Alix partir d'un grand éclat de rire moqueur. Furieuse, elle baissa les yeux d'un air digne vers le corbeau. Pourquoi était il tombé ? Se rendant compte de son erreur, elle se mordit la lèvre. Son corbeau n'avait pas de pattes. Des ailes, un bec, le plumage, parfait. Mais il se tortillait sur la table, tournant lamentablement sur lui-même, roulant et tressautant désespérèment sans pouvoir rien faire. Elle corrigea ça d'un geste, mais, par sûreté, le fit rester sur sa table, devant le regard goguenard d'Alix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Sam 7 Jan - 22:59

La métamorphose n'était pas une matière qu'il appréciait particulièrement. Non, à y réflechir, il détestait vraiment. Des exercices, toujours des exercices, une pratique régulière nécessaire pour garder un bon niveau, et des montagnes de devoirs et de commentaires à faire à chaque fois. Toujours plus barbant. D'autant que ce n'était même pas quelque chose qui l'intéressait. Une matière pour changer de forme, il y avait nettement mieux, d'après lui. Il avait eu un peu plus de la moyenne aux BUSE, et pouvait donc continuer. Il avait hésité à poursuivre, mais c'était bien vu en général d'avoir pris métamorphose. La métamorphose humaine, c'était le pire. Cela enthousiasmait tous les élèves, mais lui... Entre les fous rires de tout le monde dès qu'un malheureux élève colorait son sourcil en violet. Remarque, c'était toujours mieux que sur les animaux.

Comme pour confirmer ses propos, la professeure de Blois demanda à Alix de distribuer les souris qui se trouvaient dans une cage, au fond de la classe.


- Nous allons faire un léger rappel de la métamorphose sur un être vivant. Chacun de vous va essayer de transformer sa souris en corbeau. Pour visualiser, vous pouvez vous aider de la réprésentation sur le tableau. Je passerai dans les rangs pour vous aider. N'oubliez pas que la souris est un mammifère, alors que le corbeau est un corvidé, faites donc attention.

Alex reçut sa souris, et regarda les autres commencer à lancer leurs sorts. Il nota le corbeau gris pâle d'une Lusignan, celui plus amusant à moustaches d'Alix, celui sans pattes d'une Montmorency... Un SQUIIIIIICK lui fit tourner la tête. Mélisende, rougissante, avait visiblement oublié quelques détails dans les cordes vocales de son corbeau. Il sourit, puis, voyant que la professeure était non loin de lui, il se reconcentra sur sa propre souris.

Un corbeau, donc ? Il avait déjà transformé des animaux en d'autres l'année passée, et cela lui était devenu facile. Allez savoir, c'était le sujet central de l'examen, et donc ce qu'il avait principalement révisé, sachant que ses résultats en métamorphose humaine ne seraient sûrement pas aussi brillants. Et puis, après tout, on ne pouvait pas non plus dire qu'il était réellement mauvais en métamorphose...

Il pointa sa baguette, et lança le sort. Un corbeau noir croassant apparut sur la table. Satisfaisant. Il allait peut être être tranquille pour le reste du cours, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria De Bourbon
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 66
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 21
Localisation : dans un couloir
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Mer 11 Jan - 3:11

Une Lusignan arriva en retard, c'était plutôt rare de voir les étudiants de cette armoirie en retard. Malgré son retard la jeune fille répondu brillamment à la question que mademoiselle De Blois posa.

-Nous allons faire un léger rappel de la métamorphose sur un être vivant. Chacun de vous va essayer de transformer sa souris en corbeau. Pour visualiser, vous pouvez vous aider de la représentation sur le tableau. Je passerai dans les rangs pour vous aider. N'oubliez pas que la souris est un mammifère, alors que le corbeau est un corvidé, faites donc attention.

Quelques personnes soupirèrent de ne pas commencer la métamorphose humaine tout de suite. Vickie avait toujours été douée en métamorphose, elle prit quelque note global que la professeure donna, puis écouta plus attentivement son cours. Vickie faisait partie des personnes qui juste en écoutant réussissaient à avoir une bonne moyenne, en même temps lorsqu'elle décidait d'être attentive elle y était vraiment. C'est donc bien au dessus de la moyenne que Victoria avait passée ses BUSE. Ce n'était pas sa matière préférée mais comme elle avait de la faciliter dedans elle l'aimais bien quand même. Mademoiselle De Blois demanda à Alix une Armagnac qu'elle connaissait d'aller distribuer les rongeurs à l'ensemble des élèves. Quand Alix vint donner la souris à Vickie les deux jeunes filles s'échangèrent un léger sourire ironique en rapport à ce qu'elle avait fais de la souris à Garance.

La jeune fille avait toujours aimée les animaux c'est donc tout naturellement qu'elle grattouilla la tête de la souris avant de la changer en corbeau. Un léger regard à toute la classe et Vickie pu apercevoir que personne avait vraiment réussi du premier coup, certains étaient vraiment drôles à voir. Voyant tout le monde occupé à lancer leur sort Victoria en fit de même. Elle pointa sa baguette sur la petite souris et tout en se concentrant et se remémorant ce que la professeure avait dit par rapport aux organes. Elle se fit une image quasi-parfaite de son futur corbeau, voyant ou les organes devaient se déplacer, ce que chaque tissus devaient devenir puis après que l'image intérieure fut fini elle se concentra sur l'extérieur, la noirceur du corbeau, la taille de son bec et n'oublia pas le poids de l'oiseau par rapport à celui de la souris. Tout en gardant son image parfaitement ancrée dans son esprit elle lança le sort.

Jetant un regard incertain sur son corbeau, un sourire satisfait vint prendre la place de la moue hésitante qu'elle avait avant. Regardant minutieusement son oiseau noir de tout les cotés elle remarqua que ses pattes était restée roses, elle s'empressa de changer ça. Puis regardant comment Antoine se débrouillait elle pouffa de rire tant son corbeau avait l'air de rien, pour réponse Antoine lui envoya un regard noir. Il avait toujours eu du mal en métamorphose, mais il avait tout de même réussi ses BUSE, il devait donc pas être si mauvais, ayant fini avec le sien, Victoria entreprit de l'aider comme elle pouvait pour que son pauvre corbeau ressemble à quelque chose, après quelques autres tentative d'Antoine suite au précieux conseils de Vickie son oiseau commençait à correspondre à un corbeau, ce n'était pas non plus magnifique, mais c'était mieux qu'au début.

Voyant Mademoiselle De Blois s'approcher, elle reporta son attention sur son corbeau, elle vérifia une deuxième fois si l'oiseau n'avait pas de problème. Et avec une once de fierté qu'elle vit que tout allait bien pour son corbeau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Ronce-Rouge
Sixième année MercoeuravatarSixième année Mercoeur
Messages : 27
Date d'inscription : 30/11/2011
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    Jeu 19 Jan - 14:20

[HJ : Je suis vraiment désolé pour ce retard, promis je ne recommencerai pas]

- Nous allons donc faire un léger rappel de la métamorphose sur un être vivant. Chacun de vous va essayer de transformer sa souris en corbeau. Pour visualiser, vous pouvez vous aider de la réprésentation sur le tableau. Je passerai dans les rangs pour vous aider. N'oubliez pas que la souris est un mammifère, alors que le corbeau est un corvidé, faites donc attention.

Arthur fronça les sourcils. Il allait devoir se concentrer s'il ne voulait pas transformer la souris en une bouse de dragon sous le regard attentif de son enseignante, mais il n'avait vraiment aucune envie de transformer une pauvre souris qui n'avait rien demandé de si bon matin. Il contempla la souris blanche qu'Alix avait posé sur son bureau, et soupira. La souris sembla le regarder en lui demandant de l'aider à fuir sans se faire transformer en un vulgaire oiseau noir, mal-aimable et laid. Et encore, elle ne se doutait surement pas que le jeune hybride était à peu près aussi doué dans ce genre de sortilèges que si on lui avait demandé de danser la salsa à ce moment précis. Il jeta un coup d'oeil vers ses voisins. Il fut rassuré de constater qu'une bonne moitié des élèves ne maîtrisaient pas ce sortilège et que les corbeaux avaient des formes variées. D'autres parvenaient à rendre quelque chose de tout à fait correct. Il se gratta la tête avec sa baguette, jeta un coup d'oeil au tableau, y lut la formule. Bon, c'était déjà ça. La souris, elle, continuait de le regarder avec de grands yeux larmoyants.

- J'suis désolé, t'as pas eu de chance ma vieille, murmura t il à son attention.

Il se concentra sur le dessin du corbeau au tableau. Il y avait tant de choses à penser pour ne pas rater ce sortilège. Il n'avait vraiment réussi les sortilèges de métamorphose, mais il enviait désormais la métamorphose d'objets, bien moins compliquée. D'un coup de baguette sec, il tapa sur la tête de sa souris, qui tenta au même moment de se dérober. A son grand soulagement, il n'y eu pas d'explosion, du moins, pas de sa baguette. Son soulagement fut de courte durée quand il vit son corbeau. Bien formé, bien proportionné, encore vivant, c'était déjà ça. Cette fois ci, il n'avait pas mit le coeur au niveau du foie, point positif. En revanche, l'oiseau était blanc comme neige. Il se démarquait facilement de ses camarades, ça pour sûr. De plus, ses yeux étaient toujours les même yeux rouges et larmoyants que la souris qu'il venait de transformer.

- Génial, marmonna t il. Un corbeau albinos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Premier cours du trimestre [PV : 6eme, et 7eme années ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]
» 1er Cours de Runes 6eme et 7eme année
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: >---{Le château}--- :: >---{Le premier étage}--- :: >---{La classe de métamorphose}----
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit