AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Curieuses retrouvailles [PV Irmine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Curieuses retrouvailles [PV Irmine]   Mar 1 Nov - 11:23

Encore un matin à ne rien faire. Être prof de vol, ça avait au moins comme caractéristique de donner très très peu de cours. Les entraînements de Quidditch n'avaient pas encore commencés, Dorian n'ayant toujours pas organisé les sélections pour reformer les équipes et nommer les capitaines. Bref : alors que l'Académie était en plein ébullition, que ses collègues croulaient sous des copies à corriger ou des cours à préparer, Dorian ne faisait rien.

Cela faisait un peu plus de trois semaines qu'il avait rencontré cette étrange sorcière sur les bords du lac. La pluie et le brouillard avaient reprit le dessus depuis, comme l'attestait ce mardi matin. Une bonne grosse pluie sur tout le parc. Dorian soupira, tournant en rond dans sa chambre. Il ne savait pas trop quoi faire de cette journée, qui s'annonçait très longue. Cela faisait quelques temps qu'il avait envie de retourner voir Irmine, mais il ne l'avait jamais vraiment croisée. Une ou deux fois aperçue dans des couloirs bondés d'élèves. Il n'avait toujours pas comprit sa réaction assez étrange au bord de l'eau. Dorian était persuadé de n'avoir rien dit de mal, ou du moins quoi que ce soit qui justifie une telle réaction. Il ne lui en tenait cependant pas rigueur, mais le fait de ne pas avoir pu lui reparler le chiffonnait.

Il alla s'installer devant la petite fenêtre de sa chambre. Il devait être 9 ou 10 heures du matin, il était donc certain qu'elle se trouvait à la bibliothèque. A moins qu'elle ne soit malade, ou peut être partie dans une réunion importante à Paris. Cela lui arrivait bien, à lui. Mais, en admettant qu'elle soit en effet dans son antre remplie de livres, que pouvait il faire ? Aller la voir et faire comme si de rien n'était ? Ou lui présenter des excuses sur des paroles mal interprétées pour une raison totalement obscure ? Dorian poussa un long soupir et ne bougea pas.

14 heures. Dorian décida de sortir de son trou, au moins pour aller se dégourdir les jambes dans le couloir. S'il passait devant la bibliothèque, peut être rentrerait il, qui sait ? Les couloirs étaient vides à cette heure là. La grande majorité des élèves étaient en cours, et le peu qu'il devait rester ne traînaient pas dans les couloirs, tout simplement. Avec un temps aussi pourri, ce n'était pas très étonnant. Dorian se passa la main dans les cheveux. Il sourit. Il était encore coiffé en pétard, il avait encore oublié de se coiffer un minimum. cette fois ci, le jeune sorcier ne portait pas sa robe de Quidditch, chose assez logique, mais une ample robe noire, tout ce qu'il y avait de plus classique. Au moins, il ne portait pas leur horrible uniforme bleu.

Dorian erra quelques temps dans les couloirs, puis il se dirigea vers le bibliothèque. Ce jour là, la bibliothèque elle aussi souffrait de désertion. Hormis des Lusignans, bien entendu, plongés en silence dans leurs livres. Cela faisait des années qu'il n'avait pas mit les pieds dans cette salle, qui était pourtant un de ses QG pendant les révisions des ASPIC en 7ème année. Il y passait des heures, lisait sans cesse, mais il avait l'impression d'avoir perdu son temps. La masse de connaissance qu'il y avait assimilée ne lui avait jamais servie dehors, et n'avait pas fait de lui un sorcier habile et talentueux. Et même si Dorian était toujours de nature assez curieuse, il ne tirait plus aucun plaisir à lire ces gros ouvrages. Pour lui, tout ce qui avait été écrit avait été pensé ou vécu. Dès lors, tout sorcier pouvait vivre ce qu'il y avait dans ces livres, et tout instant passé à lire l’expérience d'un autre était une perte de temps. Autant se forger sa propre expérience, ses propres théories. Les Lusignans, aux pensaient qu'il était impossible pour une personne d'accumuler autant de connaissance par lui même en toute une vie. Cela se tenait, bien sur. Il préférait quand même sa version des choses.

Dorian parcourut les rayons de livres pour se mettre à la recherche du bureau de la bibliothécaire. Il constata avec dépit que le bureau avait été déplacé, et qu'il ne se trouvait plus dans le coin poussiéreux où se tenait l'ancien bibliothécaire. Dorian se fit indiquer son chemin par un Lusignan, et il finit par arriver à destination. Irmine était assise à son bureau, plongée dans un énorme grimoire rempli de runes. Il sourit, et s'approcha un peu plus.


- Bonjour Irmine.

Irmine leva les yeux (quels yeux !) vers lui, un air indéchiffrable sur le visage. Un peu de surprise quand même. Dorian lui adressa un petit sourire.

- Curieux de voir un sportif ici, hein ? Oh, ne t'inquiète pas, je ne suis pas malade.

Il se gratta la gorge et demanda :

- Est ce qu'il y a des livres de base sur la madigiditation ici ? Ou est ce qu'il s'agit d'une discipline exclusivement orale ?

Dorian ne mentionna pas l'épisode du lac, lui laissant le soin d'en parler si elle le souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Curieuses retrouvailles [PV Irmine]   Mar 1 Nov - 12:43

Gris. Voilà le mot qui convenait parfaitement à cette journée. Le ciel faisait s’abattre une pluie incessante sur le château et il y avait fort à parier qu’un orage ne tarderait pas à éclater. La mine des élèves était grise, beaucoup commençaient à avoir hâte de voir de la neige tomber plutôt que ces averses ininterrompues. Même la robe qu’Irmine portait ce jour-là était de la couleur de ce ciel chargé.
Toutefois, l’humeur de la jeune femme ne s’était pas altérée. Oh, bien sûr, la perspective d’une longue ballade dans le parc avait été avortée, mais cela n’était pas bien grave. Elle avait assez de travail pour s’occuper.

Son esprit était préoccupé depuis quelques temps néanmoins : elle n’avait pas reparlé à Dorian depuis leur rencontre aux abords de l’étang. Ce qui la tracassait était qu’elle n’avait aucune idée de ce qu’il pensait maintenant. Elle avait repensé à la manière dont elle avait réagi juste avant de partir, et il était clair à ses yeux maintenant que sa réaction ne pouvait en aucun cas paraître normale. La jeune femme l’avait vu de loin, au réfectoire surtout où tout le monde se rassemblait pour manger, et elle avait été tiraillée par l’envie d’aller lui parler, de tenter de se justifier s’il se posait des questions. Malheureusement, aucune excuse valable ne lui était venue et elle se sentait trop embarrassée pour l’aborder après cette histoire. Elle n’avait donc pas été lui parler.

Finalement se plonger dans ses recherches lui avait changé les idées. Cela faisait plusieurs jours qu’elle travaillait à la traduction de textes runiques très anciens ; la seule traduction qu’elle avait trouvé ne la satisfaisant absolument pas, elle la trouvait trop inexacte, elle avait donc décidé de s’en faire une elle-même. Ces textes étaient remplis de lacunes, et le sens à en retirer était complexe, il fallait des heures voir des jours pour interpréter un seul paragraphe correctement. Mais cela n’avait pas découragé la sorcière, au contraire, les défis intellectuels la stimulaient, et elle y consacra toute son attention.

Ce jour-là, après un copieux petit-déjeuner, elle s’installa donc à son bureau qui dominait la salle de la bibliothèque et se remit au travail. Elle ne se leva que pour aller chercher différents livres dans les rayonnages, sautant le repas de midi. Les élèves n’étaient pas nombreux ce jour-là, son travail de surveillance était donc allégé ; la majorité était en cours, il n’en venait que par vagues aux heures de pause. Et puis une partie était aussi aux études surveillées. Ce concept avait toujours surpris Irmine : ils n’étaient plus des gamins, s’ils ne prenaient pas le temps de travailler cela se ressentirait dans leurs résultats et c’était leur problème. Irmine avait donc tout le loisir de se plonger dans son casse-tête runique.


- Bonjour Irmine.

La salutation tira la bibliothécaire de sa bulle de concentration. Elle releva les yeux, surprise. Et celle-ci s’agrandit quand elle reconnut le visage souriant sous ces cheveux décoiffés.

- Curieux de voir un sportif ici, hein ? Oh, ne t'inquiète pas, je ne suis pas malade.

La jeune femme retrouva enfin ses esprits, qui erraient encore du côté de ses runes, et lui répondit par un petit sourire.

- Bonjour. Je ne m’attendais pas à te voir ici un jour. Qu’est-ce qui t’amènes ?

Intérieurement, elle repensa soudainement à l'épisode du lac, qu'elle avait finis par mettre de côté dans sa tête, et le trouble refit surface en même temps.

- Est ce qu'il y a des livres de base sur la madigiditation ici ? Ou est ce qu'il s'agit d'une discipline exclusivement orale ?

Elle le regarda, étonnée que son intérêt pour la matière ait été éveillé. Mais en grande professionnelle, elle ne fit pas de remarque et se leva en lui faisant signe de le suivre. Elle l'emmena à travers les rayons jusqu'à celui qui contenait ce qu'il demandait. Après quelques secondes à parcourir les différentes tranches, elle en retira un et le lui tendit.

- Tiens, celui-ci est assez facile pour commencer, il explique les bases de manières claires à mon avis, et il y a des petits exercices progressifs si ça t'intéresse d'essayer., elle se tut un instant, puis ajouta Tu t'ennuies à cause de la pluie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Re: Curieuses retrouvailles [PV Irmine]   Mar 1 Nov - 13:29

Irmine le salua, et l’emmena dans les rayons sinueux de la salle. Il se demanda comment elle faisait pour ne pas s'y perdre, ou pour savoir précisément où étaient rangés tels ou tels livres. Ils croisèrent un Lusignan de deuxième année dans le rayon de la métamorphose appliquée aux êtres vivants, et Dorian eu sa réponse. Irmine avait du étudier tellement dans cette salle que s'y déplacer devenait un mécanisme, une habitude. Ils finirent par arriver au rayon sur la madigiditation, et Irmine lui tendit un livre.

- Tiens, celui-ci est assez facile pour commencer, il explique les bases de manières claires à mon avis, et il y a des petits exercices progressifs si ça t'intéresse d'essayer.

Il la remercia d'un signe de tête. Au moins, il aurait de quoi s'occuper pour les quelques prochains jours qui s'annonçaient difficiles.

- Tu t'ennuies à cause de la pluie ?

Dorian sourit. Elle devait penser qu'il n'allait pas voler à cause du mauvais temps. Oui, on pouvait penser ça.

- Eh bien en fait, je vole souvent, même sous la pluie. Il faut bien, on ne choisit pas la météo d'un match de Quidditch. Donc cette pluie ne m'empêche pas de voler.

Dorian réalisa que du coup, il n'avait pas répondu à la question. Il ajouta :

- En fait, je m'ennuie, oui. Je n'ai aucun cours à donner, pas grand chose à faire du coup. Et je suis venu pour te voir.

Il soutint son regard tout en se sentant de moins en moins sur de lui. C'était le moment de lui parler de l'épisode du lac, s'il voulait lui en parler ? Voulait il lui en parler, ou simplement la voir ?

- Je... je suis désolé de t'avoir ainsi froissée au lac, ce n'était pas volontaire.

Dorian ne rajouta rien, ne trouvant rien à ajouter. Ils n'avaient pas bougé, toujours au milieu d'une allée entre deux rayons poussiéreux de la bibliothèque.

- Loin de moi l'idée de te blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Curieuses retrouvailles [PV Irmine]   Mar 1 Nov - 16:12

- Eh bien en fait, je vole souvent, même sous la pluie. Il faut bien, on ne choisit pas la météo d'un match de Quidditch. Donc cette pluie ne m'empêche pas de voler.

En effet, Irmine avait pensé que le mauvais temps retenait Dorian, mais en fait c'était logique que pour jouer au Quidditch il fallait savoir voler par tous les temps. Toutefois, cela ne répondait pas vraiment à l'interrogation de la jeune femme.

- En fait, je m'ennuie, oui. Je n'ai aucun cours à donner, pas grand chose à faire du coup. Et je suis venu pour te voir.

Irmine resta perplexe face à cette réponse. Il n'était donc pas venu juste pour un livre de magidigtation.
Son estomac se serra. Ca y est, il allait lui demander pourquoi elle avait réagi de la sorte au bord de l'étang. Il devait sûrement la prendre pour une folle. Après tout, quelle sorcière normalement constituée se décomposait après un si joli compliment que celui qu'il lui avait fait !


- Ah oui ?, fut tout ce qu'elle trouva à dire, d'une voix parfaitement neutre.

Extérieurement, elle affichait un air serein ; intérieurement, elle se sentait ridicule. Il soutenait son regard et elle se força à ne pas détourner les yeux, espérant qu'ils soient assez indéchiffrables pour qu'il n'y lise pas son embarras.

Allons, pas de panique, elle allait bien trouver une excuse, elle était une ancienne Lusignan, elle était donc sensée être intelligente.
*M'appeler "fille de l'eau" n'était pas très original.*...Non, ce n'était pas la peine de le vexer, et puis elle ne le pensait pas.
*Je déteste l'eau !*...Absolument pas crédible.
*Le soleil me rend nerveuse.*...Et puis quoi encore ! C'était totalement idiot !
Mais, après tout, peut-être qu'il n'était pas venu chercher des explications, peut-être avait-il déjà oublié et il passait juste par hasard à la bibliothèque parce qu'il s'ennuyait et n'avait rien d'autre à faire.
...N'importe quoi ! Après une attitude aussi bizarre que celle qu'elle avait eu, c'était impossible.

La jeune femme réfléchissait à toute vitesse, mais le stress obscurcissait son esprit et l'absence d'idée brillante commençait à l'énerver. Elle se décida donc d'attendre la réponse de Dorian et d'improviser. Elle devrait s'en sortir, elle cachait sa double nature depuis assez longtemps.


- Je...je suis désolé de t'avoir ainsi froissée au lac, ce n'était pas volontaire.

- Pardon ?!, s'exclama Irmine, prise de court par ces excuses.

Un élève qui passait devant le rayon au même moment sursauta, lui fit un instant les gros yeux (on était dans une bibliothèque, enfin !), mais continua son chemin en se disant qu'il ne valait mieux pas se mettre la nouvelle bibliothécaire à dos s'il souhaitait pouvoir encore emprunter des livres.

Irmine fixait toujours Dorian avec étonnement. Il rajouta qu'il n'avait pas voulu la blesser. Là, elle ne comprit vraiment plus rien. De quoi s'excusait-il ? C'était absurde, elle avait l'impression d'avoir raté une information.


- Euh...mais de quoi parles-tu ?

Elle avait posé sa question avec un regard de empli d'incompréhension.
Soudain, la lumière se fit dans son esprit : il ne l'avait pas prise pour une démente, au contraire, il avait crû qu'elle s'était offusquée !
D'un seul coup, Irmine se sentit soulagée. Il ne soupçonnait rien de ses origines mêlées. Et trop obnubilée par la peur d'être découverte, elle n'avait pas pensé à cette éventualité.

- Tu n'as rien à te reprocher...tes paroles ne m'ont pas du tout vexée !, [i]répondit-elle prestement pour le rassurer.

Cependant, elle allait quand même devoir lui fournir un éclaircissement sur ce qui s'était passé ce jour-là maintenant. Elle finit par dire, en tentant d'être convaincante.


- En fait, je n'avais pas dormi de la nuit et j'étais fatiguée, ça m'a fait avoir des réactions bizarres.

Elle hésita un instant, sentant que cela ne suffirait pas à le convaincre, et finit par se décider à ajouter quelque chose.

- Et puis, une personne qui m'était chère m'avait dis un jour que je devais être née dans l'eau pour aimer autant nager. Mais il est mort peu de temps après, il a disparu tandis qu'il survolait la Manche en balai. Alors cela m'a juste surprise que tu m'appelles comme tu l'as fais, mais cela ne m'a dérangée.

Irmine regretta immédiatement ses paroles. Que venait-elle de raconter là ? Elle avait dis n'importe quoi, ses idées étaient sorties totalement mélangées et le résultat était impossible à croire. Le stress lui avait perdre ses esprits ! Et puis il était trop gentil avec elle, cela la perturbait ! Pour le coup, elle aurait mieux fait de se mordre la langue avant de parler.
Si cela n'avait pas risqué d'aggraver son cas, elle se serait donné des claques. Répondre aussi stupidement n'était pas dans ses habitudes, normalement elle avait appris à bien mentir pour se protéger. Mais avec Dorian, elle ne faisait que des bourdes, c'en était désespérant.
Elle tenta de garder son calme en attendant sa réaction.


[HJ : J'ai volontairement fais en sorte que, si tu veux, tu puisses introduire encore une réplique de Dorian avant qu'elle ne dise qu'il a rien à se reprocher. Mais t'es pas obligé.]


Dernière édition par Irmine Boisseuil le Mar 1 Nov - 21:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Du Guy
Professeur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & AnimateuravatarProfesseur de Vol, Chevalier d'Armagnac, Arbitre de Quidditch & Animateur
Messages : 129
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Sur un balais ?
MessageSujet: Re: Curieuses retrouvailles [PV Irmine]   Mar 1 Nov - 18:57

- Pardon ?!

Dorian failli sursauter. Irmine venait presque de crier, et sa voix résonna dans la bibliothèque. Il fronça les sourcils, ne comprenant pas, comprenant de moins en moins ce qui se passait. Il ne devait pas non plus faire d'excuses ? Que se passait il ? Irmine semblait à peu près aussi perdue que lui. Elle demanda :

- Euh...mais de quoi parles-tu ?

Comment ça ? Il n'avait pas été assez clair ? Dorian la regarda, complètement désemparé. Il ne comprenait vraiment plus rien. Il ne savais pas s'il devait répondre ou laisser tomber, trouver une excuse bidon et s'en aller en remerciant pour le livre. Il finit par bredouiller :

- Je pensais que je t'avais vexée et que c'était pour ça que tu étais partie... tu sais, du lac.

Irmine eu un temps d'arrêt, puis elle sembla comprendre.

- Tu n'as rien à te reprocher...tes paroles ne m'ont pas du tout vexée !

Alors pourquoi réagissait elle comme ça ? C'était illogique ! Irmine sembla plongée dans ses pensées, puis elle tenta de s'expliquer.

- En fait, je n'avais pas dormi de la nuit et j'étais fatiguée, ça m'a fait avoir des réactions bizarres.

Dorian voulu lui répondre que ses réactions étaient tout à fait normales avant qu'il ne la qualifie comme cela, et que ses problèmes de sommeil étaient bizarres. Il n'en fit rien, cherchant avant tout à ne pas créer de conflit diplomatique. Irmine jugea bon de lancer une autre excuse, qui se devait, au ton de sa voix, être plus convaincante.

- Et puis, une personne qui m'était chère m'avait dis un jour que je devais être née dans l'eau pour aimer autant nager. Mais il est mort peu de temps après, il a disparu tandis qu'il survolait la Manche en balai. Alors cela m'a juste surprise que tu m'appelles comme tu l'as fais, mais cela ne m'a dérangée.

Dorian hésita un instant entre le rire ou un geste compréhensif. Il éclata de rire, un rire bruyant, qui résonna dans toute la salle. Un groupe d'Armagnac passa dans l'allée, lui jetant un regard culpabilisant, et Dorian tenta d'étouffer son rire. Il se calma lentement, son ventre étant encore prit par des spasmes nerveux. Le jeune sorcier s'efforça ensuite d'expliquer au mieux la raison de cette réaction, qu'Irmine ne devait pas comprendre.

- Excuses moi, je ne voulais pas me moquer de la situation. C'est tragique, c'est vrai, de perde un proche. Mais est ce que tu savais que cela fait quand même près de 200 ans qu'aucun sorcier ou sorcière ne s'amuse à survoler la Manche en balais ?

Il sourit. Oui, l'excuse était assez peu crédible, même si Irmine avait essayée de le dire avec un air convaincu. La poudre de cheminette reliait les pays entre eux depuis très longtemps, et les sorciers qui souhaitaient partir en quête d'aventure, prendre des risques, n'allaient pas au dessus de la Manche, où il y avait quasiment un risque zéro. Il ajouta :

- Et puis, est ce que tu es en train de me prédire que je vais mourir d'un chute de balais pour t'avoir surnommée ainsi ? Je préférerai pas. C'est moche comme mort quand même.

Non, Irmine ne lui disait pas la vérité. Il ne savait pas pourquoi, mais elle devait avoir ses raisons, et il n'avait surement pas à le lui demander. Ce choix appartenait à Irmine, après tout. Une idée lui passa par la tête, mais il décida de ne pas en parler. Peut être qu'elle lui mentait pour ne pas lui dévoiler quelque chose de bien lus grave. A moins qu'elle ne soit une hybride, cherchant à protéger son identité. Peut être.

Dorian regarda le livre qu'il tenait dans ses main. Il l'avait complètement oublié. Dorian releva les yeux et demanda, content de pouvoir changer de sujet :

- Je... Tu pourrais me faire un premier cours de madigiditation ? Il n'y a pas grand monde cet aprèm.

Il s'empressa de rajouter :

- Enfin, je ne veux pas t'obliger. Après tout, tu es au travail, toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irmine Boisseuil
Bibliothécaire & Chevalier des ArtsavatarBibliothécaire & Chevalier des Arts
Messages : 128
Date d'inscription : 19/10/2011
Localisation : Dans des rayonnages remplis de gros grimoires.
MessageSujet: Re: Curieuses retrouvailles [PV Irmine]   Mer 2 Nov - 12:59

Irmine ne savait pas comment Dorian allait réagir. Il n'allait pas la croire, il n'était pas idiot ! Mais allait-il se fâcher du fait qu'elle ait tenté de lui mentir ? Elle ne l'espérait pas.
Le jeune homme eut une autre réaction, il se mit à partir dans un fou rire incontrôlable.


- Excuses moi, je ne voulais pas me moquer de la situation. C'est tragique, c'est vrai, de perde un proche. Mais est ce que tu savais que cela fait quand même près de 200 ans qu'aucun sorcier ou sorcière ne s'amuse à survoler la Manche en balais ?

Irmine eut un sourire embarrassé. Bien sûr qu'elle le savait, c'était bien pour ça, entre autres, que son excuse ne valait rien. Mais son esprit avait semblé avoir oublié l'existence de la poudre de cheminette durant un moment.

- Et puis, est ce que tu es en train de me prédire que je vais mourir d'un chute de balais pour t'avoir surnommée ainsi ? Je préférerai pas. C'est moche comme mort quand même.

La jeune femme se décida de prendre le parti de rire avec lui, elle n'avait pas vraiment d'autre solution. Faire semblant de se fâcher ne servirait à rien.
Avec un sourire un peu gêné, elle lui répondit.


- Oui, bon, j'avoue...je t'ai menti. Je voulais juste voir jusqu'où tu me croirais, c'était pas méchant, seulement pour t'embêter un peu.

Elle lui fit un sourire entendu. Bon, ce n'était pas merveilleux non plus comme excuse, mais c'était déjà ça. Elle se demanda s'il allait insister pour savoir la vraie raison, heureusement il changea de sujet.

- Je... Tu pourrais me faire un premier cours de madigiditation ? Il n'y a pas grand monde cet aprèm.

Mais devant la mine hésistante d'Irmine, il ajouta.

- Enfin, je ne veux pas t'obliger. Après tout, tu es au travail, toi.

En effet, elle ne pouvait pas se permettre de lâcher ses fonctions trop souvent, de plus des étudiants allaient sûrement bientôt arriver, la fin des cours sonnant bientôt. Et enfin, elle voulait retourner à ses runes car, avant qu'il n'arrive, elle avait enfin réussi à percer le mystère d'un paragraphe qui la bloquait depuis deux jours. Elle réfléchit un moment, car elle ne savait pas non plus si elle était capable de donner un cours. Finalement elle se décida, se disant que Dorian était un débutant de toute manière, cela ne devrait pas être si difficile..

- D'accord, mais là, il faut que je travaille. Donc retrouve-moi ce soir, après le souper, à la forge. Et amène le livre avec toi.

Une fois le rendez-vous convenu, elle le salua et retourna à son bureau se replonger dans son grimoire.

[TOPIC TERMINÉ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Curieuses retrouvailles [PV Irmine]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Curieuses retrouvailles [PV Irmine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Curieuses retrouvailles au bord de l'eau~
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: >---{Le château}--- :: >---{Le Rez-de-Chausée}--- :: >---{La Bibliothèque}----
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com