AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Numéro de charme [PV: Vix ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Numéro de charme [PV: Vix ]   Dim 13 Nov - 19:53

Alexandre se leva d'assez bonne humeur. Il avait rendez-vous à Jouvenceaux avec des amis, histoire d'aller embêter un peu les Armagnac. Il passa un pull marine sur son jean délavé, et descendit l'escalier du dortoir, ébouriffant ses cheveux blonds cendrés. Dans la salle commune, c'était... navrant. Il y avait eu une soirée whisky pur feu- magikjuana la veille, et le réveil laissait à désirer... Alex adressa un regard compatissant et moqueur vers les septièmes années en train de plancher sur la quantité phénoménale de devoirs donnés par les profs cette semaine. Il ne se sentait pas particulièrement concerné par le compte-rendu de métamorphose à rendre le lundi. Il aurait du ?

Il descendit au réfectoire d'un air décontracté, profita des différents mets offerts au petit-déjeuner, s'attira les foudres de l'Intendant, sous prétexte qu'il était responsable de la quantité phénoménale de fientes de hiboux dans la salle de lutte contre la magie noire.
Bref, la routine. Sur le coup de dix heures, il partit pour Jouvenceaux. Un petit vent léger soufflait, et un soleil pâle brillait froidement. Il se rendit au duc de Guise, mais l'annoncé "rendez vous massif des Courtenay pour foutre le bazar" rata. Ils se retrouvèrent à cinq, pestant et grognant, remplaçant la bataille prévue par des bierraubeures. Déprimant.

Rageant contre les imbéciles qui leur avaient posé un lapin, il repartit une heure plus tard pour le château, bien décidé à aller râler contre ces imbéciles. Traversant la place, il aperçut une brune, portant plusieurs sacs de chez Atours à tous, rentrer à son tour vers l'académie.

Plus optimiste tout d'un coup sur la fin de matinée, il s'approcha d'elle et la détailla. De longues boucles brunes tombant gracieusement sur ses fines épaules, un visage ovale, de grands yeux verts, joliment habillée. Parfait. Il s'avança vers elle, poliment, et fit sur un ton courtois :


- Tu ne comptes tout de même pas porter tout ça jusqu'au château ? Laisse moi t'aider...

Surprise, elle accepta, et il prit quelques sacs. A voir la quantité phénoménale de vêtements, elle devait être à Conti ou Montmorency. Il esperait fortement que ce ne soit pas chez ces derniers, car il n'avait pas vraiment d'affinités pour les violets. Mais bon, il pourrait bien faire un effort.

- Alexandre, se présenta t'il. Alexandre Morel, 7eme année à Courtenay. Et tu es... ?

Commencer la conversation sur un terrain neutre. Il avait l'habitude.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria De Bourbon
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 66
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 22
Localisation : dans un couloir
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Lun 14 Nov - 1:45

Victoria était de bonne humeur aujourd’hui, elle et quelques autres conti's devaient aller faire un tour chez Atours à tous enfin elle avait prévue d'y aller seule mais quand elle a parlé de ses plans les autres filles avaient voulu l'accompagner. Elle resta plantée devant ses vêtements, ne sachant quoi mettre avec le temps qu'il faisait, on ne savais jamais si il fallait mettre un pull ou s'y y fallait s'habiller moins chaudement. Finalement elle se décida et mis une jupe noir taille haute et serrée, surement une des dernières fois qu'elle pourra la porter en allant dehors se dit elle, elle assortie sa jupe avec des chaussures à talons couleur peau avec un t-shirt de la même couleur, légèrement déboutonné. Elle pris sa veste et son sac, vu qu'elle ne comptait pas remonter après avoir pris son petit-déjeuner. Arrivée en bas elle parti s'asseoir avec les autres conti's et reçu une tonne de compliments sur sa tenue. Comme elle avait fini de manger et que les filles étaient encore en train de bavasser, Vickie leur dit de se dépêcher, après tout on n'avait pas que ça à faire.

Les jeunes filles finirent par prendre le chemin de Jouvenceaux, Béatrice une conti qui était dans la même année qu'elle vint lui parler, elle lui raconta son problème, en fait le problème habituel de toute les fille: les garçons. Victoria la rassura et lui dis que de toute façon les garçons ne voient soit jamais rien ou bien ils s'imaginent des trucs et cela jamais au bon moment, elle lui dit donc qu'il fallait toujours être clair avec eux. Enfin sauf quand on s'appelle Victoria, on a déjà assez d'expérience pour savoir quoi faire. Arrivée dans le magasin Vickie partie en direction des chaussures et comme à son habitude elle acheta une bonne partie du stock, alors qu'elle se dirigeait vers un magnifique tailleur bleu nuit elle entendit les filles parler de quel tissu étaient le plus à la mode en ce moment, se qui fit bien rire la jeune fille, elle n'avait jamais comprit pourquoi les gens était aussi indécis, pour elle c'était simple, c'est beau tu prends, c'est moche tu prends pas, c'est aussi simple que ça et pas besoin de se casser la tête à savoir si la soie ou le satin est en vogue. Voyant que les filles avaient l'air de vouloir continuer leur conversation fort inintéressante, elle leur dit au revoir, paya ses achats et repartie seule.
Alors qu'elle était en train de grommeler qu'elle n'aurait pas dû acheter autant de chaussures et que ça pesait lourd à la longue, un jeune homme vint lui parler:

-Tu ne comptes tout de même pas porter tout ça jusqu'au château ? Laisse moi t'aider...

Elle le regarda attentivement, pas mal se dit elle, bon d'accord après tout il fallait bien qu'il lui serve à quelque chose

-Ah tu tombe bien alors, lui dit elle en souriant faussement. Et puis si tu te propose autant te laisser être galant.

Lui dit elle en lui donnant une bonne partie de ses sacs, elle l'examina plus en détail, trois seconde et demi, voilà le temps qu'il lui avait fallut pour le mettre dans la case ''séducteur'', les regard profond, le sourire en coin presque permanent et le style je ne me stresse pas, confirme ce qu'elle venait de faire.
Elle continuait à marcher alors qu'il l'interrompis dans ses pensés de classement:

-Alexandre,Alexandre Morel, 7eme année à Courtenay.Et tu es... ?

Alexandre Morel, elle avait déjà entendu ce nom la quelque part, puis elle se souvint du sujet de conversation des filles depuis la rentrée, elle ne parlaient que de lui, c'était donc lui dont tout le monde parlait. Alexandre était telleeeement beau selon un peu près toute les filles. Un petit sourire apparu sur les lèvres de Vickie, si quelqu'un les voyaient parler ensemble, les filles pourront enfin avoir quelque chose d'intéressant à dire pendant cette prochaine semaine.

-Victoria De Bourbon, 6ème année chez les conti's. Alors c'est toi le fameux Alexandre dont tout le monde parle.

Elle lui avait dit ça délibérément, pour voir s'il allait rougir ou bien répondre comme un ''vrai'' séducteur.


Dernière édition par Victoria De Bourbon le Mer 21 Déc - 2:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Lun 14 Nov - 19:24

Elle sourit. Le nom semblait lui dire quelque chose. Alex tenta de se rappeler s'il avait brisé à jamais le coeur d'une pauvre fille ces dernières semaines, ce qui aurait pu amener la jeune fille à se méfier de lui, mais non.

-Victoria De Bourbon, 6ème année chez les conti's. Alors c'est toi le fameux Alexandre dont tout le monde parle.

La question semblait innocente. Soit la Conti (puisqu'elle appartenait à cette armoirie) avait dit ça sans réflechir à l'énorme sous entendu, soit c'était une sorte de... test ?
Il penchait pour la deuxième option. Un franc sourire se dessina sur son visage. L'entretien allait être plus intéressant qu'il ne l'avait escompté. Sans perdre une miette d'assurance, il répondit du même ton enjoleur:


- Oui, ça se pourrait bien. On n'a du dire que du bien de moi, je suppose.

Puis, d'un ton qu'il voulut sérieux, il ajouta.

- Sauf quelques personnes peut être. Du style un Armagnac qui s'amuse à démolir une salle des trophées.

Ca c'était pour la pique à Erwan. Il n'avait pas apprécié la fin de leur rencontre, la semaine passée, et il en remettait une couche dès qu'il pouvait. Avec le même sourire en coin, légèrement plus sincère, il continua :

- Et que faisais une Conti aussi charmante seule au milieu de la place ? Tu aurais du être entouré d'une horde prête à tout pour porter ces paquets...

Il fit une légère pause puis continua :

- Je pense que je dois m'estimer chanceux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria De Bourbon
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 66
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 22
Localisation : dans un couloir
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Mar 15 Nov - 2:13

Elle venait de terminer sa phrase, quand un grand sourire se dessinait sur le visage du jeune homme, Victoria attendait patiemment la réponse du Courtenay, pour enfin savoir si elle l'avait bien jugé:

-Oui, ça se pourrait bien. On n'a du dire que du bien de moi, je suppose.

Parfait se dit elle, elle l'avait rangé dans la bonne case.

-Et bien en fait, ça dépend des personnes, selon certaines filles tu n'es qu'un briseur de cœur et selon d'autres tu es juste vraimment beau.

- Sauf quelques personnes peut être. Du style un Armagnac qui s'amuse à démolir une salle des trophées.

Il y aurait il un différent entre les deux garçons et Alex' voulait que la faute retourne sur le dos de l'armagnac. Victoria décida de ne pas prendre de parti, après tout il portait ses sacs et elle profitait de la présence du jeune homme. Tout en restant légèrement snob, mais elle devint un peu plus sympathique.

-Alors c'est vous qui m'avez réveiller en plein milieu de la nuit alors que j'étais en train de dormir, en plus j'étais en train de rêver. Dit elle en souriant.

Bon d'accord elle ne rêvait pas, par contre ils l'avaient réellement réveillé au beau milieu de la nui , mais elle préférait en rajouter pour qu'il se sente mal.
C'était donc un mauvais garçon qui enfreint le règlement et pars livrer un duel au petites heures du matin et qui en plus réveille quelque personnes au passage. Bref c'était donc vrai quand on dit que les filles aiment les 'mauvais garçons, quand on voit le nombre d'adolescentes qui bavent sur son passage, on ne peut le nier.

-Et que faisais une Conti aussi charmante seule au milieu de la place ? Tu aurais du être entouré d'une horde prête à tout pour porter ces paquets...Je pense que je dois m'estimer chanceux.

La question trop attendue, pensa Vickie et puis la horde de gens faisait un peu trop fière, en fait oui elle était fière, ''la horde'' était pas si mal finalement, elle se mit à rire:

-Et bien en fait, le problème c'est qu'en général les filles ne veulent pas porter mes achats et les garçons eux ne veulent pas aller faire du shopping.

Elle le regarda dans les yeux et continua:

-Donc je dois me débrouiller toute seule, sauf quand un garçon très gentil vient m'aider à porter mes sacs.

Elle dit cette dernière phrase avec une pointe de sarcasme, elle savait qu'il ne faisait pas ça par pure gentillesse. Bon et pendant qu'on y était autant ne pas faire les choses à moitié, elle enchaina donc:

-Et oui tu peux te compter chanceux, c'est pas tout le monde qui peux porter mes paquets, dit elle en rigolant. Mais sinon tu n'es pas le premier à me parler, je te rassure. Et moi devrais-je me considérer chanceuse que le beau garçon de l'école vienne me parler.

Finalement, sa journée s'annoncait plus drôle qu'elle l'imaginait. Son but pour aujourd'hui, le mettre mal à l'aise, gentiment bien sûr, mais tout de même.


Dernière édition par Victoria De Bourbon le Ven 18 Nov - 19:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Mar 15 Nov - 18:22

La jeune fille répondait sans se déstabiliser. A sa dernière question, elle sembla hésiter puis se mit à rire :

-Et bien en fait, le problème c'est qu'en général les filles ne veulent pas porter mes achats et les garçons eux ne veulent pas aller faire du shopping........ Donc je dois me débrouiller toute seule, sauf quand un garçon très gentil vient m'aider à porter mes sacs.

Le ton devenait narquois dans la dernière partie de la phrase, Alexandre ne s'y trompait pas. Répondant avec humour, il fit :

- Oui, on me dit souvent que je suis très gentil.

Elle ne releva pas, se contentant d'ajouter :

-Et oui tu peux te compter chanceux, c'est pas tout le monde qui peux porter mes paquets. Mais sinon tu n'es pas le premier à me parler, je te rassure. Et moi devrais-je considérer chanceuse que le beau garçon de l'école vienne me parler ?

Tiens donc ? Les derniers mots étaient bien moins innocents qu'ils ne le laissaient paraître. Les yeux d'Alex pétillèrent. La matinée s'annonçait très intéressante. Ou il se trompait gravement, ou elle cherchait à le déstabiliser. Cela... l'amusait. Elle ne devait pas très bien le connaître, car il était ce qu'on appelait un spécialiste, pour se sortir des terrains glissants. Sans se gêner le moins du monde, il répondit naturellement :

- Oui, on peut penser que tu en as. D'ailleurs il faudrait en profiter...

A son tour de voir comment elle se débrouillait avec le sous entendu. Puis, revenant sur le sujet initial, il continua son charme :

- Alors comme ça, tous tes amis t'ont laissé seule ? C'est impardonnable... Comment peut on se résoudre à laisser quelqu'un comme toi ?

La conversation devenait à double sens, comme si tous les deux savaient qu'il devait faire ce numéro là, mais qu'au fond, leurs pensées volaient plus haut. C'était une sensation assez étrange, mais Alex ne s'en lassait pas. Toujours sans gêne aucune, il reprit :

- Ainsi, le plus beau garçon de l'école porte tes paquets ? Mais ton petit ami n'est pas jaloux ?

Question quasi-directe pour se renseigner sur son état. Si elle était en couple, et bien...ce n'était guère un obstacle. C'était dommage pour l'actuel petit ami, c'est tout. Au pire, elle lui reviendrait après.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria De Bourbon
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 66
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 22
Localisation : dans un couloir
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Jeu 17 Nov - 2:59

-Oui, on me dit souvent que je suis très gentil.

Victoria ne répondit même pas à ce commentaire sachant pertinemment que peu de gens devait lui dire, oui peut-être qu'il était gentil mais les gens devait surtout lui dire qu'il était beau. Ça devenais plus difficile de répondre, sachant que si elle disait quelque chose de travers tout pourrait être ''perdu''

-Oui, on peut penser que tu en as. D'ailleurs il faudrait en profiter...

Les hommes sont trop fières se dit Victoria, ça la faisais tout de même sourire et puis elle préférait ceux qui sont fières plutôt que ceux qui sont toujours en train de se rabaisser, il y a déjà assez de gens qui vont vous rabaisser, alors vaut mieux ne pas le faire soit même, pensait-elle. Et puis les sous-entendus dans ce genre la faisait rire.

-Oui effectivement mais comme tu l'as dit on pourrais seulement penser que j'en ai.

Non mai,s elle prend la peine de rester gentille en lui disant que ce n'est pas comme si c'était une fille intouchable et lui pourtant il fais son intouchable. Tout en gardant le même ton de sarcasme, mais elle reste tout de même sympathique:

-Ah oui je devrais en profiter, mais profiter de quoi? Et puis je profite déjà de toi, vu que tu portes mes sacs.

Et voilà, les vrais sous-entendus arrivent, maintenant il fallait faire attention, toujours répondre vaguement pour qu'il s'imagine ce qu'il y a dans la tête de victoria. Il ajouta d'un ton charmeur:

-Alors comme ça, tous tes amis t'ont laissé seule ? C'est impardonnable... Comment peut on se résoudre à laisser quelqu'un comme toi ?

Vickie n'aimait pas les allusions comme quoi ses amis l'avaient laissé tombée, mais bon elle savait qu'il le faisais exprès, elle ne se gêna pas pour lui répondre:

-Oui je sais, c'est inexplicable de me laisser seule, mais bon c'est moi qui suis parti sans mes amies, donc c'est pas de leur fautes.

Elle ajouta sur le même ton:

-Et toi où est ton harem qui doit te suivre partout et bien sûr rire à tous ce que tu dis?

Non loin de le flatter, elle se rendait compte que leur dialogue devenait de plus en plus complexe, les deux jeunes gens devaient faire comprendre à l'autre que malgré le cinéma qu'ils étaient en train de faire, c'était tout de même sympathique, en tous cas pour Victoria ce n'était pas méchant.

-Ainsi, le plus beau garçon de l'école porte tes paquets ? Mais ton petit ami n'est pas jaloux ?

Elle sourit, c'était une façon qui n'était peu subtile pour demander si elle était en couple.

-Qui a dit que tu était le PLUS beau, j'ai dit le beau garçon de l'école et pas le plus beau, nuance.

Tient prend ça dans les dents, non mais, c'était bien sûr gentil, mais Vickie n'était du genre à mettre les personnes sur un piédestal sauf elle bien sûr.
Bref elle continua sur un ton presque séducteur:

-En fait je n'ai pas de petit ami. Je pourrais te demander si ta petite amie ne serait pas jalouse de nous voir ensemble,

elle prit une légère pause et continua en souriant:

-Mais je suis quelqu'un de directe alors je vais simplement te demander si tu es en couple?

Et encore un petit coups pour lui faire comprendre que ce n'était pas lui qui dirigeait et qu'elle voyait clair dans son petit jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Dim 20 Nov - 19:57

[H.J.: Voilà. Désolée pour la réponse un peu plus longue que mes posts précédents. ^^]

Elle répondit simplement :

-Oui je sais, c'est inexplicable de me laisser seule, mais bon c'est moi qui suis parti sans mes amies, donc c'est pas de leur fautes...Et toi où est ton harem qui doit te suivre partout et bien sûr rire à tous ce que tu dis?

Allons bon. Si elle voulait au jeu de celui qui ferait le plus grand numéro de charme à l'autre, ils allaient jouer. Il répondit sur le même ton badin et séducteur.

- Je l'ai abandonné dès que je t'ai vu passer le coin de la rue, bien sûr.

Elle sourit, mais ne releva pas. Il y eut un moment de flottement quand il posa sa question, puis, elle répondit de manière sarcastique :

-Qui a dit que tu était le PLUS beau, j'ai dit le beau garçon de l'école et pas le plus beau, nuance.

Alex sourit. Il n'appréciait pas trop d'être rabaissé, mais, en connaisseur, il admira le coup bas. Il allait signaler, de manière plus ou moins subtile, qu'elle n'avait pas répondu à sa question, mais elle reprit :

-En fait je n'ai pas de petit ami. Je pourrais te demander si ta petite amie ne serait pas jalouse de nous voir ensemble.... Mais je suis quelqu'un de directe alors je vais simplement te demander si tu es en couple?

Elle semblait prendre un malin plaisir à mener la conversation. Alex se passa la main dans les cheveux, hésitant. Devait il faire semblant de la laisser diriger à sa guise la discussion ? Ou bien au contraire, reprendre les rênes dès maintenant ? C'était amusant, au début, bien sûr, cette petite joute verbale, mais là, Victoria semblait croire avoir gagné la partie. Et Alex n'aimait pas du tout. Se raclant la gorge, il se redressa. Comme il était plus grand que la jeune fille, cela signait un peu comme une déclaration de guerre. A peine.

Sans hésitation, il passa le niveau supérieur des étapes traditionnelles de séduction. Comme la Conti l'avait bien compris, le but n'était plus de la faire tomber sous son charme, mais, c'était plus à celui qui ferait les plus beaux coups dans ce domaine. D'ailleurs, il allait marquer un point :


- Non, fit il d'un ton triste avec un regard significatif, je suis malheureusement célibataire... Mais il ne tient qu'à certaines personnes de m'aider à résoudre ce problème.

Revenant sur l'ancien sujet, il continua sur le même ton :

- Alors comme ça, je ne suis pas le plus beau garçon de l'école... J'aimerais bien savoir qui me surpasse, voyons.

Il attendait de cerner un peu mieux la jeune fille, avant de tenter un nouveau coup.


[H.J. : Les attaques commencent... ^^ Une réponse pas très fournie, je ferai mieux au prochain post. Embarassed ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria De Bourbon
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 66
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 22
Localisation : dans un couloir
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Ven 25 Nov - 1:34

-Je l'ai abandonné dès que je t'ai vu passer le coin de la rue, bien sûr.

Victoria se contenta simplement de sourire, après tous c'était presque flatteur.
La jeune femme était assez fière, elle menait assez bien la conversation, pour l'instant. En fait aucun des deux tenaient réellement les rênes, ils se les arrachaient de mains à tour de rôle. Elle avait les choses bien en mains et Alex' devait commencer à en avoir de se faire mener par Vickie. Sur de lui, il se redressa, comme elle était petite et qu'Alex était assez grand il la dépassait d'au moins une tête et demi. Ne se laissant pas impressionner, comme elle ne pouvait être plus que le jeune homme, Victoria s'approcha seulement de lui, ils étaient maintenant tous près l'un de l'autre, juste assez pour déstabiliser le jeune homme d'avoir un regard si plongeant vers Vickie. Étant obligée de regarder en l'air pour pouvoir le regarder dans les yeux, elle avait la tête relevé et affichait un petit sourire narquois. Elle n'était pas impressionnée par ce presque acte de guerre.

-Non je suis malheureusement célibataire... Mais il ne tient qu'à certaines personnes de m'aider à résoudre ce problème.

Il était presque mignon de répondre ça, surtout ses petits yeux de chien battu, il avait presque l'air de faire piter. Ils n'étaient plus en train de se séduire, mais plutôt en train de faire le paon, chacun de deux faisaient voir ses atouts, afin de voir qui était le meilleur séducteur ou la meilleure séductrice. Elle lui répondit toujours en souriant

-Onnh pauvre petit, tu fais presque pitié, tu veux un câlin peut-être. Dit elle avec une pointe de sarcasme.

C'était sa façon de faire ça bonne actions de la journée et de lui faire comprendre encore une fois qu'elle ne tombera pas dans son petit jeu de séducteur.Elle répondit quand même:

Mais tu sais il ne tient qu'à toi de résoudre ce fameux problème!

Non mais, comment pouvait il oser faire des allusions comme celle-ci et en plus qu'est qu'il voulait comme réponse se demanda Victoria.

-Alors comme ça, je ne suis pas le plus beau garçon de l'école... J'aimerais bien savoir qui me surpasse, voyons.

Et une pointe d'orgueil qui pointait le bout de son nez, Vickie avait décider de le rabaisser un peu mais de rester gentille quand même:

-Tu veux vraiment savoir? Et bien il y a: Dave, Simon, Antoine... et elle continua d'énumérer quelques noms.

La liste n'était pas bien longue, mais assez longue pour l'énerver en temps soit peu. Comme elle voulait tout de même rester sympathique, elle ajouta en lui tapotant l'épaule, comme si elle le consolait:

-Mais ne t'en fais pas tu as du charme toi!

Et voilà, elle était restée gentille, elle se félicita presque de ça, après tout c'était tellement facile de rabaisser quelqu'un.

[Désolée pour ma réponse tardive aussi. Embarassed ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Ven 25 Nov - 19:05

-Onnh pauvre petit, tu fais presque pitié, tu veux un câlin peut-être.

Le ton était sarcastique, mais il répondit :

- Oui j'aimerais bien en fait. Pourquoi, tu es disponible ?

Ce n'était pas la réponse qu'elle attendait bien sûr. Alex eut un sourire narquois. Légèrement prise au dépourvu, elle n'en montra rien et continua. Elle lâcha une remarque moqueuse sur son "problème", et enchaîna :

-Tu veux vraiment savoir? Et bien il y a: Dave, Simon, Antoine...

Elle énuméra quelques noms. Alex sourit. Elle avait décidé de le ridiculiser, mais la pilule était un peu grosse pour être avalée. Antoine, qu'elle avait cité, avait eu une monstrueuse crise de boutons, depuis une malheureuse rencontre avec un Armagnac. Ses registres n'étaient pas à jour... Il allait poliment lui faire remarquer, mais elle continua, comme pour le consoler :

-Mais ne t'en fais pas tu as du charme toi!

Et bien, si elle voulait jouer au plus fin, aucun problème ! Alex commença à son tour, son petit numéro de "revanche" :

- Oui, on me le dit souvent. Tu dois être la........ quinzième ? Non, seizième à me le dire.

Elle eut un sourire sarcastique et ouvrit la bouche pour probablement lâcher un "C'est tout ? " moqueur. Il était vrai, que, vu sa réputation de séducteur, ça ne faisait pas beaucoup. Aussi ajouta t'il, comme il l'avait prévu :

- Depuis le début de la semaine.

A son tour de lui adresser un sourire ironique. Il continua sur sa lancée :

- Mais... dis moi, une célibataire comme toi, ne reste jamais seule bien longtemps... A moins d'attendre la perle rare qui a du charme. Moi, si tu préfères.

Alex était reparti dans son pseudo numéro de séduction, qui n'en était plus vraiment un, maintenant. Une enfilade de phrases emplies de sous entendu, de la part de chaque camp.

- Mais si tu préfères qu'on "fasse connaissance" avant, sache que je suis tout disposé à le faire bien sûr.

Le ton redevenait railleur. Il la dévisagea un instant, puis continua sur ce théme:

- Je parie que tu es le genre de fille persuadée qu'aucun garçon ne lui dira jamais non. A vue de nez, je parierai que tu es une pipelette, qui parle tout le temps pour ne rien dire. Un peu délurée sur les bords. Du style aime mettre le bazar.

Il se tut quelques secondes puis ajouta :

- Mais je dois avouer que je ne connais cette dernièrecaractéristique uniquement car je t'ai vu bien souvent avec des Armagnac... Et pas seulement dans des situations "normales". Et pour finir, je dirai que le matin, tu adores le jus de raisin.

Rien à voir, bien sûr, mais il avait envie de le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria De Bourbon
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 66
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 22
Localisation : dans un couloir
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Jeu 1 Déc - 3:24

-Oui j'aimerais bien en fait. Pourquoi, tu es disponible ?

Victoria sourie, si il pensait la mettre mal à l'aise il avait tout faux.

-Je ne vois pas pourquoi je ne devrais être indisponible, c'est juste un câlin.

Étant déjà assez proche, elle eu juste à se mettre sur la pointe des pieds et lui fit un câlin, après tout ça n'a jamais tué personne de recevoir un peu d'affection ou même d'en donner.

- Oui, on me le dit souvent. Tu dois être la........ quinzième ? Non, seizième à me le dire.

Vickie arqua un sourcil, si il voulait jouer à ça elle allait jouer, en plus elle était une très bonne joueuse.
Alors qu'elle allait lui répondre, il ajouta:

-Depuis le début de la semaine

Elle sourit, décidément cette journée allait être beaucoup plus amusante que ce qu'elle imaginait ce matin. Elle savait exactement quoi répondre et il n'allait pas être content qu'elle puisse répondre aussi aisément à leur petite joute verbale.

-Personnellement, j'ai arrêté de les compter depuis un bout de temps déjà. Mais bon si tu as juste ça à faire et bien au moins ça t'occupe.

Dit elle avec un petit sourire narquois.

-Mais... dis moi, une célibataire comme toi, ne reste jamais seule bien longtemps... A moins d'attendre la perle rare qui a du charme. Moi, si tu préfères.

Victoria émit un petit rire, les sous entendu revenait dans la partie, ça ne la dérangeait pas franchement, mais il y avait toujours un petit doute qui planait, quoi qu'avec Alexandre, elle était sûr de ne pas avoir de doute.
Elle se contenta de répondre simplement:

-En fait j'ai surtout des fréquentations, ma perle rare dois trainer je ne sais où en ce moment.

Elle ne répondit pas à sa dernière phrase, elle préférait le laisser se faire une idée lui même. Il continua tout bonnement:

-Mais si tu préfères qu'on "fasse connaissance" avant, sache que je suis tout disposé à le faire bien sûr

Si il voulait lui faire croire qu'ils pouvaient ''faire connaissance avant'', surtout de la façon dont c'était dit, il se mettait le doigt dans l'œil.

-Oui si tu veut on peut faire connaissance, mais je ne suis pas sûr que la relations qui va en déboucher sera celle que tu attendais.

Elle laissait planer les sous entendu, bien sûr ce n'était pas la réponse qu'il attendait, mais elle aimait bien prendre les gens au dépourvu.

-Je parie que tu es le genre de fille persuadée qu'aucun garçon ne lui dira jamais non. A vue de nez, je parierai que tu es une pipelette, qui parle tout le temps pour ne rien dire. Un peu délurée sur les bords. Du style aime mettre le bazar...Mais je dois avouer que je ne connais cette dernière caractéristique uniquement car je t'ai vu bien souvent avec des Armagnac... Et pas seulement dans des situations "normales". Et pour finir, je dirai que le matin, tu adores le jus de raisin.

Victoria sourit à l'annonce du jus de raisin, ça sortais de nul part, mais apparemment il voulait avoir raison. Comme elle était gentille elle allait lui donner partiellement raison. Faisant sa vantarde, elle lui répondit

- Tu connais beaucoup de gens qui me dirais non peut-être? Et puis bien sûr que je parle tout le temps, sinon je serais pas là à discuter avec un presque inconnu... Et puis ça te pose un problème que je sois amie avec les armagnacs, ah oui j'oubliais ton petit différent dans la salle des trophées.

Elle prit une légère pause et continua:

-Et puis je préfère le jus d'orange, mais si peut te faire plaisir je peux aimer le jus de raisin.

Elle s'arrêta, réfléchit quelque peu et continua:

-À mon tour , alors toi tu est le genre de garçon qui séduit tout ce qui bouge et qui n'a pas l'habitude qu'on lui refuse quelque chose, un peu comme moi en fait... Sinon tu aimes avoir raison et tenir les brides, t'as pas de chance aujourd'hui parce que t'es tombé sur moi et moi j'ai toujours raison ...

Maintenant elle avait juste à attendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Ven 2 Déc - 21:22

-En fait j'ai surtout des fréquentations, ma perle rare dois trainer je ne sais où en ce moment.

-En face de toi, regardes bien.

Elle ne releva pas, et préféra répondre à sa remarque suivante. Avec un sourire mutin, elle fit :

-Oui si tu veut on peut faire connaissance, mais je ne suis pas sûr que la relations qui va en déboucher sera celle que tu attendais.

Un sous entendu flottait auquel Alex ne fit même pas attention. De toute façon, il savait à quoi il parviendrait, alors à quoi cela servait ? Elle écouta d'un air appréciateur son long monologue sur son caractère et ses goûts, puis commenta :

- Tu connais beaucoup de gens qui me dirais non peut-être? Et puis bien sûr que je parle tout le temps, sinon je serais pas là à discuter avec un presque inconnu... Et puis ça te pose un problème que je sois amie avec les armagnacs, ah oui j'oubliais ton petit différent dans la salle des trophées...Et puis je préfère le jus d'orange, mais si peut te faire plaisir je peux aimer le jus de raisin.

- Des gens qui te diraient non ? Oui des tas...

Devant son air furibond, il en rajouta :

- Et le "presque inconnu" n'attend qu'un mot de toi pour devenir plus que ça.

Avec ça, il avait peut être réussi à l'agacer, mais il en doutait. Alex s'amusait vraiment, et, avec la jeune fille, sortait tout ce qui lui passait par la tête, sans calcul, ni a priori, maintenant qu'il avait abandonné son numéro de charme.
Maintenant, Victoria l'analysait à son tour :


-À mon tour , alors toi tu est le genre de garçon qui séduit tout ce qui bouge et qui n'a pas l'habitude qu'on lui refuse quelque chose, un peu comme moi en fait... Sinon tu aimes avoir raison et tenir les brides, t'as pas de chance aujourd'hui parce que t'es tombé sur moi et moi j'ai toujours raison ...

Parfaitement hypocrite et ironique, il rétorqua :

- Toujours raison ? Il faut reconnaître que tu n'as pas eu à chercher bien loin pour trouver ces infos... Quant on voit un gars aussi beau que moi, tu crois vraiment qu'il va rester dans son coin sans oser parler aux filles ?

A son tour d'être vantard. Ils arrivaient en vue du château. Un groupe de filles passa à ce moment là, et voyant Victoria marcher à côté d'Alex, lui adressèrent un regard furibond, avant de lancer une oeillade à Alex. Ce dernier commenta avec un large sourire :

- Un point pour moi....

Il laissa tomber son sourire triomphant quand juste après, un groupe de garçons adressa le même type d'oeillade à Victoria, qui lui adressa un sourire carnassier. D'accord, un point partout. Il reprit le sujet de conversation laissé en plan. Faire connaissance, donc :

- Sinon, à part faire tomber sous ton charme de pauvres garçons désespérés, que fais tu de ton temps? A part collectionner les vêtements, bien entendu...

Autant sortir les stéréotypes sur les Conti tout de suite, d'autant qu'il sentait qu'elle n'allait pas se priver sur les Courtenay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria De Bourbon
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 66
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 22
Localisation : dans un couloir
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Lun 12 Déc - 21:57

-En face de toi, regardes bien.

Victoria ne pu s'empêcher de sourire, elle savais qu'il allait répondre ça, elle se contenta simplement de répondre:

-Pousse toi alors, dit elle en se penchant sur sa droite. Je vois rien si t'es devant moi.

Elle savait que ça n'allait pas vraiment atteindre Alexandre, mais elle préférait dire ça plutôt que de l'ignorer. Et puis elle ne se voyait pas en couple, en tous cas pas tout de suite, surtout parce qu'elle n'était pas encore prête à se voir en couple, la moitié de l'année n'était pas encore fait, elle ne pouvait pas encore faire son choix.

-Des gens qui te diraient non ? Oui des tas...

Victoria arqua un sourcil, elle se demandait qui pouvait il bien connaître qui lui dirait non, elle lui répondit simplement:

-Et bien tu ne dois pas côtoyer les même personnes que moi, personnellement je n'en connais pas.

Enfin si elle en connaissait, c'était ses parents, mais ça ne comptait pas vu qu'elle n'avais jamais eu à convaincre ses parents de quelque chose. Et puis elle n'allait pas lui avouer qu'il était possible qu'il puisse avoir raison, premièrement il en serait beaucoup trop fière et deuxièmement l'orgueil de Vickie prendrait un sacré coup. Même si elle savait qu'ils étaient égaux, elle préférait ne pas le montrer, c'était une des premières fois ou elle savait qu'aucun des deux était supérieur à l'autre et elle ne savait as encore quoi faire avec ça.

-Et le "presque inconnu" n'attend qu'un mot de toi pour devenir plus que ça.

-J'avais plutôt dans l'idée que tu devienne une connaissance, j'espère donc que ça te conviendra vu que je n'ai pas d'autre choix à te proposer.

C'était plutôt elle qui attendrait qu'il dise quelque chose pour qu'il devienne plus que ça

-Toujours raison ? Il faut reconnaître que tu n'as pas eu à chercher bien loin pour trouver ces infos... Quant on voit un gars aussi beau que moi, tu crois vraiment qu'il va rester dans son coin sans oser parler aux filles ?

- Comme si tu avais été le chercher plus loin pour moi. Et oui on appelle ça l'humilité

Alors qu'ils arrivaient au château un groupe de fille passa et lancèrent un regard meurtrier à Victoria en la voyant accompagnée du jeune homme, elle ne put s'abstenir de rire, la jalousie de certaine ne pouvait l'empêcher de sourire. Elle s'arrêta net quand alex fit:

- Un point pour moi....

Elle se contenta de rouler des yeux en signe de réponse. Puis un groupe de garçon arriva et regardèrent Vickie avec insistance, elle leurs sourit avant de répondre:

-Égalité!

-Sinon, à part faire tomber sous ton charme de pauvres garçons désespérés, que fais tu de ton temps? A part collectionner les vêtements, bien entendu...

-Qui t'a dis qu'ils étaient désespérés?

Elle pris une légère pause, comme si elle attendait qu'il réponde, mais ne lui en laissa pas le temps en continua toujours aussi détendue et ne se détachait pas de son petit sourire.

-Tu as oublié de dire que je devrais jouer d'un instrument vu que je suis une conti, mais je ne suis pas une conti comme il se doit, à part les vêtements rien de spécial ne me raccroche à cette armoirie. Mais sinon je passe mon temps à parler, rire, en fait je suis quelqu'un d'assez simple, aussi anormal que ça puisse paraître.

Elle continua:

-Et toi mise à part de cultiver la magikjuana, tu fais quoi?

Après tout s'il ne se gênait pas pourquoi devrait le faire et puis elle savait qu'avec Alexandre elle pouvait presque tout dire, désormais c'était plus simple de parler avec lui, pas besoin de penser si quelque chose allait lui déplaire ou le mettre en colère, alors qu'avec d'autre il fallait y penser de peur de vexer la personne. Alors qu'avec le jeune homme elle savait qu'il ne se vexerait pas.


Dernière édition par Victoria De Bourbon le Mar 20 Déc - 3:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Mer 14 Déc - 19:42

- J'avais plutôt dans l'idée que tu devienne une connaissance, j'espère donc que ça te conviendra vu que je n'ai pas d'autre choix à te proposer.

- Connaissance me va parfaitement... pour l'instant. N'oublies pas de me prévenir quand tu auras changé d'avis dans cinq minutes.


Elle leva les yeux au ciel quand il commenta sa prétendue analyse de son caractère, qui n'était pourtant pas loin de la réalité :

- Comme si tu avais été le chercher plus loin pour moi. Et oui on appelle ça l'humilité.

Alex ne releva pas. Il passa sa main dans ses cheveux blonds foncés, et remit en place un des pans de sa cape de sorcier, soulevée par le vent. L'académie se rapprochait, mais un petit bout de distance restait encore à parcourir. Quand le groupe de garçons passa en lançant un regard insistant vers Victoria, elle lui adressa un sourire triomphant, accordant à peine une once d'attention à ses admirateurs :

-Égalité!

Il commenta avec un sourire.

- Si tu le dis...

Néanmoins, il appréciait ce sentiment d'égalité entre eux deux, qui lui permettait de ne pas faire semblant, d'être lui même, de pouvoir se moquer (gentiment ?) d'elle, sans crainte de ne plus pouvoir la séduire après. Car Alex avait presque abandonné ses objectifs de séduction avec elle. D'abord, car Victoria considererait ça comme une victoire de l'avoir lui aussi à ses pieds, ensuite, car il aimait ce sentiment d'alter ego, de vis à vis qu'il y avait entre eux deux... Pourtant la jeune fille lui plaisait réellement, mais...

A sa remarque narquoise sur ses pauvres admirateurs désespérés, elle rétorqua :


-Qui t'a dis qu'ils étaient désespérés?

- Eux mêmes. Après que tu les aies plus ou moins gentiment laissés tomber, termina t'il avec un sourire.

C'était un compliment un peu étrange, mais compliment tout de même, le premier véridique qu'Alex faisait à la jeune fille. En effet, il était vrai que les garçons dont elle rejetait les avances ou avec qui elle avait rompu ne tournaient tout de même pas la page tout de suite.

A sa question sur les occupations stéréotypes d'une Conti, elle commenta :


-Tu as oublié de dire que je devrais jouer d'un instrument vu que je suis une conti, mais je ne suis pas une conti comme il se doit, à part les vêtements rien de spécial ne me raccroche à cette armoirie. Mais sinon je passe mon temps à parler, rire, en fait je suis quelqu'un d'assez simple, aussi anormal que ça puisse paraître. Et toi mise à part de cultiver la magikjuana, tu fais quoi?

- Très anormal, en effet,
commenta t'il avec un sourire narquois. Puis en reprenant un peu plus sérieusement : Mais c'est vrai que tu n'es pas une Conti comme les autres.

Il se tut un instant, cherchant quoi répondre à sa dernière question.

- A part cultiver la magikjuana ? J'aime bien le quidditch, bien sûr. Et voler. Pas forcément dans le stade.

Il se tut, ne voulant pas trop en dire non plus, sur les ballades clandestines des Courtenay dans la forêt, ou rien que dans le parc, ce qui était formellement interdit.

- Sinon, je suis quelqu'un de très drôle, continua t'il ironiquement, comme tu as pu le constater. Donc, j'ai pour principe de rire, un peu comme toi, en fait.

Beaucoup comme elle, en réalité. Les ressemblances étaient assez saisissantes, quand on y pensait. Il préféra ne pas s'attarder là-dessus, la jeune fille y reviendrait si elle le voulait. Se rendant compte qu'ils n'avaient pas franchement parlé quidditch, il enchaîna, même s'il lui semblait que la jeune fille ne faisait pas partie de l'équipe de son armoirie :

- A propos de quidditch, tu ne joues pas dans l'équipe des Conti, n'est ce pas ? Pourtant, je te vois souvent lors des matches...

Manière peu subtile de lui signifier qu'il l'avait remarqué. Cela contrastait un peu avec l'accord tacite qu'ils avaient de ne pas se séduire l'un l'autre, mais chassez l'habitude, elle revient au galop... Alex attendit sa réaction, les mains dans les poches de son jean, regardant les longs cheveux bruns foncés de la jeune fille.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria De Bourbon
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 66
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 22
Localisation : dans un couloir
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Mer 21 Déc - 2:40

-Connaissance me va parfaitement... pour l'instant. N'oublies pas de me prévenir quand tu auras changé d'avis dans cinq minutes.

Victoria le regarda de travers avant de laisser échapper un petit rire. bien sûr ce n'était pas méchant, mais le fais qu'il réponde toujours en ce faisant bien voir la faisait rire et puis c'était assez simple de faire rire Victoria, elle riait pour pas grand chose. Elle lui répondit donc donc:

-Ne t'inquiète pas quand je changerais d'avis, ce sera assez clair, j'aurais même pas besoin de te le dire.

Si je change d'avis pensa t-elle, oui elle pouvais changer d'avis, mais pour l'instant elle n'avait pas l'air de s'en rendre compte.

-Si tu le dis...

Bon d'accord il n'avait pas avouer clairement qu'ils étaient à égalité mais au moins il n'avait pas essayé de se remonter, enfin Vickie se serait remontée elle même s'il avait dis autre chose, mais elle aimait savoir qu'ils étaient au même niveau.Enfin Victoria ne se pensait pas habituellement supérieure aux autres, enfin au début de certaine nouvelle rencontre elle en à l'air mais c'est juste pour ne pas se faire marcher sur les pieds.Mais elle aimait quand même se sentiment d'égalité assuré.

-Eux mêmes. Après que tu les aies plus ou moins gentiment laissés tomber

-C'est pas de ma faute à moi si vous tombez amoureux trop facilement.

Dit elle pour se défendre, elle n'avais pas vraiment besoin de se défendre, c'était plus gentil qu'autre chose ce qu'Alexandre venait de dire, mais bon elle trouvait quand même que certain était vraiment tombé amoureux d'elle alors qu'elle n'avait rien fais de spécial.

-Très anormal, en effet, dit il avec un sourire narquois. Mais c'est vrai que tu n'es pas une Conti comme les autres.,

-J'espère au moins que c'est positif de ne pas être comme les autres membres de mon armoirie. [/b][/color] Dit elle en souriant.

Pour elle en tous cas c'était positif, elle appréciait la plus part des filles de son armoirie, car chez les conti's il n'y avait presque que des filles dans cette armoirie, bref pour la grande majorité elle était capable de les supporter, mais seulement parce qu'elle n'était pas tout le temps avec. Pour Victoria avoir seulement trois sujet de conversation c'était simplement impossible, surtout que le premier était leur talent artistique et Vickie n'en possédait pas. Elle passa sa main dans ses long cheveux foncé et continua à l'écouter:

-A part cultiver la magikjuana ? J'aime bien le quidditch, bien sûr. Et voler. Pas forcément dans le stade...Sinon, je suis quelqu'un de très drôle ,comme tu as pu le constater. Donc, j'ai pour principe de rire, un peu comme toi, en fait.

- Et tu vole où quand tu n'est pas sur le stade?

Elle n'était aucunement sûr s'il allait répondre mais bon autant poser la question si elle avait des chance d'obtenir une réponse et s'il ne voulait pas répondre et bien c'était tant pis. Elle ajouta:

-Qu'est ce qu'on a comme point en commun dis donc. Dit elle en souriant

En fait ils en avaient vraiment beaucoup, d'une part c'était tous deux des séducteurs, même si Victoria ne collectionnait pas ses conquêtes par rapport à Alex, les deux aimait rire, enfin tout le monde aime rire mais tout de même et puis ils avaient tout deux un fort caractère, bref quand on y pensait les ressemblances étaient vraiment présentes.

-A propos de quidditch, tu ne joues pas dans l'équipe des Conti, n'est ce pas ? Pourtant, je te vois souvent lors des matches...

-Je ne pensais pas autant attirer l'attention même quand je suis dans les gradins. Dit elle en riant

Alors comme ça il la voyait souvent dans les matches, Vickie en était presque flattée, en fait oui elle était flattée, elle trouvait ça drôle que même lors des matches les joueurs arrivent tout de même à regarder les belles filles et non ce n'est pas de la vanité, Victoria sait qu'elle est belle et elle ne va pas gêner de le dire bref, elle était contente de se faire autant remarquée. Elle continua un peu plus sérieusement et en étant un peu moins fière:

-Mais effectivement je ne joue pas, je préfère laisser ma place à d'autre.

Elle s'arrêta et continua sur un ton un peu plus charmeur et plein de sous entendu:

-Et puis sinon je ne pourrais pas voire les beaux jeunes hommes jouer au quidditch.

Ce qu'elle venait de dire ne s'adressait pas particulièrement à Alexandre, mais peut-être un peu tout de même. Et elle savait qu'il n'allait pas se gêner pour s'inclure lui-même.

[N’empêche je me demande comment tu fais pour mettre tes mains dans tes poches alors que tu es censé porter mes sacs Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Jeu 22 Déc - 22:34

- Et tu vole où quand tu n'est pas sur le stade?

Alex hésita quelques instants à répondre honnêtement. En général, les gens n'appréciaient pas trop qu'il avoue sortir en fronde du château. Mais bon, comme elle l'avait dit elle-même, Victoria n'était pas une Conti comme les autres. Et elle n'allait certainement pas le dénoncer au Veneur, ce n'était pas du tout son style.

- Dans le parc, en général. Et parfois dans la forêt.

Voler dans le parc était déjà formellement interdit, alors la forêt... N'en parlons pas. Les Courtenay se faisaient de temps à autre, parfois avec des Armagnacs, ce genre de petites sorties en douce. Il n'y avait pas mieux qu'eux pour connaître le moindre dédale des jardins où se cacher du Veneur, et la moindre faille dans le mur de Garde pour sortir dans la forêt, où se déroulait parfois d'ailleurs des transactions et des échanges.
Après la mention de ses passions, Victoria sourit. Elle était jolie quand elle souriait, sans trop se moquer de lui. Elle était aussi jolie quand elle se moquait de lui bien sûr, mais là elle était mieux, plus naturelle.


-Qu'est ce qu'on a comme point en commun dis donc.

Et c'était vrai, les ressemblances étaient frappantes quand on les regardait de l'extérieur. Deux séducteurs, deux leaders de leur armoirie, deux humours narquois... Question affinités, ils se posaient là. Continuant sur le sujet du quidditch, déjà entamé, il affirma l'avoir déjà vu lors des matches.

-Je ne pensais pas autant attirer l'attention même quand je suis dans les gradins.

Reprenant le ton séducteur, bien qu'inutile, que chacun d'entre eux prenait parfois depuis le début de leur conversation, Alex fit :

- Enfin voyons... Quand tu es dans les gradins, on ne peut que te remarquer.

Elle sourit devant ce compliment extravagant, puis reprenant un air plus sérieux :

-Mais effectivement je ne joue pas, je préfère laisser ma place à d'autre... Et puis sinon je ne pourrais pas voire les beaux jeunes hommes jouer au quidditch.

A son tour de reprendre son ton de séductrice, qui ne marchait pas plus sur lui que quand il l'utilisait sur elle :

- Tu veux dire le beau jeune homme. Moi, en l'occurence.

Réaction prévisible de fierté masculine, qu'il avait fait sur le ton de l'humour. Il sourit, tenant toujours les sacs, et en se demandant ce qu'elle pouvait bien y mettre. Prenant un ton plus sérieux, il demanda :

- Non, honnêtement, comment ça se fait qu'on ne se soit jamais rencontrés ? Je veux dire... On est quand même plutôt populaires tous les deux, connus par notre réputation... On aurait du se croiser !

C'était surprenant tout de même, qu'ils ne se soient jamais rencontrés... Il ne connaissait pas réellement la jeune fille, à part les quelques grappes d'information qu'elle avait lâché durant leur conversation. Et leurs ressemblances étaient tout de même frappantes. Et puis, cela faisait longtemps qu'Alex n'avait pas été "naturel" avec quelqu'un, sauf avec Victoria. Enfin une relation d'égal à égal. Au risque de se prendre un râteau, ce qui n'était pas la première de ses préoccupations, il proposa :

- Ca te dit qu'on aille ensemble à Jouvenceaux la semaine prochaine ? il précisa toutefois Si tu ne me traînes pas chez Atours à tous.

[H.J. : Je n'ai pas trop d'idées pour relancer le rp... Clos si tu veux, ou relance avec des questions pour Alex. Sinon, on peut en ouvrir un nouveau ailleurs. ^^ Envoie moi un mp pour me dire. :p ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria De Bourbon
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 66
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 22
Localisation : dans un couloir
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   Jeu 29 Déc - 5:06

-Dans le parc, en général. Et parfois dans la forêt.

Victoria se contenta seulement de sourire, en y repensant elle se rappela que les armagnacs allait assez souvent faire un tour en forêt, surement que les Courtenay y allait aussi, il fallait bien qu'il fasse leur échange quelque part après tout. Alexandre pris son ton de séducteur, qui ne faisait aucun effet à Vickie, mais bon c'était surtout pour le style que tout deux le prenait, il fit:

-Enfin voyons... Quand tu es dans les gradins, on ne peut que te remarquer.

C'était presque mignon comme compliment, en fait oui ça l'était, Alors que les deux jeunes gens arrivaient devant l'académie et que Vickie souriait du compliment qu'alex venait de lui faire, il fit:

-Tu veux dire le beau jeune homme. Moi, en l'occurrence.

-Moi j'ai rien dit, tu t'es inclut tout seul la dedans. Dit elle en souriant.

En fait oui elle le savait qu'il allait faire cette remarque, mais elle l'avait dis quand même parce qu'elle le trouvait mignon quand il prenait son air de fierté masculine. En fait il était souvent mignon vu qu'il était souvent fier, mais c'était pas si grave. Alors que Victoria était prise dans ses pensés d'un petit alex mignon, il prit un ton beaucoup plus sérieux:

-Non, honnêtement, comment ça se fait qu'on ne se soit jamais rencontrés ? Je veux dire... On est quand même plutôt populaires tous les deux, connus par notre réputation... On aurait du se croiser !

-Et bien surement que tu était occupé avec d'autres personnes et que moi aussi.

La réflexion qu'elle venait de faire n'avait rien de réprobateur, c'était seulement la vérité. Mais il était vrai que c'était tout de même bizarre qu'il ne se soit pas rencontré avant, c'est sûr qu'à leurs premières années ils n'avait pas leur réputation de faite mais quand même, en six ans il ne c'était jamais vraiment adressés la parole.

-Ça te dit qu'on aille ensemble à Jouvenceaux la semaine prochaine ?... Si tu ne me traînes pas chez Atours à tous.

La jeune fille fit une mou en entendant qu'elle ne pourra aller chez Atours à tous, mais elle s'en remettra.

-Oui pourquoi pas et je pense survivre même si je n'irais pas voir ce qu'il y a de nouveaux chez Atours à tous.

Elle accepta son offre en se disant que de toute façon elle n'avait rien de mieux à faire et puis après tout ça lui faisait quand même plaisir qu'il propose de se revoir. Et puis de toute façon, elle réussira à l’emmener dans le magasin.

FIN DU TOPIC

[HJ: j'ai fermé le topic, envoi moi un mp si tu répondre(ce qui m'étonnerais)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Numéro de charme [PV: Vix ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Numéro de charme [PV: Vix ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Valkyries, l'équipage de choc et de charme de Cyanure la Shichibukai
» Collections numérisées d'enluminures
» TNT - la télé tout numérique
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?
» 1° SUPERIEUR; Les Grandes Personalités de la Numérologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: >---{Jouvenceaux}--- :: >---{La place du village}----
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit