AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier cours du premier trimestre [PV 5ème, 6ème & 7ème années]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blanche Laclos
Professeur de Sort, Chevalier de Montmorency & Arbitre de DuelavatarProfesseur de Sort, Chevalier de Montmorency & Arbitre de Duel
Messages : 7
Date d'inscription : 14/08/2011
MessageSujet: Premier cours du premier trimestre [PV 5ème, 6ème & 7ème années]   Lun 31 Oct - 21:47

Blanche était d’humeur joyeuse en cette belle matinée de septembre. C’était la rentrée, elle allait donner son premier cours de l’année en fin d’après midi et rien ne la réjouissait plus que de retrouver tous ces petits minois aux regards pétillant de jeunesse et d’envie d’apprendre. Enfin elle savait que la plupart, voir même la grande majorité, ne serait pas aussi enjoué qu’elle mais même cette pensée négative ne pouvait venir à bout de l’excitation annuelle qu’elle ressentait à chaque rentrée. Elle se prépara donc avec entrain, se coiffa avec soin et se maquilla à outrance. Elle revêtit l’une des plus belle robe qu’elle possédait, de couleur pourpre aux broderies d’or, s’enquit d’un châle noir en soie et sortit de ses appartements pour aller prendre son déjeuner en compagnie du reste de l’académie.

La journée se passa tranquillement, Blanche occupa sa journée comme elle le put, entre pâtisseries, crochet et lecture jusqu’à l’heure dite du cours soit seize heure. Elle prit cependant soin d’arriver quelques minutes en avance pour préparer la salle de cours. Elle disposa les livres qu’elle avait amené en une pile bien nette sur son bureau puis elle écarta les voilages qui obstruaient les fenêtres afin de laisser la lumière du soleil entrer. D’un coup de baguette elle enleva les minces filets de poussières qui s’étaient agglutinés dans les recoins, fit apparaitre tables et chaises qui se disposèrent en hémicycles autour de son bureau, ouvrit la porte de la salle et enfin s’assit en attendant la cohue des élèves.

A peine eut-elle le temps d’ouvrir son livre pour relire le passage qui l’intéressait que déjà certains élèves entraient silencieusement et s’asseyaient calmement derrière leurs tables. Dès que la majorité de la classe fut présente, Blanche daigna enfin lever les yeux de son livre, donna un coup de baguette en direction de la porte qui claqua sèchement et se leva.

-Bonjour à tous ! Je ne vais pas perdre de temps en présentation et autres discours vu que vous me connaissez déjà tous. Je dirais simplement que vous êtes dorénavant tous dans les années supérieures de vos études, il conviendrait donc que ces années soit destinées au travail et à l’étude pour que vous puissiez accomplir le plus facilement possible vos futures ambitions professionnelles. Nous allons donc commencer directement dans le vif du sujet avec l’étude des sortilèges informulés.

Elle balaya l’assemblée du regard et vit déjà de l’agitation dans les rangs, elle jeta un regard désapprobateur aux perturbateurs et continua son discours.

-Avant d’aller plus en avant, il me semble utile de préciser que je ne tolèrerais pas que des élèves indisciplinés viennent perturber mon cours auxquels cas il me paraitrait nécessaire de les envoyer dire bonjour à Madame Maxime avec interdiction de revenir ici. Je me dois aussi de préciser, et cette remarque s’adresse particulièrement à vous monsieur Merwin, que je considère que vous êtes maintenant en pleine possession de vos moyens magiques, j’espère donc que vous nous épargnerez vos habituels incendies, inondations et autres catastrophes naturelles que votre baguette semble particulièrement affectionner.

La salle se calma au fil de son discours. Blanche en profita pour remonter les rangs et se placer au fond de la salle. De la elle agita sa baguette, et les livres qui étaient posés en ordre sur son bureau s’envolèrent pour se poser devant chaque élève.

-Ce livre me semble être une lecture utile au cours de votre premier trimestre. Comme vous pouvez le lire, il s’intitule « Magies informulés : Comment les maitriser ». Je souhaiterais que vous lisiez le quatrième de couverture et que vous me disiez quelle est l’utilité d’un sortilège informulé.

Alors que les élèves étaient plongés dans leurs lectures, Blanche retourna tranquillement à son bureau et attendit patiemment une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Merwin
JouvencelienavatarJouvencelien
Messages : 128
Date d'inscription : 23/09/2011
Localisation : Entre ici et ailleurs
MessageSujet: Re: Premier cours du premier trimestre [PV 5ème, 6ème & 7ème années]   Lun 31 Oct - 22:21

La rentrée. Quel jour terrible. Non pas la rentrée en soit, la vie à Beauxbâtons n'étant pas si terrible au fond, mais l'emploi du temps de 6ème année. Il n'y avait qu'une explication possible : Madame Maxime était une sadique. Donner autant de cours, c'était... oui, du sadisme pur. L'Armagnac commença à colorer les cours indésirables sur son emploi du temps, ceux qu'il pouvait sécher, ceux qu'il pouvait bordeliser, ceux qu'il devait éviter de bordeliser. Il hésita à mettre le cours d'enchantement, tenu par Madame Laclos, en violet (non bordelisable), puis se ravisa. Il allait essayer encore une fois, la persévérance ne faisant pas de mal. Un jour peut être, il pourrait lui expliquer qu'il s'agissait d'une marque d'affection et qu'il aimait bien ses cours.

Après une dure journée de 6 heures de cours, dont deux réelles (où se rendit l'Armagnac), Erwan gravit les marches de marbre du château pour se rendre dans la salle de sortilèges. Il fut, à sa grande surprise, un des premiers élèves à arriver dans la salle de cours. Madame Laclos était assise à son bureau, radieuse comme à son habitude. Du moins, avant qu'Erwan ne se mette à faire quoi que ce soit. Il alla s'asseoir à coté d'une fenêtre, et attendit. Peu à peu, la salle de cours se remplit.


-Bonjour à tous ! Je ne vais pas perdre de temps en présentation et autres discours vu que vous me connaissez déjà tous. Je dirais simplement que vous êtes dorénavant tous dans les années supérieures de vos études, il conviendrait donc que ces années soit destinées au travail et à l’étude pour que vous puissiez accomplir le plus facilement possible vos futures ambitions professionnelles. Nous allons donc commencer directement dans le vif du sujet avec l’étude des sortilèges informulés.

Les sortilèges informulés... Encore ? C'était la troisième année qu'Erwan voyait ça en cours. Il savait bien que cette pratique était délicate pour de nombreux élèves, mais fallait il qu'elle leur ressorte toujours le même cours tout les ans ? Toujours les mêmes exercices. L'Armagnac sortit sa baguette, se gratta la tête avec sa pointe, faisant mine de réfléchir, et la pointa par terre.

BAM !

Un beau son d'explosion. Un beau sort informulé. C'est bon, il pouvait être dispensé maintenant ? Pour toute réponse, il se fit fusiller du regard par la prof.

-Avant d’aller plus en avant, il me semble utile de préciser que je ne tolèrerais pas que des élèves indisciplinés viennent perturber mon cours auxquels cas il me paraitrait nécessaire de les envoyer dire bonjour à Madame Maxime avec interdiction de revenir ici. Je me dois aussi de préciser, et cette remarque s’adresse particulièrement à vous monsieur Merwin, que je considère que vous êtes maintenant en pleine possession de vos moyens magiques, j’espère donc que vous nous épargnerez vos habituels incendies, inondations et autres catastrophes naturelles que votre baguette semble particulièrement affectionner.

Erwan se leva d'un bond, l'air indigné :

- Comment ça ? Je n'ai plus le droit de faire des erreurs ? Vous comptez me sanctionner pour le premier sort raté, la première étincelle de travers ?! C'est absolument injuste !

La voix de Blanche se fit plus forte pour le faire taire, et elle lui fit signe de se rasseoir ou de prendre la porte.

-Ce livre me semble être une lecture utile au cours de votre premier trimestre. Comme vous pouvez le lire, il s’intitule « Magies informulés : Comment les maitriser ». Je souhaiterais que vous lisiez le quatrième de couverture et que vous me disiez quelle est l’utilité d’un sortilège informulé.

Erwan ne bougea pas. Il répondit avec un air de défi.

- Un sortilège informulé sert à ce que personne ne puisse anticiper le sortilège lancé. Il a également l'avantage d'être silencieux, et n'éveille pas les soupçons quand on veut être discret.

Il se rassit.

- Très utile quand on ne veut pas se faire prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance de Cernay
Sixième année MontmorencyavatarSixième année Montmorency
Messages : 153
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 22
Localisation : Là où ça embête les Armagnac.
MessageSujet: Re: Premier cours du premier trimestre [PV 5ème, 6ème & 7ème années]   Mar 1 Nov - 12:18

Garance se leva d'assez bonne humeur ce matin là. A part l'après midi, un peu chargé, son emploi du temps de la matinée était relativement libre. Elle savait qu'elle allait vite déchanter demain, mais en attendant elle en profitait.

Elle employa son temps libre un peu à commencer un devoir de métamorphose (donné la veille, jour de la rentrée, merci madame ! ) et beaucoup à consulter le catalogue de la collection automne avec Louison et Marine.

En milieu d'après midi, toutes trois se rendirent au cours de sorts. Elles étaient parmi les premières. Saluant au passage Madame Laclos, assise à son bureau, qui leur adressa un signe de tête, elles allèrent s'installer aux pupitres du milieu. Garance s'aperçut alors que le garçon accoudé à la fenêtre était Erwan. Ils ne s'étaient pas revus depuis leur rencontre à l'observatoire. Elle lui adressa un léger signe de tête, qu'il lui rendit.

Les élèves commencèrent à arriver en masse, et bientôt, Madame Laclos ferma les portes et commença :

-Bonjour à tous ! Je ne vais pas perdre de temps en présentation et autres discours vu que vous me connaissez déjà tous. Je dirais simplement que vous êtes dorénavant tous dans les années supérieures de vos études, il conviendrait donc que ces années soit destinées au travail et à l’étude pour que vous puissiez accomplir le plus facilement possible vos futures ambitions professionnelles. Nous allons donc commencer directement dans le vif du sujet avec l’étude des sortilèges informulés.

Garance retint un soupir. Elle avait espéré quelque chose de vraiment nouveau cette année. Cela faisait déjà deux ans qu'ils abordaient les sortilèges informulés. Sous des aspects différents, certes, mais au fond, c'était toujours la même chose.

Un grand
BAM se fit entendre. Sursautant, elle tourna la tête vers le bruit. Mais bien sûr. Erwan. La professeure le fusilla du regard, et rajouta à son intention :

-Avant d’aller plus en avant, il me semble utile de préciser que je ne tolèrerais pas que des élèves indisciplinés viennent perturber mon cours auxquels cas il me paraitrait nécessaire de les envoyer dire bonjour à Madame Maxime avec interdiction de revenir ici. Je me dois aussi de préciser, et cette remarque s’adresse particulièrement à vous monsieur Merwin, que je considère que vous êtes maintenant en pleine possession de vos moyens magiques, j’espère donc que vous nous épargnerez vos habituels incendies, inondations et autres catastrophes naturelles que votre baguette semble particulièrement affectionner.

Elle l'avait bien mouché, mais, connaissant le caractère du petit Armagnac, elle se doutait qu'il n'allait pas en rester là. Effectivement, il se leva d'un bond :

- Comment ça ? Je n'ai plus le droit de faire des erreurs ? Vous comptez me sanctionner pour le premier sort raté, la première étincelle de travers ?! C'est absolument injuste !

La professeure ne releva pas, se contentant de parler plus fort :

-Ce livre me semble être une lecture utile au cours de votre premier trimestre. Comme vous pouvez le lire, il s’intitule « Magies informulés : Comment les maitriser ». Je souhaiterais que vous lisiez le quatrième de couverture et que vous me disiez quelle est l’utilité d’un sortilège informulé.

Garance sourit au souvenir des sortilèges informulés qu'elle avait lancé sur le petit Armagnac, et leva la main pour répondre. Mais, Erwan, avec un air de défi, toujours debout, lança :

- Un sortilège informulé sert à ce que personne ne puisse anticiper le sortilège lancé. Il a également l'avantage d'être silencieux, et n'éveille pas les soupçons quand on veut être discret.

Se rasseyant, il rajouta :

- Très utile quand on ne veut pas se faire prendre.

Garance baissa la main. La réponse était juste, mais elle ne savait pas comment Madame Laclos allait réagir.

[H.J. : Je ne rajoute rien, vu que je ne sais pas trop comment ça va tourner. :p ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Premier cours du premier trimestre [PV 5ème, 6ème & 7ème années]   Mer 2 Nov - 16:24

Alexandre se leva d'une humeur massacrante. Il avait attendu très tard deux Montmorency censés venir chercher une commande de magikjuana, qui n'étaient pas venus. Et les finances des Courtenay n'étaient pas au mieux actuellement.
Heureusement, son emploi du temps était plus intéressant : double cours de botanique, puis de magizoologie. Une bonne matinée. Une heure d'histoire de la magie ? Parfait, ça lui permettrait d'aller voir à la plantation. Deux heures de sorts... Il hésita un instant à la perspective de sécher ce cours là aussi, ce qui aurait agréablement dégage son après midi, mais il n'allait tout de même pas se faire ficher dans toutes les matières depuis le début de l'année. D'autant que la prof n'aimait pas tant que ça les plaisantins et avait du le reperer depuis le temps.

Les cours de la matinée passèrent à une vitesse déconcertante, et il profita de l'heure de libre "supplémentaire" pour aller à la plantation. La récolte de magikjuana faite la veille était en train d'être rangée, et des élèves installaient déjà les nouveaux plants. Il était content. La serre tournait bien, et les plantes n'avaient pas subis trop de dégâts malgré les vacances.

Il faillit rater l'heure du cours de sorts, mais ne se pressa pas. Ce n'était que le cours de sorts, après tout. Néanmoins il arriva dans les derniers, mais à l'heure. Il balaya la salle du regard, et reconnut Erwan. Ils ne s'étaient pas croisés depuis leur altercation dans la salle des trophées. Il y avait aussi des filles qu'il avait croisé en magidigitation, dont il ne se rappelait plus bien le nom.

Alex s'installa au fond de la classe, et quelques instants plus tard, le cours commençait.


-Bonjour à tous ! Je ne vais pas perdre de temps en présentation et autres discours vu que vous me connaissez déjà tous. Je dirais simplement que vous êtes dorénavant tous dans les années supérieures de vos études, il conviendrait donc que ces années soit destinées au travail et à l’étude pour que vous puissiez accomplir le plus facilement possible vos futures ambitions professionnelles. Nous allons donc commencer directement dans le vif du sujet avec l’étude des sortilèges informulés.

Sortilèges informulés ? Encore ?! Il retint un très irrespectueux haussement d'épaules, quand un grand BAM ! se fit entendre. Erwan adressait à la prof un sourire narquois. La professeure le fusilla du regard, et fit :

-Avant d’aller plus en avant, il me semble utile de préciser que je ne tolèrerais pas que des élèves indisciplinés viennent perturber mon cours auxquels cas il me paraitrait nécessaire de les envoyer dire bonjour à Madame Maxime avec interdiction de revenir ici. Je me dois aussi de préciser, et cette remarque s’adresse particulièrement à vous monsieur Merwin, que je considère que vous êtes maintenant en pleine possession de vos moyens magiques, j’espère donc que vous nous épargnerez vos habituels incendies, inondations et autres catastrophes naturelles que votre baguette semble particulièrement affectionner.

Quoi ? Elle râlait contre les plaisantins et il n'était même pas dans le lot ? Mais ça n'allait pas du tout, ça!
Il allait à son tour pimenter un peu l'heure de cours, quand la prof reprit :


-Ce livre me semble être une lecture utile au cours de votre premier trimestre. Comme vous pouvez le lire, il s’intitule « Magies informulés : Comment les maitriser ». Je souhaiterais que vous lisiez le quatrième de couverture et que vous me disiez quelle est l’utilité d’un sortilège informulé.

Une blonde Montmorency et quelques autres leverent la main mais l'Armagnac, qui décidemment voulait l'empêcher de mettre le bazar, fit :

- Un sortilège informulé sert à ce que personne ne puisse anticiper le sortilège lancé. Il a également l'avantage d'être silencieux, et n'éveille pas les soupçons quand on veut être discret.

Se rasseyant, il rajouta :

- Très utile quand on ne veut pas se faire prendre.

Biiiien. Merci Erwan. Ca y est, il pouvait récupérer son titre d'élève indiscipliné maintenant ? Il réflechit à un sort intéressant. Un beau confringo ? Non, l'Armagnac l'avait déjà fait. Voyons, voyons.

* Nox ! *

Le sortilège informulé fusa, les bougies s'éteignirent, les rideaux tombèrent, et un noir complet se fit dans la salle. Cela dura pendant une minute environ, au milieu des toussotements ou des ricanements des élèves. D'un geste de la baguette, il ralluma la lumière.

[H.J. : Pourquoi on a oublié Alex dans ceux qui mettent le bazar ??? xD Le pauvre, il tient à sa réputation. ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria De Bourbon
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 66
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 21
Localisation : dans un couloir
MessageSujet: Re: Premier cours du premier trimestre [PV 5ème, 6ème & 7ème années]   Sam 12 Nov - 5:54

Victoria avait mal dormi cette nuit, elle ne réussi pas à s'endormir avant minuit et ne cessa de bouger pour essayer de trouver une position confortable, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas dormi dans un petit lit. Elle se fit réveiller par le gloussement des autres filles de sa chambre, ce qui malgré que ce soit désagréable de se faire réveiller ainsi, avait au moins l'effet de te réveiller si tu manquais ton réveil. Elle s'habilla en vitesse, mis son uniforme, trouva des ballerines de couleur marron clair les pierres ainsi que les plumes au bout ajoutaient de l'éclat à ses chaussures, elle farfouilla un peu et trouva des boucles d'oreilles à plumes un peu près dans les mêmes tons, qui se mariais très bien avec son uniforme bleu. Comme elle avait mal dormi et qu'elle c'était faite réveiller de la pire façon qu'il soit, Vickie était de mauvaise humeur, alors qu'elle s'apprêtait à descendre pour prendre son petit-déjeuner elle passa par sa salle commune et ne pu s'empêcher de gueuler que c'était un vrai bordel, que les filles laissaient trainer leurs instruments de musiques, les partitions et tout ce qui allait avec, elle commençait vraiment à en avoir mare , ça mauvaise humeur n'aidant pas elle sortit de la salle commune en grommelant, qu'elle ne laissait pas ses affaires trainer partout, donc les autres pourraient au moins ranger pour que l'on puisse marcher sans enjamber tous ce qui traînent par terre.

Le reste de la journée se passa sans encombres, après avoir rigolé avec quelques amis son humeur se portait à merveille et elle pu suivre ses cours, enfin les suivre, ça dépendait à coté de qui elle était assise. Un peu avant 16heures elle se dirigea vers le deuxième étage pour aller à son court de sorts, ce cours allait surement être ennuyeux, elle n'avait aucun ami qui y allait, quelque connaissances mais bon. Quand elle arriva an classe la plus part des élèves y étaient déjà, elle s'assit dans le fond et attendit que ça commence.

-Bonjour à tous ! Je ne vais pas perdre de temps en présentation et autres discours vu que vous me connaissez déjà tous. Je dirais simplement que vous êtes dorénavant tous dans les années supérieures de vos études, il conviendrait donc que ces années soit destinées au travail et à l’étude pour que vous puissiez accomplir le plus facilement possible vos futures ambitions professionnelles. Nous allons donc commencer directement dans le vif du sujet avec l’étude des sortilèges informulés.

L'étude des sortilèges informulés, depuis le temps qu'on voyait ça tout le monde pouvait en faire et ceux que ne savais pas encore faire ne le sauront jamais, bref pas besoin de revoir ça cette année.
Un grand BAM! Ce fit entendre, surprise Vcikie sursauta et chercha du regard d'où provenait le bruit, un armagnac regardait Mme Laclos en signe de défi. Elle se contenta de le fusiller du regard et continua dans sa lancée:

-Avant d’aller plus en avant, il me semble utile de préciser que je ne tolèrerais pas que des élèves indisciplinés viennent perturber mon cours auxquels cas il me paraitrait nécessaire de les envoyer dire bonjour à Madame Maxime avec interdiction de revenir ici. Je me dois aussi de préciser, et cette remarque s’adresse particulièrement à vous monsieur Merwin, que je considère que vous êtes maintenant en pleine possession de vos moyens magiques, j’espère donc que vous nous épargnerez vos habituels incendies, inondations et autres catastrophes naturelles que votre baguette semble particulièrement affectionner.

Alors qu'elle repensait à ce qu'un ami avait déjà fait dans le cours de sortilège, Victoria ne pu s'empêcher de sourire elle fut assez vite tirée de ses penser quand l'armagnac pris la parole:

- Comment ça ? Je n'ai plus le droit de faire des erreurs ? Vous comptez me sanctionner pour le premier sort raté, la première étincelle de travers ?! C'est absolument injuste !

La professeure se contenta de hausser le ton en continuant à l'ignorer:

-Ce livre me semble être une lecture utile au cours de votre premier trimestre. Comme vous pouvez le lire, il s’intitule « Magies informulés : Comment les maitriser ». Je souhaiterais que vous lisiez le quatrième de couverture et que vous me disiez quelle est l’utilité d’un sortilège informulé.

Certains levèrent la main mais ils ne purent répondre vu qu'Erwan répondit tout de suite, ceux qui avaient lever leur main ce contentèrent de la descendre tout en écoutant ce qu'il racontait:

-Un sortilège informulé sert à ce que personne ne puisse anticiper le sortilège lancé. Il a également l'avantage d'être silencieux, et n'éveille pas les soupçons quand on veut être discret.

C'est qu'il va peut-être se passer quelque chose dans ce cours ci finalement, pensa-t-elle. Toujours dans son air de défi il rajouta:

-Très utile quand on ne veut pas se faire prendre.

Vickie fixait Mme Laclos pour voir la réaction qu'elle allait avoir, est ce que l'armagnac devra encore aller voir la directrice ou bien l'intendant, c'était à voir. Alors qu'elle la fixait, du coin de l'œil elle cru apercevoir quelqu'un sortir sa baguette. Elle avait bien raison, tout à coup, toutes les bougies se sont éteintes, la classe était plongée dans le noir. Entre les ricanements des autres élèves, victoria dis d'une voix assez haute pour ce faire entendre par toute la classe:

Oulala, il semblerait que l'on est deux mauvais garçon dans cette salle.

Et n'ajouta rien d'autre, les bougies se rallumèrent. Elle attendait de voir le quel des deux voulait vraiment être un mauvais élève.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blanche Laclos
Professeur de Sort, Chevalier de Montmorency & Arbitre de DuelavatarProfesseur de Sort, Chevalier de Montmorency & Arbitre de Duel
Messages : 7
Date d'inscription : 14/08/2011
MessageSujet: Re: Premier cours du premier trimestre [PV 5ème, 6ème & 7ème années]   Lun 14 Nov - 23:08

La réponse à la question de Blanche ne fut pas longue à arriver et contre toute attente c’était Erwan Merwin qui répondit à la question.

-Un sortilège informulé sert à ce que personne ne puisse anticiper le sortilège lancé. Il a également l'avantage d'être silencieux, et n'éveille pas les soupçons quand on veut être discret.

-Bien monsieur Merwin ! J’accorde trois points à l’armoirie Armagnac pour cette réponse éclairante qui n’est pour autant pas complète. En effet un sortilège informulé à aussi pour avantage de ….

Elle s’interrompit subitement, les lumières de la salle venant toutes de s’éteindre subitement. Ne perdant pas patience, Blanche attendit sagement que la salle recouvre son éclairage normal avant de continuer ce qui prit moins d’une minute. Lorsqu’elle ce fut le cas, elle reprit tranquillement.

-Bien puisque certaines personnes trouvent intéressant de perturber ce cours autant y mettre un peu d’originalité qu’en pensez- vous ?

L’ensemble des élèves la regardèrent avec des yeux ébahis. Elle ne put s’empêcher de rire légèrement.

-Je m’apprêtais donc à vous soumettre le deuxième avantage des sortilèges informulés. Mais mieux qu’une explication je pense qu’une illustration s’impose.

Elle agita alors sa baguette d’un coup sec et toutes les tables furent plaquées contre les murs, secouant au passage quelques élèves surpris.

-Monsieur Morel, veuillez vous avancer au centre de la pièce s’il vous plait. Nous allons nous battre en duel.

Les yeux des élèves s’écarquillèrent un peu plus et l’élève en question sembla se décomposer sur place.

-Allons, rassurez-vous monsieur Morel, je ne jetterais pas de sort qui mettraient en péril votre intégrité physique. Maintenant levez-vous je vous pris.

Le dénommé Morel se leva et se plaça à l’endroit indiqué par Blanche, soit au centre du cercle formé par les tables. Elle se mit en garde et le salua, lui fit de même. Par égard, Blanche le laissa attaquer en premier, ce qu’il fit au bout de quelques secondes, et para son sort d’un léger coup de baguette sans grandes difficultés. Rapidement et avec une agilité surprenante, elle expulsa le pauvre Morel contre le mur du fond qu’elle rendit aussi mou qu’un trampoline pour amortir la collision. Agitant une fois de plus sa baguette, elle l’enchaina au mur, le désarma et attrapa sa baguette au vol. Elle fit alors, en guise d’apanage, sortir de sa baguette une épaisse langue de feu, qui fusa à travers la salle pour s’arrêter à quelques centimètres du visage de Morel avant de s’évaporer dans les airs. Abaissant a garde, elle reprit son discours.

-Inutile de vous dire que vous avez perdu monsieur Morel. Je suis déçue, je m’attendais à un peu plus de pugnacité de votre part. Vous faites donc perdre 3 points au Courtenay pour avoir essayer de me prendre pour une sotte, m’avoir menti sur la marchandise et pour votre incapacité à vous défendre face à mes sortilèges. Et inutile de protester, vous ne feriez que m’obliger à utiliser un sort de Prior Incanto pour confirmer la véracité de mes propos. Maintenant asseyez-vous et essayez de tirer quelque chose de mon enseignement.

Tranquillement elle détacha Morel de son mur et lui rendit sa baguette, puis elle replaça les tables à leurs places originelles. Elle reprit d’une voix guillerette.

-Bien ! Vous avez pu vous apercevoir lors de ce duel que les sortilèges informulés permettent d’avoir un avantage considérable sur votre adversaire. Outre le fait que ceux-ci ne révèlent pas l’intention du sorcier, ils permettent également une plus grande rapidité et une plus maniabilité de la magie. Cela fera écho au prochain cours sur les sortilèges de volontés que nous étudierons dans un futur proche.

Elle pointa sa baguette sur le tableau où s’inscrivirent les indications quant à l’exercice qui allait suivre.

-Maintenant nous allons nous entrainer avec le sortilège de mutisme. Cela me permettra de voir ou vous en êtes et d’adapter mon cours en fonction de votre niveau. Donc des oiseaux …

Blanche leva sa baguette en l’air et en fit jaillir de multiples perroquets aux couleurs variés.

-… et de la concentration. Je veux que vous rendiez ces perroquets aussi muets que des carpes !

Elle commença alors à passer entre les rangs pour aider les élèves en difficultés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Premier cours du premier trimestre [PV 5ème, 6ème & 7ème années]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Premier cours du premier trimestre [PV 5ème, 6ème & 7ème années]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Créatures dangereuses, vous en vouliez, en voilà une. [Cours × Ouvert aux 5ème, 6ème et 7ème années]
» [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année
» Premier cours de Physique-Chimie [Noel, Libre]
» Premier cours d'anglais - Prise de contact (Junior/Senior)
» Premier cours d'équitation pour An' [Avec Lorenzo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: >---{Le château}--- :: >---{Le deuxième étage}--- :: >---{Classe de sorts}----
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit