AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Mer 2 Nov - 18:25

Irmine arriva, comme elle l’avait convenu avec Dorian, après le souper, à la forge. En vérité, elle n’avait pas pris le temps de manger, préférant avancer le plus possible dans ses recherches qui avaient pris un bon rythme, et elle s’était contentée de grignoter un morceau de pain qu’elle avait attrapé aux cuisines sur le chemin de son rendez-vous.

Elle arriva la première et pénétra dans la pièce. Il faisait froid et sombre. La forge magique était un endroit dans lequel Irmine venait rarement, mais dont l'architecture lui plaisait. Elle l'avait choisie en raison de sa grandeur et, du fait que la pièce était relativement vide quand les élèves n'y avaient pas cours, Dorian ne risquait pas de casser quelque chose. Cela arrivait souvent aux débutants, un mauvais contrôle de la magie, Irmine avait même entendu dire qu'une élève avait cassé un lustre récemment lors d'un cours de magidigitation.

La jeune femme posa son sac, dans lequel elle avait amené des livres et quelques objets qui pourraient leur servir pour s'entraîner. Elle se dirigea ensuite vers le grand âtre.


- Incendio !

Aussitôt, les bûches déjà posées là s'enflammèrent en un imposant brasier, réchauffant la pièce et l'éclairant un peu. Toutefois, la clarté n'étant pas encore suffisante aux yeux d'Irmine, elle agita à nouveau sa baguette et de petites sphères lumineuses en sortirent et se répartirent dans la pièce.

Satisfaite, la jeune bibliothécaire alla s'asseoir vers son sac en attendant Dorian. Posant son menton dans son coude, elle repensa à ce qui s'était passé l'après-midi. Elle s'était superbement humiliée, comme rarement auparavant. Elle avait perdu ses moyens face à Dorian, chose qui l'avait déplu autant que déstabilisée. Elle se dit qu'elle allait redevenir un peu plus maîtresse d'elle-même désormais, et surtout arrêter de jouer avec le feu : comment espérait-elle cacher sa nature si elle s'amusait à montrer les pouvoirs que cela lui donnait ?! Maintenant, c'était trop tard avec Dorian, mais elle allait être plus prudente avec les autres ; et avec lui aussi. Oh, bien sûr, le plus simple aurait été de s'en éloigner radicalement, ne plus lui parler, faire comme si elle ne souhaitait pas le revoir...mais cela l'embêtait. Et puis, elle avait déjà tenté de lui mentir une fois, et le résultat n'avait pas été probant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Jeu 3 Nov - 7:55

Dorian ne savait pas trop quoi faire en attendant de retrouver Irmine, quelques heures plus tard, à la forge pour un cours improvisé de Madigiditation. Il s'était finalement décidé à commencer à lire le manuel de madigiditation, histoire de prendre un peu d'avance. Etrangement, il trouva pas mal de plaisir à parcourir ses pages, même s'il ne s'autorisait pas à faire les premiers exercices, de peur de faire exploser le château.

L'après midi passa donc par la lecture d'un livre, le premier depuis fort longtemps. Dorian se retrouva désemparé quand vint enfin l'heure de son rendez-vous. Il ne savait pas trop s'il devait se préparer, enmenner quelque chose de précis, mettre une tenue particulière ? Il décida finalement de rester comme il était le reste de la journée, mais prit sa baguette avec lui, au cas où. Un accident était vite arrivé, surtout avec sa maladresse et son incompétence.

La forge. Dorian n'y était quasiment jamais allé, n'ayant jamais cours là bas. L'endroit était spatieux, solide et désert, trois arguments qui allaient en faveur du choix d'un tel lieu pour un cours de Madigiditation. Ca avait quelque chose de rassurant. Irmine était là, debout à coté de l'âtre d'une grande cheminée. Elle semblait pensive, ce qui ne choqua pas vraiment Dorian. Peut être pensait elle une formulation différente de sa traduction de runes, ou se posait elle juste des questions par rapport à ce cours. Il nota les quelques sphères lumineuses qui flottaient vers le plafond, diffusant de la lumière lui toute la pièce. Elle avait l'air d'être là depuis quelques minutes déjà. Etait il en retard ?

- Bonsoir, dit il simplement.

Il adressa un sourire à Irmine et alla s'installer à coté de la cheminée. Il ajouta :

- Tu es là depuis longtemps ? Je suis désolé si je suis un peu en retard, je n'ai pas trop regardé l'heure.

Dorian espérait qu'il ne s'était pas trompé d'heure. Ce n'était jamais agréable d'attendre quelqu'un pendant un long moment, en se demandant si cette dernière n'avait pas oubliée le rendez vous. Mais Dorian était bien là, en retard ou à l'heure. Il dit, assiez fièrement :

- J'ai lu les premiers chapitres du livre que tu m'as conseillé cet après-midi.

Ce n'était, en soi, pas extraordinaire, mais signe de changement pour Dorian. Irmine ne s'en rendrait peut être pas compte.

- Bon, on commence par quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Jeu 3 Nov - 16:05

- Bonsoir

Irmine leva les yeux lorsqu'elle entendit quelque qu'un s'avancer dans la salle. Elle sourit à Dorian et le salua. Bien, il était venu. Les minutes passant, elle commençait à se demander s'il ne l'avait pas oubliée ou avait décidé de laisser tomber. Mais il fallait avouer que l'heure de rendez-vous qu'elle avait donnée n'était pas très claire. Elle avait fini par se relever et faire quelques pas, et s'était arrêté vers l'âtre.

- Tu es là depuis longtemps ? Je suis désolé si je suis un peu en retard, je n'ai pas trop regardé l'heure.

Irmine haussa les épaules. Au moins il était là.

- Ça va, je suis là depuis un petit moment. J'ai pu chauffer la salle avant ton arrivée comme ça, je me suis crûe de retour en hiver en Norvège quand je suis entrée.

Elle se dirigea vers son sac tandis qu'il parlait.

- J'ai lu les premiers chapitres du livre que tu m'as conseillé cet après-midi.

Il avait dis cela d'un ton laissant entendre qu'il était assez content de lui. Pour Irmine, c'était pourtant logique d'avoir lu ces chapitres : il était venu lui demander cet ouvrage, c'était bien pour le lire, non ? Surtout si en plus il souhaitait s'entraîner avec elle. Tout cela coulait de source pour la jeune femme.
Elle se pencha et fouilla un moment dans son sac, sortit trois livres qu'elle posa par terre, et trouva enfin ce qu'elle cherchait. Elle se redressa et fit à nouveau face à Dorian, une plume à la main.
Le jeune homme arborait toujours un sourire fier, et là Irmine comprit que non, peut-être que ce n'était aussi évident pour Dorian. Cela lui arracha un sourire amusé. Ces sportifs, décidément !


- Bon, on commence par quoi ?

La jeune femme brandit sa plume devant les yeux de Dorian.

- Avec ceci. Je sais que les professeurs préfèrent souvent commencer avec de la magidigitation défensive, mais je trouve personnellement que tu auras moins d'occasions de t'en servir que ce qu'on va voir maintenant. Et puis, je n'ai pas forcément envie de devoir t'attaquer pour t'entraîner.

Elle posa la plume à plat dans sa main et, une seconde plus tard, celle-ci s'envola verticalement, fit le tour de la salle avant de revenir se déposer délicatement à sa place initiale. Irmine se tourna vers un coin de la salle, tendit la main vers deux chaises et celles-ci s'approchèrent tranquillement en raclant le sol de pierre et se disposèrent chacune derrière l'un des deux sorciers. Tandis qu'ils prenaient place sur leurs sièges, la bibliothécaire commença ses explications à Dorian.

- Tu te souviens des premiers cours de sorts qu'on a eu ? On nous a appris la lévitation avec un Wingardium Leviosa. Eh bien, on va faire pareil mais sans baguette et sans prononcer de sortilège. Et pas de triche, pas de sort informulé !, dit-elle avec une mine entendue, En fait, il faut que tu repousses la plume avec ta magie. La baguette sert à canaliser la magie, là il va falloir que tu le fasses toi-même et que tu la rassembles dans ta main. C'est comme si tu voulais pousser quelqu'un, mais sans bouger. Quand tu y arriveras, tu devrais ressentir une légère pression sous ta paume.

Elle fit une pause pour s'assurer que Dorian suivait jusque-là. Elle ne savait si elle avait été assez claire car elle n'avait jamais enseigné, et la magidigitation était un don assez naturel pour Irmine.

- Tu verras, ce n'est pas si difficile.

Elle plaça la plume dans la main tendue de Dorian et le regarda, attendant qu'il commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Jeu 3 Nov - 17:26

- Bon, on commence par quoi ?

Pour toute réponse, Irmine brandit une plume sous ses yeux. Il la fixa, perplexe. Oui, une plume. Il devait écrire quelque chose ? N'était ce pas un cours de magie pratique ?

- Avec ceci. Je sais que les professeurs préfèrent souvent commencer avec de la magidigitation défensive, mais je trouve personnellement que tu auras moins d'occasions de t'en servir que ce qu'on va voir maintenant. Et puis, je n'ai pas forcément envie de devoir t'attaquer pour t'entraîner.

Dorian sourit. Il n'avait pas particulièrement envie de se faire attaquer par Irmine non plus, se doutant de ce qu'elle était capable de faire. La perspective de se retrouver métamorphosé en cochon-dinde pour n'avoir pas réussi un sort de défense ne le réjouissait guère. Joignant le geste à la parole, Irmine posa la plume au creux de sa main. La plume lévita doucement dans les air, passa au dessus de Dorian, décrivit un cercle et retourna se poser à l'endroit exact où elle était, quelques secondes au par avant. Il regarda Irmine, et dit avec des yeux écarquillés.

- Tu... je suis censé faire ça ?

Irmine répondit en tentant de lui expliquer comment faire.

- Tu te souviens des premiers cours de sorts qu'on a eu ? On nous a appris la lévitation avec un Wingardium Leviosa. Eh bien, on va faire pareil mais sans baguette et sans prononcer de sortilège. Et pas de triche, pas de sort informulé ! En fait, il faut que tu repousses la plume avec ta magie. La baguette sert à canaliser la magie, là il va falloir que tu le fasses toi-même et que tu la rassembles dans ta main. C'est comme si tu voulais pousser quelqu'un, mais sans bouger. Quand tu arriveras, tu devrais ressentir une légère pression sous ta paume.

Dorian hocha la tête, signifiant qu'il avait comprit. Mais il n'était pas du tout sur d'arriver à faire quoi que ce soit sur cette plume. Il n'avait aucun don en magie, et puis faire quoi que ce soit sans baguette, c'était insensé de toute façon. Si les sorciers utilisaient des baguettes, et non leurs mains, ce n'était pas pour rien.

- Tu verras, ce n'est pas si difficile.

Irmine lui plaça une plume dans la main. Elle semblait attendre de lui qu'il la fasse voler, sans sa baguette, comme elle lui avait indiqué. Dorian, regarda Irmine, consterné.

- Je suis déjà un bien piètre sorcier avec une baguette. Je ne pense pas pouvoir faire quoi que ce soit à cette plume.

Il essayait de se défiler, alors qu'il avait lui même demandé de l'aide pour un cours. Oui, mais maintenant, cela semblait si... difficile. Il n'avait jamais été un vrai sorcier. Mais Irmine ne bougea pas. Elle resta là, assise à coté de lui, à attendre qu'il fasse quelque chose. Dorian fixa la plume, se concentra. Il voulait la faire s'envoler, la faire léviter par un bel arc ce cercle, mais elle ne bougeait pas. Elle ne frémissait pas, et il ne sentait rien venir en lui, rien dans sa main, comme l'avait dit Irmine. Il était en colère contre lui même de s'être mit dans cette situation, qui allait le faire passer pour malpoli et ridicule aux yeux de la jeune femme.

Dorian chercha à retrouver la sensation que lui donnait sa baguette quand il lançait un sort. Oui, mais avec une baguette, c'était différent. Il y avait une relation entre lui même et sa baguette, quelque chose qui se passait quand il la tenait dans sa main. Là, il ne tenait rien, et il ne se passait vraiment rien. Il regarda Irmine, et dit, découragé :


- Tu vois, j'en suis incapable. Je n'ai pas tes dons, je n'ai pas ton talent.

Il ferma la main et posa la plume sur la table. Le rouge lui montait aux joues, il ne se sentait pas bien, n'avait pas envie de rester ici, sous le regard d'Irmine, mais ne voulait pas la planter ainsi. Il se leva, la chaise raclant contre la pierre, et ajouta :

- Je suis désolé de... t'avoir fait perdre ton temps.

Dorian lui tourna le dos rapidement, les joues en feu, et voulu partir le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Jeu 3 Nov - 21:52

- Je suis déjà un bien piètre sorcier avec une baguette. Je ne pense pas pouvoir faire quoi que ce soit à cette plume.

Irmine secoua la tête.

- Nos ancêtres n'utilisaient pas de baguette et étaient tout autant des sorciers que nous, alors je ne vois pas pourquoi tu n'y arriverais pas.

Toutefois, cela ne sembla pas suffire au jeune homme. Elle observa Dorian tendit qu'il tentait de faire l'exercice. Elle vit son visage se décomposer. Apparemment ne pas réussir le frustrait beaucoup et il avait l'air de plus en plus contrarié. Après quelques minutes seulement, il releva ses beaux yeux azur vers Irmine, et cette dernière put y lire son découragement.

- Tu vois, j'en suis incapable. Je n'ai pas tes dons, je n'ai pas ton talent.

Irmine voulut protester, mais il ne lui en laissa pas le temps et se leva en reposant la plume, les joues rouges.

- Je suis désolé de... t'avoir fait perdre ton temps.

La jeune femme le regarda, ébahie. Il n'allait quand même pas déjà abandonner ? Mais si, Dorian se retourna et fit mine de se dépêcher de partir.
Irmine se leva vivement. Ah non alors, elle n'allait pas se faire planter là alors qu'il l'avait déjà fait poireauter un petit moment. Hors de question ! S'il y avait bien une chose face à laquelle la jeune femme était persévérante, c'était les études. Il était impensable à ses yeux de laisser tomber tant qu'on n'avait pas réussi, la pratique de la magie c'était un travail qui prenait du temps mais surtout de la volonté, et elle allait le lui montrer.

Irmine sortit sa baguette de sa poche d'un geste rapide et la pointa en direction de la porte que Dorian avait quasiment atteinte, en prononçant une formule. Une lourde grille apparut juste devant le jeune homme, l'empêchant de sortir. Trois autres apparurent, formant une cage autour de lui, et une quatrième tomba par-dessus les autres, l'empêchant de sortir par le haut. Tout cela s'était passé tellement vite que Dorian n'avait rien pu faire. La jeune femme s'approcha d'un pas tranquille, la plume à la main, et se planta devant lui. Elle ne put empêcher un sourire narquois de s'étirer sur ses lèvres. La situation était cocasse...enfin, sûrement plus de son point de vue.

Elle croisa les bras, son visage affichait une mine résolue, et il était aisé de deviner qu'elle ne lâcherait pas l'affaire tant qu'elle ne serait pas satisfaite.


- Ce n'est pas la baguette qui fait le sorcier, mais la magie qui est en lui.

Elle fit un pause, puis continua d'un ton sans appel :

- Même si la magidigitation avancée n'est pas accessible à tout le monde, quelques exercices basiques peuvent être maîtrisés par tous les sorciers...vraiment TOUS les sorciers. Aux dernières nouvelles, tu n'es pas un cracmol.

Elle lui sourit, ne voulant pas paraître trop sévère : Dorian devait déjà assez lui en vouloir comme ça. Elle venait de jouer quitte ou double. Après cela, il risquait de ne plus lui adresser la parole. Mais la jeune femme ne pouvait pas, en son âme et conscience, le laisser se complaire dans la médiocrité.

Irmine tendit la plume à Dorian, attendant qu'il la prenne.


- Tu es trop obnubilé par la certitude que tu ne vas pas réussir, cela t'empêche de te concentrer entièrement sur la tâche. Tu ne pourras sortir de là que lorsque tu auras soulevé cette plume, cela devrait te motiver.

Elle se recula et l'observa, curieuse de voir comment cette situation influerait le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Ven 4 Nov - 12:05

Une grille apparut devant lui, juste avant qu'il n'atteigne la porte. Il se retourna étonné, pour voir une autre grille apparaître devant lui, puis deux autres sur les cotés. Une dernière alla se poser au dessus de lui, fermant le tout. Une cage. Dorian regarda Irmine, étonné. Elle comptait le retenir dans une cage ? Le retenir dans une cage pour qu'il fasse cet exercice ? Irmine avait croisée les bras, et le regardait avec détermination... et un petit sourire narquois aux lèvres.

- Ce n'est pas la baguette qui fait le sorcier, mais la magie qui est en lui, dit elle d'une voix sans appel.

Dorian, vexé, voulu répondre qu'elle avait peut être raison, mais qu'il avait besoin de sa baguette pour faire de la magie. Il n'en eu pas le temps.

- Même si la magidigitation avancée n'est pas accessible à tout le monde, quelques exercices basiques peuvent être maîtrisés par tous les sorciers...vraiment TOUS les sorciers. Aux dernières nouvelles, tu n'es pas un cracmol.

Dorian sentit à nouveau le rouge lui monter aux joues. Il ne se considérait pas comme un Carcmol, mais plutôt comme un demi Cracmol. Tout juste bon à monter sur un balais. Aussi, même si Irmine voulu lui redonner confiance en ses capacités, et tenta d'adoucir ses paroles par un joli sourire, Dorian se renfrogna un peu plus sur lui même. Pourquoi s'était il embarqué là dedans ? Irmine lui tendit la plume, qu'il mit un moment avant de prendre.

- Tu es trop obnubilé par la certitude que tu ne vas pas réussir, cela t'empêche de te concentrer entièrement sur la tâche. Tu ne pourras sortir de là que lorsque tu auras soulevé cette plume, cela devrait te motiver.

Quoi ?! Et si il mettait deux jours et demi avant de pouvoir faire bouger cette plume ? Et si il ne réussissait pas ? Il la regarda reculer, entre le déconcertement et l'agacement. Dorian regarda la cage, se dit qu'il ne devait pas être si difficile de sortir d'un tel obstacle avec un bon sort. Elle ne lui avait pas retiré sa baguette. Un sourire étira ses lèvres en pensant à l'oubli grossier de la jeune femme : s'il n'était pas capable de faire de la magie sans baguette, il était encore capable de se sortir de ce genre de situations avec sa baguette. Il la tira d'une de ses amples poches. Faire sauter cette cage ? Rien de plus facile.

Dorian repensa alors aux paroles d'Irmine. Elle savait qu'il avait sa baguette, et ne voulait pas vraiment l'enfermer ici sans moyen de sortir. Juste lui redonner confiance en ses capacités, le motiver, lui dire qu'il ne partirait pas comme ça, qu'il fallait qu'il continue de s’exercer. Dorian dévisagea Irmine, commençant à comprendre sa logique. Il dit lentement :


- Si je n'ai pas confiance en mes capacités, toi si. Alors, à défaut de me faire confiance, je vais te faire confiance.

Il regarda sa baguette, soupira et la lança vers Irmine. La baguette atterrit à quelques pas de la sorcière, hors de portée de Dorian. Il soupira à nouveau. Le pire était encore à faire. Dorian décida de s'asseoir, quitte à rester dans une même position un long moment. Il ouvrit sa main, découvrant la petite plume blanche. Dorian aimait bien les plumes, ce qui aurait pu paraître stupide à la plupart des autres sorciers : après tout, une plume n'était rien, un objet on ne peut plus banal. Certes. Les plumes avaient quand même de jolies formes. Elles étaient courbes, fines et légères, souvent d'une jolie couleur : tantôt blanche, comme la neige, tantôt grises, comme la cendre, tantôt noires, comme la nuit. Bien sur, ce n'était pas exhaustif, il y avait des milliers de sortes de plumes différentes. Dorian tenta de se reconcentrer sur ce qu'il avait à faire.

Faire léviter une plume. Au fond, ce n'était pas vraiment magique. Un simple courant d'air aurait suffit à faire décoller cette plume. La magie commençait là où s'arrêtait le réel, quand on faisait léviter des enclumes de plusieurs tonnes comme s'il s'agissait de plumes. Mais donc, si ce n'était pas vraiment magique, ça ne devait pas être vraiment dur à faire, si ? Un enfant aurait pu le faire. Et Dorian avait quand même étudié 7 ans à Beauxbâtons, il était donc censé être meilleur qu'un enfant dans la pratique de la magie. Avec ou sans baguette. Dorian chercha à retrouver ce qu'il se passait avec sa baguette. Il imaginait que son bras était une baguette, que la plume lévitait déjà légèrement, juste au dessus du creux de sa main.

Un long moment passa. Dorian avait fait abstraction d'Irmine, de la salle, de la cage. Il était simplement assit, une plume lévitant légèrement au bout de ses doigts. Tout ce qu'il avait à faire, c'était trouver l'impulsion pour la faire décoller. Il se souvint de quelque chose. Dorian voyait très nettement Irmine, assise près du lac, tendre la main avec délicatesse, manipuler les sphères d'eau comme s'il s'agissait de cristal liquide. Dorian imagina une plume de cristal, si légère qu'elle pouvait presque s'envoler d'elle même.

De l’énergie arrivait dans sa main, lentement. Dorian sentait qu'il n'y en avait pas assez pour faire décoller quoi que ce soit, il chercha donc à accumuler plus d'énergie. Il voulait agir avec autant de finesse qu'Irmine quand elle était au bord de l'eau. Quand il eu l'impression d'en avoir juste assez, ou peut être déjà un peu trop, Dorian ouvrit les yeux. Il fixa la plume, qu'il sentait presque vibrer entre ses doigts, et dit à haute voix, comme cela ne lui était pas arrivé depuis fort longtemps :


- Wingardium Leviosa.

Une décharge d'énergie déferla de son bras. La plume fila à pleine vitesse dans la salle. Dorian sursauta surpris, et tenta de contrôler les mouvements de sa plume. Son bras était une baguette. Il sentait la plume lui obéir, assez grossièrement, mais obéir tout de même. La plume tourna avec difficulté, mais ne revint pas vers Dorian. Le sorcier la fit se poser sur la main d'Irmine, le plus doucement possible. Une plume de cristal pour la fille de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Ven 4 Nov - 17:38

Dorian sembla d'abord choqué qu'elle veuille le laisser dans cette cage tant qu'il n'avait pas réussi. Ce n'était évidemment pas le dessein d'Irmine, c'était juste dans l'intention de le motiver, lui montrer qu'elle ne voulait pas qu'il laisse tomber, qu'il pouvait y parvenir. Elle lui avait volontairement laissé sa baguette, lui donnant ainsi une échappatoire, en espérant toutefois qu'il ne l'utiliserait pas.

Elle le vit soudain sourire et sortir sa baguette. Il n'allait même pas essayer. Peut-être croyait-il qu'elle avait oublié sa baguette, il ne voyait pas où elle voulait en venir. La jeune femme fut déçue, elle attendait mieux que cela de sa part.
Mais il s'arrêta dans son geste et plongea son regard dans le sien, la dévisageant silencieusement. Irmine vit alors passer un éclair de compréhension dans le regard de Dorian.


- Si je n'ai pas confiance en mes capacités, toi si. Alors, à défaut de me faire confiance, je vais te faire confiance.

Sur les lèvres d'Irmine s'étira un nouveau sourire. Il avait compris l'idée qu'elle avait derrière la tête en l'enfermant. Elle acquiesça d'un signe de tête pour l'encourager. Il lança sa baguette non loin d'elle, elle la ramassa et la mit dans sa poche, contente de le voir se prêter au jeu. Elle avait confiance en lui, il était capable de bien plus que simplement voler sur un balai, elle en était persuadée...il fallait juste arriver à l'en convaincre lui aussi, et c'était sûrement le plus difficile.

Il s'assit et regarda la plume fixement. Plus aucun bruit ne régnait dans la salle, même leur respiration s'était faite silencieuse. Irmine ne dit rien, ne donna pas plus de conseils, ne bougea même pas d'un centimètre, craignant de perturber Dorian dans sa concentration. Cette dernière semblait absorber entièrement le jeune homme, et c'était parfait. Elle l'observa, se demandant ce qui lui permettrait de débloquer le processus. Certains s'imaginaient tenir leur baguette, d'autres voyaient un flux de magie les parcourir, d'autres encore se représentaient en train de transformer leur volonté en magie. Irmine ne savait pas encore quelle serait la technique de Dorian. Quant à elle, elle sentait la magie couler en elle comme une rivière ; elle s'était toujours dis que ses dons n'étaient pas limités aux frontières de son corps, mais qu'elle pouvait les envoyer plus loin, les étendre, tout en les maîtrisant.

Plusieurs minutes passèrent, la sorcière en perdit le compte, mais cela n'avait aucune importance. Ce qui importait maintenant, c'était que Dorian ait enfin le déclic. Au bout d'un long moment, Irmine le sentit de plus en plus proche : la plume toujours posée dans la main du jeune homme s'était mise à tressauter. La jeune femme retint son souffle. Il y était presque, il ne manquait plus que l'impulsion finale.

Soudain Dorian ouvrit les yeux et prononça une formule qui n'avait d'effet que sur son esprit étant donné l'absence de baguette.
La plume s'envola alors à toute vitesse. Irmine sursauta, ne s'étant pas attendue à ce qu'elle décolle avec une telle rapidité. Un immense et lumineux sourire se dessina sur lèvres. Il avait réussi ! Il ne maîtrisait pas encore totalement le vol de sa plume, mais c'était déjà un résultat remarquable. Elle tapa dans ses mains pour le féliciter, laissant échapper un petit rire devant son air surpris. Elle s'arrêta en voyant qu'il dirigeait la plume vers sa main. L'objet ralentit et le contrôle que Dorian avait dessus se fit meilleur. Il la fit se déposer en douceur dans la main d'Irmine.

La jeune femme referma délicatement ses doigts dessus, comme si c'était un cadeau qu'il venait de lui faire. Elle regarda le jeune homme, restant un instant sans rien dire, ne se départissant pas de son grand sourire réjoui. Puis elle s'approcha de la cage tandis qu'il se relevait.


- Excellent ! J'étais sûre que tu en serais capable ! C'était une lévitation superbe !, s'exclama-t-elle joyeusement lorsqu'elle l'eut rejoint.

Elle sortit la baguette du jeune homme de sa poche et fit mine de la lui tendre, mais retint son mouvement au dernier moment. Son sourire se fit plus mutin.


- Je ne devrais peut-être pas te la rendre, ce dispositif a l'air de bien fonctionner sur toi.

Mais elle ne faisait que se moquer gentiment, et elle la lui rendit presque aussitôt. Lorsqu'il eut fait disparaître la cage, elle s'empressa de lui demander :

- Qu'as-tu utilisé comme "truc" pour y arriver ? Qu'est-ce qui t'a débloqué ?

Elle était curieuse de savoir, bien qu'elle se doutait déjà fortement de la technique qu'il avait utilisée. Et elle avait déjà une petite idée de l'exercice à lui proposer pour améliorer sa maîtrise de la vitesse et de la direction de la lévitation. La jeune femme était tellement contente que Dorian ait repoussé ses limites, qu'elle faillit presque lui sauter au cou pour le prendre dans ses bras. Mais elle se retint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Ven 4 Nov - 20:50

Irmine referma la main doucement, un sourire réjouit sur le visage. Dorian, plutôt fier de lui, se releva. Il voulu faire quelques pas pour se rapprocher d'Irmine, mais la cage était toujours là.

- Excellent ! J'étais sûre que tu en serais capable ! C'était une lévitation superbe !

Dorian était content que son effort ai été apprécié, et il à la fois fier et étonné d'être parvenu à faire une telle chose sans magie. Irmine lui tendit sa baguette, mais arrêta son geste juste avant que son extrémité ne touche la main tendue de Dorian.

- Je ne devrais peut-être pas te la rendre, ce dispositif a l'air de bien fonctionner sur toi.

Dorian la regarda avec un air de défi, et répondit, un sourire en coin :

- Je suis plus aimable avec une baguette.

Cela sembla la convaincre car elle la lui rendit aussitôt. Rassuré, Dorian raffermit sa prise sur sa baguette. Il avait rarement autant apprécié son contact. D'un geste d'un poignet, il fit disparaître cette affreuse cage d'acier avec soulagement.

- Qu'as-tu utilisé comme "truc" pour y arriver ? Qu'est-ce qui t'a débloqué ?

Dorian hésita à répondre. Il n'était pas sur qu'il y ai un "truc" qui l'ai débloqué, mais plutôt un ensemble de petites choses mises bout à bout. Le sourire rayonnant d'Irmine le surprit légèrement, mais lui fit grandement plaisir. Il se sentait soutenu, pour la première fois depuis de nombreuses années. Et cela faisait un bien fou. Il choisit de répondre à la question de la jeune femme, cherchant soigneusement ses mots.

- Eh bien, en fait, je me suis dit qu'il suffisait d'un peu de vent pour faire décoller une plume, et donc pas d'une grande dose de magie. J'aurais pu tricher en soufflant dessus, mais... je crois que tu l'aurais vue, dit il avec un sourire.

Dorian marqua un temps d'arrêt. Il ne savait pas trop comment expliquer la suite.

- Ensuite, bien sur, je me suis concentré pour essayer de sentir la magie. Je me suis persuadé que mon bras était une sorte de baguette, et que la plume lévitait déjà sur ma main. Il fallait juste que je trouve l’impulsion.

Nouveau silence. Dorian inspira un coup avant d'expliquer la fin.

- Puis, je me suis rappelé tes gestes avec l'eau. Quand je te regardais, là bas, au lac, j'étais émerveillé par la grâce et la douceur de tes gestes quand tu manipulais l'eau. Alors, j'ai essayé de faire pareil, ajouta il précipitamment.

Devait il parler de la suite ? Irmine l'avait bien vue, ce n'était surement pas nécessaire. Dorian conclu en baissant les yeux.

- Je n'y serais jamais arrivé si tu n'avais pas été là. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Ven 4 Nov - 23:24

- Eh bien, en fait, je me suis dit qu'il suffisait d'un peu de vent pour faire décoller une plume, et donc pas d'une grande dose de magie. J'aurais pu tricher en soufflant dessus, mais... je crois que tu l'aurais vue.

Irmine eut un nouveau rire à sa remarque. Cela ne lui aurait pas été utile car elle aurait aussitôt redirigé la plume dans sa main.

- En effet, ça n'aurait pas été très discret.

Elle écouta la suite avec attention.

- Ensuite, bien sur, je me suis concentré pour essayer de sentir la magie. Je me suis persuadé que mon bras était une sorte de baguette, et que la plume lévitait déjà sur ma main. Il fallait juste que je trouve l’impulsion.

Elle hocha la tête, elle n'était pas surprise de sa réponse. C'était bien la technique qu'elle avait imaginée, il s'était représenté sa baguette. La plupart des sorciers étaient tellement habitués à utiliser leur baguette que ce moyen était le plus facile pour eux, et il était tout aussi valable qu'un autre.
Il se tut un instant, mais Irmine ne dit rien, car il semblait sur le point d'ajouter quelque chose.


- Puis, je me suis rappelé tes gestes avec l'eau. Quand je te regardais, là bas, au lac, j'étais émerveillé par la grâce et la douceur de tes gestes quand tu manipulais l'eau. Alors, j'ai essayé de faire pareil

La jeune femme ne tiqua pas tout de suite. Oui, repenser à comment d'autres personnes y arrivent était une bonne idée, cela permettait de...attendez un peu...il avait bien dis "émerveillé" suivi de "la grâce et la douceur de tes gestes" ? Irmine fut décontenancée par les paroles de Dorian. Enfin, moins par ses propos, car il lui faisait là de jolis compliments, que par la réaction qu'elle devait avoir. Elle ne savait pas quoi répondre, cela la prenait de court, elle n'imaginait pas qu'il avait pensé à elle pendant sa concentration.

- Je n'y serais jamais arrivé si tu n'avais pas été là. Merci.

Irmine fixa le visage de Dorian, qui avait baissé les yeux. Ses mots venaient de toucher profondément la jeune femme. Bien sûr, elle ne le montra pas, elle ne savait pas comment le faire, comment l'exprimer. Elle avait soudainement le sentiment de lui avoir été vraiment utile, et c'était très gratifiant. Alors, même si elle ne le lui dit pas, Dorian venait aussi d'apporter quelque chose de précieux à Irmine par ce cours.

- Je t'en prie. Mais bientôt, tu verras que tu n'auras même plus besoin de moi, tu y arriveras de mieux en mieux tout seul., finit-elle par répondre avec un sourire un peu embarrassé.

Elle décida de tout de suite lui proposer un nouvel exercice pour qu'il ne remarque pas son trouble. Un agréable trouble, elle devait se l'avouer.
Irmine retourna vers son sac, y rangea la plume et en sortit un nouvel item : cette fois-ci, elle tenait dans sa main un souaffle, mais de taille réduite. Elle avait discrètement été l'emprunter aux vestiaires du terrain de Quidditch avant de venir et l'avait réduis avec un sort. Elle le lança à Dorian, qui le rattrappa, bien évidement.


- Comme tu as été poursuiveur, je me suis dis qu'utiliser un objet connu pourrait t'aider pour la suite. Sauf que tu ne vas pas l'employer comme tu en as l'habitude. Va te placer devant l'âtre.

Tout en lui expliquant le principe de cet entraînement, elle se rendit à l'autre bout de la pièce, qui était, rappelons-le, très vaste. Une fois arrivée, elle éleva la voix pour qu'il l'entende.

- Il ne te suffira pas de me l'envoyer comme tu le ferais normalement pour couvrir cette distance, tu vas donc devoir le faire léviter jusqu'à moi. Maintenant que tu sais comment faire, concentre-toi sur la précision de la trajectoire. On commence quand tu veux.

Pour commencer, elle se prépara juste à recevoir le souaffle et de voir s'il arrivait à lui donner un cheminement droit. Mais pour la suite, elle avait prévu d'ajouter des obstacles entre eux, pour corser un peu la chose. Enfin, encore fallait-il y arriver à la suite, mais Irmine avait confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Sam 5 Nov - 10:02

- Je t'en prie. Mais bientôt, tu verras que tu n'auras même plus besoin de moi, tu y arriveras de mieux en mieux tout seul.

Dorian sourit. C'était peu être vrai, mais il lui fallait bien un modèle, quelqu'un qui puisse inspirer Dorian quand il n'y arrivait pas. Il relava les yeux, et remarqua qu'Irmine semblait légèrement embarrassée. Il tut donc sa réponse, préférant un silence à une nouvelle réplique qui pouvait être gênante. Irmine retourna à son sac pour y ranger la plume, et elle en sortit une petite balle en cuir rouge. Dorian reconnu immédiatement un Souaffle, mais d'une taille réduite, surement plus pratique à transporter dans un sac. Que voulait elle faire ? Il ne pouvait pas faire de Quidditch ici, la salle étant fermée. Et puis, il n'y avait pas d'anneaux. Elle lui lança la balle, qu'il rattrapa sans soucis. Il fut étonné de son poids, loin de la grosse balle lourde qu'il avait l'habitude de manier.

- Comme tu as été poursuiveur, je me suis dis qu'utiliser un objet connu pourrait t'aider pour la suite. Sauf que tu ne vas pas l'employer comme tu en as l'habitude. Va te placer devant l'âtre.

Dorian s’exécuta, non mécontent de pouvoir s’exercer à coté d'une bonne source de chaleur. Irmine, elle, alla se placer à l'autre bout de la pièce. Dorian aurait encore pu l'atteindre avec un tir, mais ce n'était pas vraiment tout à fait le principe.

- Il ne te suffira pas de me l'envoyer comme tu le ferais normalement pour couvrir cette distance, tu vas donc devoir le faire léviter jusqu'à moi. Maintenant que tu sais comment faire, concentre-toi sur la précision de la trajectoire. On commence quand tu veux.

Oh, vraiment ? Rien que ça ? Il devait faire léviter la balle d'un bout à l'autre de la pièce pour atteindre un point précis ? Dorian regarda le Souaffle miniature, et le lança plusieurs fois en l'air, pour se soupeser. Il fixa Irmine et se concentra à nouveau pour chercher à l'atteindre.

Le premier essai eu lieu quelques minutes plus tard. La balle fut propulsée à pleine puissance et alla s'écraser à une vingtaine de pas de la jeune femme. Le second tir ne fut pas mieux, la balle finissant par ricocher entre le sol et le plafond. La troisième s'arrêta brusquement à mi chemin, la quatrième fit de longs zigzags sans que Dorian ne puisse la contrôler. Il reprit la balle, passablement agacé. Il marqua une pause avant de retenter un tir, cherchant à se reconcentrer. Il ne fallait pas qu'il tente de propulser la balle comme il le ferait lors d'un match de Quidditch, c'était là toute la finesse de l’exercice. Non, Dorian devait maîtriser sa trajectoire de A à Z, mais il ne devait pas penser à la projeter. Juste la faire léviter, un peu comme la plume, pour l'offrir à Irmine.

Il ferma les yeux, et sentit à nouveau la magie affluer dans son bras. La petite balle de cuir s'éleva lentement dans les airs. Dorian ouvrit les yeux, fixant le Souaffle. Il se concentra pour le faire avancer lentement, sans le faire tomber au sol. Plusieurs, le Souaffle vacilla, mais Dorian ne le laissa pas tomber. La balle arriva peu à peu à hauteur d'Irmine, quoi qu'un peu tremblant. La jeune femme tendit lentement la main pour le recevoir. Dorian soupira de soulagement. Son soupir fut coupé net lorsqu'elle lui renvoya la balle (sans magie) en lui demandant de recommencer. Il la regarda, estomaqué. Il venait juste de réussir, et elle lui demandait de recommencer ?

La sorcière fit apparaître un pilier à mi chemin entre eux deux. Dorian fixa le pilier. Il allait devoir le contourner ? Non seulement elle lui demandait de recommencer, mais en plus elle lui compliquait la tâche. Dorian soupira et se reconcentra sur son exercice. Il envoya le Souaffle, qui se heurta lentement mais surement contre le pilier. Il n'arrivait pas à faire tourner. Le prof de vol fit une vingtaine de tentatives, toutes sans plus de succès. La balle ne tournait pas, ou pas assez vite, et venait percuter le pilier. Il ne voyait plus Irmine. Cela le troublait un peu. Elle était la clef qui lui permettait de réussir ses exercices au fond. Sa présence visuelle lui permettait de donner le meilleur de lui même, de se dépasser, mais il ne la voyait pas. Et ne l'entendait pas. En désespoir de cause, Dorian décida de tricher légèrement. Il se saisit de la balle, et l'envoya à coté du pilier, comme s'il faisait une passe, sans user de magie. La balle y parvint sans difficulté, et il lui donna une impulsion pour qu'elle atteigne là où était supposée être Irmine, c'est à dire au fond de la salle, derrière le pilier. Cela n'allait pas lui plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Dim 6 Nov - 15:21

Irmine attendit que Dorian commence l'exercice. avant tout, il soupesa la balle. Cela devait lui paraître étrange de manier ce souaffle modifié, mais la jeune femme s'était dis qu'il valait mieux débuter avec des objets légers. Puis, après quelques minutes, Dorian fit plusieurs essais infructueux. Inlassablement, Irmine lui renvoyait le souaffle par lévitation d'un geste de la main.
Elle ne put s'empêcher d'avoir un sourire amusé à à la troisième tentative, quand la balle s'arrêta en plein et que, malgré la volonté de Dorian, elle resta obstinément immobile au-dessus du sol. Mais la jeune femme ne se moqua pas, elle n'avait pas envie qu'il se braque à nouveau.

Elle avait remarqué l'erreur qu'il faisait : il commençait par lancer la balle puis tentait de maîtriser sa trajectoire en plein vol. Ce n'était pas la bonne solution pour un débutant ; essayer de modifier la progression d'un objet déjà en mouvement était beaucoup trop difficile à son niveau, il fallait d'abord être capable de contrôler son cheminement entièrement.
Toutefois, Irmine ne dit rien, attendant de voir s'il comprendrait par lui-même, c'était le meilleur moyen d'apprendre. Enfin, si ces essais ratés devaient encore se répéter pendant une heure, elle lui expliquerait.

Heureusement, elle vit Dorian s'arrêter et réfléchir. Elle attendit quelques instants, et ses espoirs furent comblés : le jeune homme avait renoncé à propulser le souaffle et le faisait léviter doucement depuis sa main. La trajectoire ne fut pas totalement droite ni uniforme, mais le progrès était flagrant, et il maîtrisait mieux sa vitesse. Irmine tendit la main et reçut le souaffle doucement. Elle le relança d'emblée énergiquement à Dorian. Il avait l'air prêt à prendre une pause, mais c'était hors de question : il était pleinement concentré et avait compris la technique, ce n'était pas le moment de se relâcher.

Irmine lui intima de recommencer, et elle décida d'accroître la difficulté. Elle fit apparaître d'un coup de baguette magique un piler entre eux, assez massif pour les cacher l'un-à-l'autre. Ainsi, Dorian devrait donner un mouvement assez ample pour que son souaffle contourne le pilier, mais il devrait aussi le guider à l'aveugle pour l'amener jusqu'à la jeune femme de l'autre côté.

Elle tendit l'oreille, pendant que Dorian reprenait ses tentatives, mais tout ce qu'elle entendit fut la balle heurter la colonne et le jeune homme soupirer d'agacement. Irmine se demandait si Dorian allait y parvenir, quand soudain...


- AÏE !!! Dorian !

L'exclamation indignée résonna dans la forge. Irmine venait de se recevoir violemment le souaffle sur le bras, suite au stratagème de Dorian, car l'élan de sa balle avait été beaucoup trop fort et il l'avait mal contrôlée. Finalement, la vitesse n'était pas si bien maîtrisée que ça.

La jeune femme fit disparaître le pilier, les sourcils froncés. Elle avait bien envie de lui catapulter par magie la balle dans le ventre, histoire de se venger, mais elle se retint. Cela aurait été puéril et pas très pédagogique, surtout qu'il ne l'avait sûrement pas fait exprès. En lui redonnant le souaffle, elle lui lança tout de même un regard courroucé lui signifiant qu'elle n'avait pas du tout apprécié sa manoeuvre, et revint vers le centre de la pièce.


- Ce n'est pas comme ça que tu vas progresser., le morigéna-t-elle. Néanmoins, elle ne le sermonna pas plus que cela, cherchant plutôt comment l'aider.

Irmine se tut un instant, croisant les bras et tapotant ses lèvres avec son index. Elle réfléchissait à ce qui coinçait Dorian. Peut-être avait-elle un peu sous-estimé la difficulté de l'exercice. Son regard fit le tour de la pièce, cherchant une solution, et une idée lui vint rapidement : autant pousser plus loin la ressemblance avec le domaine dans lequel Dorian excellait.
La jeune femme ressortit sa baguette, fit apparaître une réplique d'anneau de but de Quidditch et le fit flotter au-dessus du sol. Elle la fit d'une taille normal, et non réduite comme le souaffle, afin d'éviter de trop compliquer la tâche à Dorian.


- Bon, je pense que tu as compris l'idée. Ce dispositif t'aidera peut-être., fit-elle avec un petit mouvement de tête encourageant.

Puis, elle retourna se placer à l'autre bout de la pièce et attendit de voir ce que cela allait donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Dim 6 Nov - 20:50

- AÏE !!! Dorian !

La voix d'Irmine résonna dans la pièce. Dorian sursauta, ne s'y étant pas attendu. Déjà, le pilier disparaissait et Irmine s'avançait vers lui, la mine en colère. Il se disait bien que cette manoeuvre ne serait pas très très appréciée, et il venait visiblement en plus de la toucher au bras. Mais au final, elle l'avait bien eue, non ? Le Souaffle était arrivé à destination ! Oui, mais elle avait eu mal.

- Ce n'est pas comme ça que tu vas progresser.

Oui, il le savait bien. Mais il y avait un obstacle, il n'arrivait plus à se concentrer... Si seulement c'était aussi facile qu'un simple sort lancé avec une baguette. Il n'aurait pas eu besoin de ce cours. Il n'aurait pas demandé de l'aide. Irmine ne serait pas là, en train de le soutenir. Il se demanda un instant pourquoi elle faisait tout ça. Après tout, elle pouvait être dans sa chambre, tranquillement en train de lire un ouvrage passionnant, ou au bord du lac, profitant des derniers rayons de soleil. Mais elle était là, au milieu de la forge glacée, un Souaffle miniature à la main, à essayer de le faire progresser. Dorian se sentait un peu coupable de l'avoir mise dans cette situation. Il aurait pu proposer les choses autrement, de manière à ce qu'elle ne se sente pas obligée.

Elle lui lança le Souaffle, qu'il attrapa machinalement. Oui, mais pourtant, tout à l'heure, elle avait l'air si contente qu'il réussisse son exercice. C'était peu être seulement pour lui faire plaisir, il ne savait pas. Irmine fit apparaître un anneau de Quidditch, qui se mit à léviter paisiblement au dessus du sol. Dorian nota que sa taille n'était pas réduite, et il adressa un petit sourire reconnaissant à Irmine.


- Bon, je pense que tu as compris l'idée. Ce dispositif t'aidera peut-être.

Dorian acquiesça. Irmine avait l'air persuadée qu'en le mettant avec des éléments familiers, c'est à dire des éléments de Quidditch, elle le stimulerait pour l'aider à lancer de bons sorts. Dorian, lui, ne pouvait s'empêcher de se rappeler de ce qui l'avait amené ici. Pourquoi diable était il devenu prof de vol ? Il allait passer toute sa vie dans des souvenirs douloureux ! Il fit un effort pour ne rien laisser paraître et fit mine de se concentrer sur l'anneau.

Les sélections approchaient. Il allait devoir reprendre un entraînement intensif. C'était ses seules chances pour réintégrer une équipe. Dorian croisa le regard d'Irmine, et revint à lui. Oui, lancer le Souaffle. Non, pas le lancer, le faire léviter. Sa première tentative fut un bel échec, le Souaffle allant s'écraser à ses pieds après avoir lévité une vingtaine de centimètres. Il se baissa et recommença. Oui, mais maintenant tout n'était plus si évident. Il commençait à voir les points positifs du château, et à apprécier sa vie de prof ? Oh vraiment ? Apprécier sa vie de prof ? Non, pas encore.

Le Souaffle fila vers la gauche au lieu de partir tout droit. Irmine le lui renvoya, lui demandant de se reconcentrer. Se reconcentrer. Oui. L'anneau. Il suffisait de l'atteindre. Libérer sa magie, faire léviter le Souaffle, tout doucement, le faire passer dans le cercle de métal. 10 points pour son équipe. Il sourit, regarda Irmine, baissa les yeux, se remit à fixer l'anneau. Lancer le Souaffle était tentant. Le faire passer serait si facile, surtout à cette distance et vue la taille de la balle. "Ce n'est pas comme ça que tu vas progresser". Dorian ferma les yeux. Ça ne devait pourtant pas être si difficile. Irmine, elle, y arrivait très bien, et avec une facilité déconcertante.

Dorian sentit la magie arriver dans son bras. Il fixa l'anneau, n'arriva pas à se concentrer, pensa au Quidditch, se reconcentra, regarda la balle. Il pensa à Irmine qui attendait patiemment, mais à qui il volait tout de même une soirée à vouloir faire des exploits. Et pourquoi la madigiditation ? Était ce parce que ce qu'il avait vu au bord du lac l'avait ému ? Ne devait pas se concentrer pleinement à son travail et éviter de se distraire de la sorte ? Oui, mais son travail était moisi. Oui, mais il y avait les sélections. Il n'avait aucune chance. Certes, mais il s'y était inscrit. Irmine le rappela à nouveau à l'ordre. Dorian tendit la main et libéra le flot de magie qui coulait en lui depuis tout à l'heure, sans pouvoir se déverser.


BAM !

Dorian fut propulsé à une dizaine de pas pas l'explosion. Il roula au sol, étourdit. Il releva le tête, quelques secondes plus tard pour voir si Irmine allait bien. Visiblement, elle était assez loin pour ne pas avoir été touchée. La salle n'était pas vraiment abîmée : on retrouvait juste une grosse marque noire là où se tenait Dorian quelques secondes plus tôt. Dorian regarda Irmine, qui s'avançait vers lui, et dit d'une voix tremblante :

- Je suis désolé. J'aurais pu te blesser. Je ne... je ne voulais pas faire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Lun 7 Nov - 0:07

Irmine avait espéré que la réplique du but de Quidditch aiderait Dorian, mais cela sembla plutôt entraîner l'effet contraire. Elle l'observait fixement, cherchant la faille qui lui permettrait de comprendre pourquoi le jeune homme n'y arrivait pas. Ce n'était pas logique, ses progrès auraient dû aller en s'amplifiant, mais là, l'inverse se produisait.

Plusieurs fois, elle dut le reprendre, lui dire de se concentrer. Il n'était plus aussi attentif, semblait ailleurs, plongé dans ses pensées. Plusieurs fois, le regard du jeune homme se fit vague, puis revint sur elle. Où partait son esprit, Irmine n'en avait aucune idée, mais elle ne pouvait le laisser s'éparpiller comme cela. L'apprentissage de la magidigitation demandait une focalisation totale sur ce qu'on faisait, surtout quand on ne la maîtrisait pas bien, sinon les conséquences pouvaient être désastreuses.

Dorian tenta de faire passer la balle dans l'anneau. Il échoua, deux fois. La première, le souaffle n'atteignit même pas la moitié du chemin, la seconde, il ne partit pas dans le bon sens. Irmine dut à nouveau le rappeler à l'ordre, espérant que cette foi-ci serait la bonne.
Alors qu'il semblait sur le point de faire un nouvel essai, Irmine fronça les sourcils. A quoi jouait-il ? Il semblait être reparti dans ses rêveries, alors que la magie continuait de s'accumuler dans sa main. La jeune femme sentit le danger venir et ouvrit la bouche pour le prévenir, mais trop tard.


- Dorian !
BAM !


Irmine mit son bras devant son visage et fut jetée au sol par la puissance de la déflagration. Son exclamation s'était perdue dans la détonation. Heureusement pour elle, elle était trop loin pour être touchée. Dorian, lui, était aux premières loges. La sorcière se releva d'un bond et se précipita sur le jeune homme, qui avait été propulsé à plusieurs pas de l'explosion. Elle passa sur la marque noire au sol mais n'y prêta aucune intention, tout ce qui comptait c'était que Dorian n'ait rien. Il releva alors la tête et se redressa en s'appuyant sur ses mains derrière son dos. Irmine sentit un poids s'envoler de ses épaules : il avait l'air d'aller bien, juste un peu sonné.

- Je suis désolé. J'aurais pu te blesser. Je ne... je ne voulais pas faire ça.

Sa voix tremblait. Irmine s'agenouilla à ses côtés aussitôt qu'elle arriva vers lui. Il venait de lui faire sacrément peur, c'était dangereux de laisser trop de magie s'accumuler ; il venait d'en avoir la preuve et aurait pu se blesser. Elle l'examina rapidement, vérifiant qu'il n'avait pas de lésion grave. Rien au visage en tout cas et ses vêtements semblaient intacts. Elle prit délicatement sa main droite, celle dans laquelle il avait tenu le souaffle, et la retourna. Sa paume était un peu écorchée, s'étant pris l'explosion de plein fouet. Irmine frôla légèrement la plaie du bout de son doigt. Cela arracha une petite grimace à Dorian mais rassura la jeune femme : elle n'était pas profonde.
La jeune femme garda inconsciemment la main de Dorian dans la sienne et releva les yeux vers lui.


- Ne t'inquiète pas, ce n'est pas grave. Cela peut arriver avec un tel exercice si la concentration n'est pas complète, j'aurais dû te prévenir.

Intérieurement, Irmine se traita de tous les noms : elle aurait surtout dû réagir plus vite et l'interrompre avant sa troisième tentative, elle avait bien vu que quelque chose n'allait pas. Mais elle était intriguée par ce qui s'était passé.

- Qu'est-ce qui t'a troublé ?

Irmine n'y alla pas par quatre chemins, la situation demandait des explications. Elle savait que Dorian la comprendrait, il ne pouvait pas s'imaginer qu'elle n'ait rien remarqué, c'était trop flagrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Lun 7 Nov - 10:08

Dorian se redressa lentement pour voir arriver Irmine. Son poignet le faisait souffrir, mais c'était supportable. Il avait connu bien pire. Irmine se précipita vers lui et s'agenouilla à ses cotés. Il lu l'inquiétude dans son regard, et voulu lui assurer qu'il n'y avait rien, juste plus de peur que de mal. Il ne le fit pas, légèrement gêné, mais constata à l'expression de soulagement sur son visage qu'elle en arrivait à peu près aux mêmes conclusions.

Irmine lui saisit doucement la main droite et la retourna pour voir sa paume. Oui, bon, c'était un peu écorché. Dorian eut un léger sourire et marmonna que tout allait bien, que ça ne lui faisait pas très mal. Elle ne pu s'empêcher de vérifier en passant le doigt juste au dessus de sa plaie. Dorian fit une jolie grimace, sentant la douleur affluer dans sa main. Elle sembla rassurée. Elle ne lâcha pas sa main, ce qui surprit Dorian, et leva les yeux vers lui. Il se dit qu'il ne pourrait jamais se lasser de se spectacle et rougit légèrement, mais essaya de ne rien laisser paraître.


- Ne t'inquiète pas, ce n'est pas grave. Cela peut arriver avec un tel exercice si la concentration n'est pas complète, j'aurais dû te prévenir.

Dorian haussa les épaules. C'était fait maintenant, et la situation dans laquelle il s'était mise était moins désagréable que prévu. Il se sentait juste un peu coupable d'avoir raté aussi lamentablement son exercice, de s'être ainsi humilié devant Irmine. Il répondit simplement, en espérant le sujet clos :

- Tu n'es pas en faute, tu le sais bien. Tu aurais pu me mettre en garde, je pense que le résultat aurait été le même.

Il ne se rendit compte qu'après avoir prononcé ces mots qu'il s'enfonçait peu à peu dans un terrain glissant. Il décida de ne plus faire de bavures comme celle-ci, et se tut, espérant qu'Irmine comprendrait et qu'ils passeraient à autre chose.

- Qu'est-ce qui t'a troublé ?

Ah bah si, elle posa la question. Dorian baissa aussitôt les yeux, regarda un instant sa main, pensa à la chaleur agréable dans laquelle la main de la jeune femme la maintenait. Elle semblait croire qu'il y avait un quelque chose, un truc qui l'avais troublé. C'était faux. Il y avait un tas de choses, douloureusement liées les unes aux autres. Il pouvait difficilement évoquer une raison sans parler du reste. Oh, bien sur, Dorian pouvait mentir. Mais il n'avait jamais menti à la jeune femme, et cette pratique n'était pas dans ses habitudes. Il ferma les yeux un instant, cherchant à garder le contrôle de lui même, et essaya de faire abstraction de la main d'Irmine qui lui obnubilait l'esprit.

- Je sais que tu le faisais pour m'aider à faire mieux, mais en mettant dans une situation qui rappelait celle du Quidditch, tu ne m'as pas facilité là tâche.

Il ajouta rapidement.

- Je ne te parle pas du mon boulot de prof, on en a déjà parlé. Même si c'est plus ou moins lié.

Dorian inspira un grand coup et annonça :

- Je passe les sélections pour rentrer dans une équipe de Quidditch. Dans un mois. Mais je ne peux pas m'empêcher de me rappeler de ce qui s'est passé la dernière fois que je suis rentré dans une telle équipe, et c'est assez compliqué et douloureux. Et puis, je... je ne sais pas si j'ai vraiment envie de quitter Beauxbâtons, finalement. Je commence à avoir du plaisir à être ici, dit il d'une traite.

Dorian dévisagea Irmine un instant. Il réalisa que sa main était encore posée sur celle d'Irmine, et il la retira, délicatement, pour ne pas avoir l'air de se replier complètement sur lui même, de mettre fin brusquement à la conversation. Il frémit légèrement, surpris en sentant leurs deux mains se frôler pour se séparer. Il essaya de déteindre l'atmosphère, Irmine n'ayant toujours rien dit.

- Tu ne pouvais pas savoir, bien sur. Mais je pense que la prochaine fois, il faudra trouver autre chose.

Les yeux de Dorian croisèrent ceux d'Irmine. Pour une fois, il ne cilla pas, vagandondant un instant dans ses profondes étendues vertes.

- Je suis un peu perdu, murmura t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Lun 7 Nov - 13:57

Irmine attendait la réponse à sa question. Plusieurs émotions passèrent sur le visage de Dorian, qui garda le silence quelques instants. Il baissa les yeux, puis les ferma, et Irmine se demanda s'il allait lui répondre. Mais il finit par prendre la parole.

- Je sais que tu le faisais pour m'aider à faire mieux, mais en mettant dans une situation qui rappelait celle du Quidditch, tu ne m'as pas facilité là tâche. Je ne te parle pas du mon boulot de prof, on en a déjà parlé. Même si c'est plus ou moins lié.

Irmine avait compris cela sur le dernier exercice, mais elle ne voyait pas pourquoi. Pour elle, la magidigitation était toujours plus facile quand cela concernait de l'eau, cela devenait naturel. Elle s'était dis que, ne sachant pas grand chose de Dorian hormis sa passion pour le Quidditch, peut-être que mettre l'exercice en lien avec cela l'aiderait, que cela lui semblerait plus "naturel".
Elle ne dit rien, car il ne lui avait pas encore vraiment expliqué.


- Je passe les sélections pour rentrer dans une équipe de Quidditch. Dans un mois. Mais je ne peux pas m'empêcher de me rappeler de ce qui s'est passé la dernière fois que je suis rentré dans une telle équipe, et c'est assez compliqué et douloureux. Et puis, je... je ne sais pas si j'ai vraiment envie de quitter Beauxbâtons, finalement. Je commence à avoir du plaisir à être ici

Irmine le regardait, ne sachant pas quoi dire. Elle comprenait enfin pourquoi cet exercice l'avait troublé plus qu'aidé. Et elle sentit un peu bête : Dorian lui avait parlé de son passé, elle avait vu alors que toute cette histoire était encore très fraîche dans son esprit, que la page n'était pas tournée et que cela le touchait profondément. Mais elle n'avait pas réfléchi à tout cela quand elle avait utilisé un souaffle et fait apparaître l'anneau. Sa tentative de l'aider lui parût soudainement maladroite et sotte. Elle se sentit un peu confuse et coupable.

Dorian enleva alors sa main de la sienne, la frôlant au passage. Cela fit tressaillir Irmine, qui ne s'était pas rendue compte qu'elle la tenait toujours. La perte de ce contact surprit la jeune femme, comme si elle s'y était habituée. D'une manière qu'elle ne comprenait pas vraiment, cela la dérangea. Elle réalisa soudain ce que Dorian venait de lui apprendre : il allait tenter de reprendre son ancienne vie, celle à laquelle il aspirait réellement. Alors que la réaction à cela aurait dû être évidente, c'est-à-dire l'encourager, elle fut incapable de répondre quoi que ce soit sur l'instant. Elle finit par se reprendre, alors que Dorian coupait le silence.


- Tu ne pouvais pas savoir, bien sur. Mais je pense que la prochaine fois, il faudra trouver autre chose.

Irmine acquiesca d'un signe de tête. C'était vrai, elle pouvait difficilement deviner, mais elle ferait quand même plus attention la prochaine fois. A ce propos...la prochaine fois ? Dorian n'était apparemment pas dégoûté de la magidigitation, ni d'avoir Irmine comme professeur ; c'était plutôt surprenant mais réjouissant. La jeune femme prit enfin la parole.

- Hum...oui, je chercherai autre chose.

Sa réponse n'avançait pas à grand chose, mais au moins elle avait brisé son mutisme pensif. Leurs regards se rencontrèrent alors et, pour une fois, Dorian ne le lâcha pas. Il prononça alors quelques mots, à mi-voix.

- Je suis un peu perdu.

Des mots chargés de sens. Mais Irmine avait l'impression qu'elle décèlerait plus dans son regard que ce qu'il pourrait dire. Que pouvait-elle répondre à cela ? Quels mots pouvaient être dis sans paraître gauche dans une telle situation ? La jeune femme cherchait une réponse dans les deux yeux azurs qui la fixaient sans sourciller ; un regard clair et honnête, dont la jeune femme ne pouvait se détacher à cet instant.
La seule réponse qui lui vint, fut de ne rien dire. Il n'était pas nécessaire de répondre quelque chose, ce n'était sûrement pas ce que Dorian recherchait. Elle ne répondit donc rien, se contentant d'être là, écoutant s'il voulait lui en dire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Lun 7 Nov - 15:01

Irmine sembla un peu perdue. Dorian ne comprit pas vraiment pourquoi. Peut être se contentait elle d'essayer de le comprendre. Il n'arrivait lui même pas à se comprendre, du moins pas à démêler ce qui était bien et moins bien dans sa vie, ce qui était désagréable et ce qui ne l'était pas, ce qu'il avait envie de retrouver et ce qu'il n'avait pas envie de perdre. Tout était plutôt confus, et Irmine elle aussi semblait confuse, alors qu'il tentait de lui expliquer la situation.

Ses yeux avaient quelque chose de profondément rassurant. Il avait l'impression de pouvoir s'y perdre librement, sans avoir à se soucier de quoi que ce soit. Mais ce n'était pas très correct. Dorian, voyant qu'Irmine ne disait rien, détourna lentement les yeux. Il était stupide de toujours parler autant : une simple excuse aurait suffit, il n'avait pas à s'attarder ses ses problèmes. Dorian se passa la main dans les cheveux, grimaça de douleur en réalisant qu'il venait d'utiliser la main droite et se ravisa finalement. Il croisa à nouveau les yeux d'Irmine, lui adressa un petit sourire, puis se décida à parler :


- On a tous nos petits problèmes, je ne voulais pas t'ennuyer avec ça.

Oui, c'était vrai. Irmine faisait déjà bien assez pour lui sans devoir l'écouter lui parler de ses doutes. D'ailleurs, même s'il appréciait beaucoup Irmine, il ne la comprenait pas.

- Irmine... je ne comprends pas pourquoi tu fais tout ça. Pourquoi essayes tu de m'aider ?

Ces mots s’échappèrent tout seuls. Il décida de ne pas baisser la tête, de ne pas rougir, de ne pas paraître gêné. Non, cette question le travaillait et il voulait une réponse.

- Nous avons tous des problèmes. Je suppose que la vie n'est pas rose pour toi non plus. Et en étant là, dans cette situation, j'ai l'impression de te demander de m'aider alors que moi, je ne fais rien pour toi.

Les mots, justes, parlaient d'eux mêmes, prenaient leur indépendance.

- Tu vois, j'ai l'impression de me comporter en égoïste. Et puis, je ne sais rien sur toi ! Je sais tout juste que tu as été à Lusignan les mêmes années que moi, et que tu es allée étudier les runes pendant quelques années avant de devenir bibliothécaire ici. Tu n'en dis pas plus. Par contre, moi, je parle de tout, je me dévoile sans aucune retenue, je t'ennuie avec toutes ces histoires, alors que tu n'y est pour rien, que tu n'as rien demandé.

Il sentit, à son grand étonnement, une pointe d'accusation dans ses propos. Non, ce n'était pas ce qu'il voulait dire. Si Irmine ne voulait pas en parler, c'était son droit, mais il ne comprenait pas cette relation à sens unique. Il avait l'impression qu'Irmine se mettait entièrement de coté pour l'aider, et lui n'arrivait pas à faire la moindre chose gentille pour elle, la moindre chose qui l'aide vraiment. Il se sentait coupable de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Lun 7 Nov - 23:03

- On a tous nos petits problèmes, je ne voulais pas t'ennuyer avec ça.

Irmine secoua la tête. Si cela l'avait ennuyé, elle n'aurait probablement pas écouté Dorian.

- Mais non, voyons, répondit-elle aussitôt, voulant lui faire comprendre que cela ne l'avait absolument pas dérangée, au contraire.

Elle répondit à son sourire, mais la question qu'il posa ensuite la prit de court.


- Irmine... je ne comprends pas pourquoi tu fais tout ça. Pourquoi essayes tu de m'aider ?

La jeune femme regarda Dorian, interdite. Elle ne s'était pas attendue à une telle question. Et la réponse ne lui vint pas immédiatement. Après tout, pourquoi ? Parce qu'elle avait l'âme charitable face aux gens désireux d'apprendre ? Parce qu'elle avait eu peur qu'il ait des soupçons et voulait les lui enlever par n'importe quel moyen ? Parce qu'il avait insisté ? Non, il n'avait pas eu à insister. Alors, était-ce parce qu'elle avait été touchée de ses compliments au bord de l'étang ? Parce que le fait qu'il vienne la trouver lui avait fait très plaisir ? Parce que cela lui donnait une excuse pour passer du temps avec lui ?
Irmine formula une réponse beaucoup plus courte.


- Parce que tu me l'as demandé...et j'en ai eu envie.

C'était aussi simple que cela, la jeune femme avait envie d'aider Dorian. Bien sûr, cela n'expliquait pas vraiment pourquoi, et au fond elle-même n'en était pas sûre. Et apparemment, cela ne satisfit pas Dorian. La discussion prit une tournure qui ne plaisait pas à Irmine, la mettant mal-à-l'aise.

- Nous avons tous des problèmes. Je suppose que la vie n'est pas rose pour toi non plus. Et en étant là, dans cette situation, j'ai l'impression de te demander de m'aider alors que moi, je ne fais rien pour toi.

Elle voulut le contredire. Qu'allait-il imaginer là ? Elle n'agissait pas dans le but d'obtenir quelque chose en retour, ce n'était pas dans son caractère. Cependant, Dorian ne lui laissa pas le temps de l'interrompre.

- Tu vois, j'ai l'impression de me comporter en égoïste. Et puis, je ne sais rien sur toi ! Je sais tout juste que tu as été à Lusignan les mêmes années que moi, et que tu es allée étudier les runes pendant quelques années avant de devenir bibliothécaire ici. Tu n'en dis pas plus. Par contre, moi, je parle de tout, je me dévoile sans aucune retenue, je t'ennuie avec toutes ces histoires, alors que tu n'y est pour rien, que tu n'as rien demandé.

Irmine eut l'impression que Dorian lui faisait des reproches. Elle n'aurait jamais pensé que sa personnalité secrète le dérangeait tant que ça. En fait, elle oubliait souvent que s'intéresser aux autres ne suffisait pas, les gens voulaient savoir à qui ils avaient affaire quand ils partageaient une partie d'eux-mêmes, c'était logique. C'était bien pour ça qu'elle était un peu solitaire, pour ne pas avoir à se dévoiler. Elle n'avait pas voulu blesser Dorian, elle trouvait juste plus simple de ne pas parler d'elle, cela lui évitait beaucoup d'ennuis.

- Euh...je... commença-t-elle, mais les mots moururent dans sa gorge.

La jeune femme cherchait quoi répondre. Sa méfiance naturelle lui interdisait de se lancer dans une telle conversation. C'était trop risqué.
Pourtant Dorian, lui, s'était ouvert à elle, sans retenue comme il l'avait dis lui-même. Cela troublait Irmine, mais lui faisait plaisir en même temps.


- Tu ne m'as jamais ennuyée, je te l'assure. Et je ne serais pas là si je ne le souhaitais pas.

Irmine avait parlé lentement, pour une fois c'était elle qui avait baissé les yeux. Elle regarda sa main, celle qui avait tenu Dorian quelques minutes plus tôt. Elle poussa un soupir. Une personne moins scrupuleuse aurait depuis longtemps jeté un sort d'Oubliettes à Dorian, s'arrangeant la situation en un coup de baguette, mais il était hors de question pour Irmine de recourir à un tel stratagème. Ce n'était pas dans sa nature, et puis elle ne voulait pas contrôler le jeune homme comme bon lui semblait, c'était un être humain et non une marionnette manipulable à souhait !
Elle se prit à penser que Dorian méritait mieux que l'image vague et lointaine qu'elle lui renvoyait. Les mots lui vinrent alors, retenus, hésitants, mais sincères.


- Je suis désolée, je...je n'aime pas parler de moi. Je n'ai pas l'habitude de me dévoiler rapidement, cela m'est difficile.

Dorian semblait avoir placé sa confiance en elle si vite. Pour Irmine, qui voyait cela comme un bien précieux à offrir avec beaucoup de parcimonie, c'était pratiquement inconcevable de se fier à quelqu'un aussi vite. Mais ce n'était pas n'importe qui, c'était Dorian ; sa confiance, son ouverture, son honnêteté l'avaient touchée, elle ne se sentait pas en danger avec lui. Il parvenait toujours à la troubler, à poser les questions qui touchaient Irmine, mais étrangement, elle ne lui en voulait pas. Au contraire, elle regrettait de ne pas être entièrement franche avec lui. La preuve en était que lorsqu'elle avait essayé de lui mentir délibérément, elle avait dis n'importe quoi.

Irmine inspira longuement, et finalement reprit la parole, d'une voix mal assurée toutefois.


- Mes parents ont jugé que m'élever ne les concernait pas, ce sont donc mes grands-parents qui se sont occupés de moi. Mais devoir éduquer une..., Irmine retint le mot "hybride",...enfant à nouveau ne devait pas être dans leurs projets. Je ne me suis jamais sentie acceptée chez eux, mais plutôt endurée. J'ai donc appris avec eux qu'il valait souvent mieux me taire.

La jeune femme releva les yeux et planta son regard dans celui de Dorian, qui l'écoutait avec attention. C'était étrange comme le jeune homme lui donnait envie de s'ouvrir, de se confier à lui. Elle avait l'impression qu'il était libre de tout jugement, qu'il cherchait juste à comprendre. Cela surprenait la jeune femme : pourquoi voulait-il à ce point saisir ses pensées ?
Ces yeux francs et lumineux redonnèrent un peu de courage à Irmine, qui avait recommencé à se replier sur elle-même. Elle se força à continuer.


- Je n'aime pas parler de la période de ma vie qui a précédé mon engagement à Beauxbâtons, j'ai dû faire face à beaucoup de déceptions. Je préfère ne pas me les rappeler trop souvent et avancer avec l'opportunité qui m'est donnée ici. Même si j'aime mon travail, je n'ai pas toujours voulu être bibliothécaire. Mais être passée par Lusignan ne suffit pas toujours pour accomplir ses ambitions.

Irmine eut un petit sourire triste. Elle aurait voulu faire des recherches passionnantes, voyager pour découvrir de nouvelles formes de magie, faire son chemin dans le monde avec des études toujours plus poussées. Malheureusement, tous les sorciers-chercheurs étaient recrutés par le Ministère car c'était lui qui finançait la plupart des études de grande envergure. Le taux d'hybride dans les équipes était devenu quasiment nul depuis quelques années. Irmine n'avait vu aucun intérêt à se lancer dans une cause qu'elle considérait comme perdue d'avance.

La jeune femme reprit un peu d'assurance dans sa voix. Toujours avancer, quoi qu'elle devienne, c'était une chose qu'elle s'était promise.


- Alors je m'excuse si j'ai pu te paraître distante, ou même froide. Ce n'était vraiment pas ce que je voulais. Et l'intérêt que je porte à "toutes tes histoires" est réel.

Irmine avait repris un peu de contenance. Elle ne lui avait pas avoué son hybridation, le réel noeud de tout ceci, car elle n'en était pas encore capable. Cependant, parler à Dorian comme elle venait de le faire constituait un immense pas avant pour la jeune femme, même si lui ne s'en rendrait peut-être pas compte. Et elle était contente de l'avoir franchi, même si elle redoutait la réaction du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Mar 8 Nov - 12:21

- Euh...je...

Visiblement, la réponse n'était pas évidente. Et le ton légèrement accusateur de Dorian ne devait pas vraiment aider, il fallait bien l'avouer. Le jeune homme ne répondit rien, attendant simplement. Il essaya de faire comprendre à Irmine silencieusement qu'il ne l'accusait pas, qu'il voulait juste essayer de comprendre, d'en savoir plus.

- Tu ne m'as jamais ennuyée, je te l'assure. Et je ne serais pas là si je ne le souhaitais pas.

Irmine baissa les yeux, visiblement gênée. Cela étonna Dorian, qui n'avait pas l'habitude de la voir ainsi. D'ordinaire, c'était plutôt lui qui était atteind de gêne, et qui baissait les yeux. Irmine semblait chercher quoi dire. Quand elle releva la tête, Dorian lu l'hésitation sur son visage, mais aussi beaucoup de franchise. Cela le toucha.

- Je suis désolée, je...je n'aime pas parler de moi. Je n'ai pas l'habitude de me dévoiler rapidement, cela m'est difficile.

Dorian hocha lentement la tête. Oui, il avait l'impression de lui demander beaucoup, et il comprenait peu à peu pourquoi elle ne lui avait pas plus parlé d'elle avant. Il était touché qu'elle prenne sur elle, qu'elle fasse cet effort pour lui, alors qu'elle n'avait visiblement pas l'habitude de le faire. Il se sentait en quelques sortes privilégié, et ne savait pas vraiment pourquoi, mais cela lui fit plaisir. Il voulu lui reprendre la main pour lui donner du courage, mais se dit que cela la braquerait probablement et qu'il ne saurait rien de plus. Il ne bougea pas et ne répondit rien, sentant qu'il risquait de briser quelque chose s'il le faisait.

- Mes parents ont jugé que m'élever ne les concernait pas, ce sont donc mes grands-parents qui se sont occupés de moi. Mais devoir éduquer une... enfant à nouveau ne devait pas être dans leurs projets. Je ne me suis jamais sentie acceptée chez eux, mais plutôt endurée. J'ai donc appris avec eux qu'il valait souvent mieux me taire.

Irmine leva les yeux et croisa son regard. Dorian ne cilla pas. Il sentait la tristesse d'Irmine, sa douleur, tant de choses qu'il n'avait jamais vu chez elle. Cela le blessait en quelques sortes, de savoir cela de l'enfance d'Irmine. Il se rappellait sa propre enfance, difficile, mais surement beaucoup plus facile que celle d'Irmine. Il avait été élevé par ses parents, au moins, et n'avait pas été rejetté. Pas durant son enfance. Il ne comprenait pas qu'on puisse faire autant soufrir un enfant sans s'en rendre compte. Peut être que ses grands parents savaient très bien qu'ils la faisaient soufrir, mais qu'ils se refusaient à lui donner l'amour que ses parents ne lui avaient pas donné. Dorian ne comprenait pas non plus ce qui pouvait pousser des parents à abandonner leur fille, à la confier à d'autres personnes pour ne pas avoir à la voir grandir. Irmine continua, à contre-coeur.

- Je n'aime pas parler de la période de ma vie qui a précédé mon engagement à Beauxbâtons, j'ai dû faire face à beaucoup de déceptions. Je préfère ne pas me les rappeler trop souvent et avancer avec l'opportunité qui m'est donnée ici. Même si j'aime mon travail, je n'ai pas toujours voulu être bibliothécaire. Mais être passée par Lusignan ne suffit pas toujours pour accomplir ses ambitions.

Ainsi, elle n'avait pas toujours voulue être bibliothécaire. Peut être même voulait elle toujours faire autre chose de sa vie aujourd'hui, mais n'en avait pas la possibilité. Dorian pensa qu'il devait s'agir de quelque chose de très dur et très complexe, avec très peu d'offres d'emplois et que même une bonne élève de Lusignan ayant fait plusieurs années d'études après Beauxbâtons pouvait y être recallée. Il sentait que le moment n'était pas le plus approprié pour lui demander plus de précisions sur plusieurs choses qu'elle venait de lui dire, mais il se fit la promesse d'y revenir un jour.

- Alors je m'excuse si j'ai pu te paraître distante, ou même froide. Ce n'était vraiment pas ce que je voulais. Et l'intérêt que je porte à "toutes tes histoires" est réel.

Cette fois-ci, Irmine retrouva de l'assurance. Dorian lui adressa un petit sourire. Il était plutôt embarrassé après tout ce qu'elle venait de lui raconter, et il ne savait pas vraiment quoi dire. Lui reprendre doucement la main était tentant, mais surement pas très convenable. Dorian prit sur lui pour ne pas bouger, et il regarda Irmine.

- Merci, dit il simplement.

Il y avait tellement de choses qu'il pouvait dire, tellemant de choses qu'il aurait voulu faire, et il se contentait d'un "merci" ? Il ferma les yeux, essaya de trouver quelque chose d'autre. Au moins, mieux s'exprimer.


- Cela me touche vraiment beaucoup tu ais racontée tout ça. J'ai l'impression... j'ai l'impression de commencer à te connaître, à te comprendre, dit il maladroitement.

Dorian n'avait jamais été très habile pour s'exprimer. Il faisait de son mieux, mais ses propos restaient gauches et quelque peu maldadroits. Ses parents le lui en avaient longtemps tenu rigueur, d'ailleurs.


- Tu sais, quelques soient ton enfance, tes années passées après Beauxbâtons, tes doutes et tes peurs, je suis persuadé que tu es quelqu'un de bien. Et j'espère sincèrement que tu trouveras ici de quoi t'épanouir.

Il baissa les yeux. Oui, il ne fallait jamais se morfondre dans le passé. Certaines personnes y arrivaient mieux que d'autres, mais il y aurait toujours des traces. Dorian repensa à ses parents qu'il n'avait pas vu depuis maintenant presque cinq ans. Il ne savait même pas s'ils habitaient encore là bas, s'ils étaient encore vivants. Il releva la tête. Ce n'était pas le moment de sombrer dans ces pensées là. Il regarda son poignet, tout écorché, et se leva lentement.

- Je pense que je vais passer rapidement à l'infirmerie pour que ça ne s'infecte pas. J'ai vraiment apprécié ce cours, il faudrait en refaire un.

Dorian rajouta rapidement.

- Si tu as le temps, et l'envie bien sur.

Ses joues venaient de se renflammer. Il demanda.

- Tu veux de l'aide pour ranger ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   Mar 8 Nov - 16:03

Irmine espérait que Dorian accepterait ce qu'elle venait de lui raconter sans poser trop de questions. Elle avait dû prendre sur elle pour se confier, mais elle avait senti que si elle ne le faisait pas maintenant, Dorian aurait de moins en moins apprécié leurs échanges.

- Merci, dit-il simplement.

Elle hocha la tête, cela lui suffisait. Mais Dorian semblait vouloir ajouter quelque chose. Elle le regarda avec un peu d'étonnement alors qu'il fermait les yeux, ayant l'air de réfléchir intensément à ce qu'il voulait dire. D'un côté, elle eut l'impression de retrouver le Dorian dont elle avait l'habitude : un peu hésitant sur ses paroles quand il voulait dire quelque chose d'important.


- Cela me touche vraiment beaucoup tu ais racontée tout ça. J'ai l'impression... j'ai l'impression de commencer à te connaître, à te comprendre.

Irmine eut un sourire. Il y avait quelque chose d'agréable à entendre Dorian dire qu'il commençait à la comprendre. Quelque chose de rassurant.
Elle le laissa finir.


- Tu sais, quelques soient ton enfance, tes années passées après Beauxbâtons, tes doutes et tes peurs, je suis persuadé que tu es quelqu'un de bien. Et j'espère sincèrement que tu trouveras ici de quoi t'épanouir.

Irmine fut à nouveau touchée par ses paroles. Il n'avait donc pas une trop mauvaise image d'elle, cela la rasséréna. Elle lui sourit doucement.

- Merci. Je pense que Beauxbâtons peut apporter de très bonnes choses...à tout le monde.

Elle se leva en même temps que lui, et approuva lorsqu'il dit qu'il ferait mieux de passer par l'infirmerie. Même si ce n'était pas grave, autant éviter que cela s'empire.
Irmine s'était dirigée vers son sac pour le récupérer, quand Dorian parla du cours qui venait de se passer, affirmant qu'il l'avait apprécié et en désirait un autre. Cela fit un grand plaisir à la jeune femme : au moins elle n'avait pas fait tout ça pour rien.


- Si tu as le temps, et l'envie bien sur., ajouta Dorian en rougissant.

Irmine eut un regard amusé par son empressement à ce qu'elle ne se sente pas obligée. Il allait falloir qu'elle trouve un moyen de lui faire perdre l'idée qu'il la dérangeait.


- Avec grand plaisir. J'essayerai de trouver d'autres exercices, et toi, d'ici-là, continue l'ouvrage que je t'ai prêté, il te sera vraiment utile.

Elle refusa lorsqu'il proposa son aide pour ranger et lui dit de plutôt aller directement à l'infirmerie. Cela ne lui prendrait pas plus de 10 minutes de toute manière. Une fois qu'il fut parti, elle s'arrangea pour effacé la grosse tache noire au sol, mais une légère ombre persista. Elle laissa tomber, personne ne la remarquerait probablement. Elle retourna donc à ses appartements.

[TOPIC TERMINÉ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours de rattrapage pour un nul (PV Dorian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit cours de graph' pour Herby ?
» Evaluation de rattrapage pour les absents, cours particulier
» Inscription Pour Le Cours De Vol( Pour Tous )
» votre avis sur l'état d'un vilebrequin
» Amphithéâtre Taijutsu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: >---{Le château}--- :: >---{Le Rez-de-Chausée}--- :: >---{La forge}----
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit