AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 6eme rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Erwan Merwin
JouvencelienavatarJouvencelien
Messages : 128
Date d'inscription : 23/09/2011
Localisation : Entre ici et ailleurs
MessageSujet: Re: 6eme rencontre    Jeu 27 Oct - 17:09

Garance ne semblait pas mouillée ? Erwan la dévisagea, étonné. Il était persuadé que l'enchantement ne l'aurait pas protégée de ça. Il attendit un moment, attendant une vague d'injures féroces de la part de la Montmorency. Qui n'arriva pas. Garance se contentait de le regarder, là, dans l'eau glacée. Il eut la mauvaise idée de s'approcher de quelques pas vers elle, et elle en profita pour l'immobiliser. Comment ? Un sortilège informulé ? Elle n'avait pas sortit sa baguette ! Madigiditation, à tout les coups. Erwan soupira, sachant pertinemment ce qu'elle comptait faire. Il bascula dans l'eau glacée, et occasionnellement, humide. Quand il sortit la tête, il put voir Garance se hisser hors de l'eau. L'Armagnac grommela pour lui même.

- Au fait, comme tu l'as si justement souligné, j'étais imperméable. Mais ce n'est pas ton cas... Alors, elle est bonne ?

Ha-ha-ha. Très drôle, vraiment. Elle croyait gagner comme ça ? Cette fille se berçait d'illusions. Il répondit avec un sourire :

- Ma foi, je ne me plains pas. Sa chaleur surpasse presque celle de certaines personnes, dit il en la regardant dans les yeux, moqueur.

Pour toute réponse, Garance sortit sa baguette. Il la regardé, étonné. Elle n'allait quand même pas lui jeter un sort alors qu'il était dans l'eau ? Ce serait déloyal !

- Jerseo !

Déloyal n'était probablement un mot connu par les Montmorency. Un filet d'eau s'éleva lentement, pour venir tourbillonner autour de lui. Erwan le suivit des yeux, surpris. Peu à peu, il fut entouré de nombreuses bulles d'eau qui lévitaient autour de lui, dans un sorte de balais. Erwan regarda Garance, exténué. Il plongea le plus profond qu'il put et chercha à aller le plus loin possible de sa position initiale. Mais les filets d'eau le suivaient. Erwan, agacé, sortit sa baguette pour les faire disparaître. Il arrêta son geste à mi chemin, les yeux rivés sur Garance, narquoise, debout vers le rive. Il se rapprocha en quelques brasses jusqu'à n'être plus qu'à quelques pas d'elle.

- Tu es imperméable, n'est ce pas ? Il faut dire, c'est pratique un enchantement, ça sert à tout. D'ailleurs, j'en connais un très drôle.

Il pointa sa baguette sur garance, qui se prépara à se défendre.

- J'en connais même un qui annule les enchantements. Finite Incantatem.

Elle le dévisagea, semblant demander où il voulait en venir. Dans sa position, Erwan ne pouvait pas espérer faire rebasculer Garance dans le lac. Il hocha les épaules, moqueur. L'Armagnac agita sa baguette au dessus de lui, et envoya une première poche d'eau sur Garance. Qui fut très rapidement suivie par une dizaine, jusqu'à ce qu'elle soit trempée et qu'Erwan soit débarrassé de tout ça. Quand il eu finit, il sortit lentement, et se sécha d'une formule magique, regardant Garance avec un sourire.

- Il semble que tu manques de finesse dans l'usage de ta magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance de Cernay
Sixième année MontmorencyavatarSixième année Montmorency
Messages : 153
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 22
Localisation : Là où ça embête les Armagnac.
MessageSujet: Re: 6eme rencontre    Jeu 27 Oct - 17:46

Erwan paraissait agacé. Voire gêné. Il essaya de nager plus loin mais elle allongea l'enchantement et le ballet aquatique le suivit. Finalement, il nagea vers elle, et s'arrêta à quelques centimètres de la rive.

- Tu es imperméable, n'est ce pas ? Il faut dire, c'est pratique un enchantement, ça sert à tout. D'ailleurs, j'en connais un très drôle.

Il pointa sa baguette sur elle, et elle incanta un bouclier pour se protéger s'il lui lançait un sort.

- J'en connais même un qui annule les enchantements. Finite Incantatem.

Ce sort avait bien sûr annulé son bouclier, mais aussi son imperméabilité. Elle lui adressa un regard surpris. Il ne pleuvait plus et elle n'était plus dans l'eau. Il lui lança un regard moqueur, leva sa baguette, et une trombe d'eau lui arriva dessus. Suivie par une dizaine d'autres. Crachotante, elle le fusilla de ses yeux saphir à travers ses cheveux blonds humides.

Entre temps, Erwan était sorti de l'eau :


- Il semble que tu manques de finesse dans l'usage de ta magie.

Manquer de finesse, hein ? Il allait voir. Elle pointa sa baguette vers lui, et il invoqua un bouclier, mais ce n'était pas lui qu'elle visait. Le ballet aquatique n'était plus de mise, comme il n'était plus dans l'eau. Aussi Garance avait elle crée de jolis oiseaux gazouillant, des lapins et des bouquets de lys qui entouraient Erwan. Elle fit d'un ton ironique :

- Ah oui c'est sûr. En attendant, tu es très... mignon ?

Elle sourit devant le spectacle qu'offrait le petit Armagnac. Ils continuerent de marcher vers le château, Erwan toujours suivi par les oiseaux. Elle remarqua alors qu'il était entouré de lys. Elle avait demandé des roses. Erwan lui avait dit que ses fleurs préferées étaient les lys, mais c'était...étrange. Elle se demanda s'il l'avait remarqué.

Elle proposa avec détachement :


- Sinon, qu'est ce que tu fais samedi prochain ? Si tu n'as rien, on pourra se voir, si tu veux. J'entends par là quelque chose de prévu. Pas nous tomber dessus par hasard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Merwin
JouvencelienavatarJouvencelien
Messages : 128
Date d'inscription : 23/09/2011
Localisation : Entre ici et ailleurs
MessageSujet: Re: 6eme rencontre    Jeu 27 Oct - 18:24

Garance était trempée. Elle tenta de le fusiller de son regard bleu, qui ne fit qu'amuser un peu plus Erwan. Son sourire s'effaça quand elle pointa à nouveau sa baguette vers lui. ils n'allaient pas se battre en duel quand même ! Au lieu de ça, elle fit apparaître une poignée de petits oiseaux au dessus de lui. Des bouquets de fleurs naissaient à ses pieds. Il la regarda, haussant les sourcils, perplexe. Que voulait elle faire avec ça ? Non, mais franchement ? C'était ça, sa riposte ?

- Ah oui c'est sûr. En attendant, tu es très... mignon ?

Erwan comprit, et éclata de rire. Elle le tournait en dérision, alors. Il n'y aurait pas pensé. Garance commença à marcher vers le parc, et il la suivit. Les oiseaux le suivaient en sifflotant, et de nouvelles fleurs naissaient à chaque pas, tandis que les autres, qu'il délaissait, disparaissaient par enchantement. Un bien beau sort, qui ne manquait pas de finesse, pour le coup. les oiseaux étaient beaux, enthousiastes et joyeux. Les fleurs... des lys. Des tas de lys blancs, tous magnifiques. Erwan n'aurait jamais su en créer d'aussi beaux par magie. Il s'arrêta un instant, dévisageant Garance. Pourquoi des lys ? Il était quasiment certain qu'il ne s'agissait pas de ses fleurs préférées, mais elle, savait bien qu'il s'agissait de ses fleurs préférées, à lui. Il lui en avait déjà offert un bouquet.

Erwan se rendit compte qu'il venait de s'arrêter, et reprit la route pour rattraper Garance qui l'attendait, à quelques pas de là, la mine légèrement soucieuse. Il voulu la questionner, mais elle demanda, d'un air détaché :


- Sinon, qu'est ce que tu fais samedi prochain ? Si tu n'as rien, on pourra se voir, si tu veux. J'entends par là quelque chose de prévu. Pas nous tomber dessus par hasard.

Il sourit, se demandant ce qu'il ferait le week end suivant. Il avait de bonnes chances de finir collé tout le week end avec ce qu'allaient faire les Armagnacs dans la semaine. Il poussa un soupir. les profs ne savaient ils pas punir autrement que par des retenues ?

- J'apprécie ta proposition mais j'ai peur d'être très occupé le week-end prochain. Mon... intuition d'Armagnac me dit que je vais très bientôt être convoqué chez Madame Maxime. Pour je ne sais quelle obscure raison, ajouta il.

Mais il ne pouvait quand même pas laisser passer ça, même si tout ce qui se passait avec Garance était encore assez embrouillé et douloureux.

- Mais je sais que les profs nous lâchent à une certaine heure le soir, pour nous laisser dormir un peu, tu vois le genre. Donc, si l'envie te prenait de te promener dans l'école un soir comme samedi ou dimanche prochain, je dis ça au hasard bien évidemment, il y a des chances que tu croises un élève perdu qui n'a pas réussi à retrouver son dortoir.

Il ajouta, tout sourire :

- Je ne dis pas ça pour t'encourager à enfreindre le règlement bien sur ! On peut toujours se voir le week end suivant autrement, je pense que ça devrait aller. Si je m'en sors bien.

Erwan continua sur sa lancée, comme si ce qu'il allait dire était la suite logique de ce qu'il venait de dire.

- Tu as vu, c'est des lys.

Il aurait pu essayer de mentionner ce détail de manière plus fine, mais ce détail l'intriguait malgré tout, et il ne comprenait vraiment pas ce qui se passait dans la tête de garance ces derniers temps. Pourquoi des lys ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance de Cernay
Sixième année MontmorencyavatarSixième année Montmorency
Messages : 153
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 22
Localisation : Là où ça embête les Armagnac.
MessageSujet: Re: 6eme rencontre    Ven 28 Oct - 10:59

- J'apprécie ta proposition mais j'ai peur d'être très occupé le week-end prochain. Mon... intuition d'Armagnac me dit que je vais très bientôt être convoqué chez Madame Maxime. Pour je ne sais quelle obscure raison.

Ca aurait pu être une lâche tentative d'esquive, mais venant d'Erwan, curieusement, ça paraissait tout à fait réaliste. Il continua :

- Mais je sais que les profs nous lâchent à une certaine heure le soir, pour nous laisser dormir un peu, tu vois le genre. Donc, si l'envie te prenait de te promener dans l'école un soir comme samedi ou dimanche prochain, je dis ça au hasard bien évidemment, il y a des chances que tu croises un élève perdu qui n'a pas réussi à retrouver son dortoir...........Je ne dis pas ça pour t'encourager à enfreindre le règlement bien sur ! On peut toujours se voir le week end suivant autrement, je pense que ça devrait aller. Si je m'en sors bien.

Allons donc. Il ne poussait pas le bouchon un peu loin, là ?

- Et bien, disons que la joie immense que me procure ta présence ne suffirait pas à la pauvre Montmorency que je suis pour errer dans le château en pleine nuit. Donc ça attendra le week end prochain... désolée, répondit elle avec un sourire moqueur.

Il acquiesça et ils continuèrent de marcher. Tout d'un coup, il lâcha comme si c'était la suite logique de leur conversation :


- Tu as vu, c'est des lys.

Donc il avait remarqué. Elle biaisa :

- Oui bravo. Tu es décidément un Armagnac très perspicace. Ce sont des lys.

Elle ne savait pas trop quoi répondre maintenant qu'il l'interrogeait.

- Je croyais que tu aimais bien les lys. Mais je peux remplacer si tu veux.

Puis, comme c'était tout de même censé être une vengeance, elle ajouta :

- Tant que ça reste trop mignon et gentil pour l'Armagnac que tu es.

Ils arrivaient près du château. Elle respira un grand coup et changea de sujet :

- Donc, tu risques d'être très occupé ce week end. Qu'a encore fait le petit Armagnac pour que les professeurs le gardent en colle jusqu'à des heures indues ?

Il était quand même souvent collé. Ca devait être étrange de passer sa vie à chercher de nouveaux tours à jouer aux profs, ou comment déclencher une belle bagarre dans le hall des marbres. Elle posa alors une question qui n'avait qu'un rapport très éloigné avec la conversation. Mais bon.

- Ca ne te lasse jamais de mettre le bazar en classe ? Je veux dire, tu n'en as jamais assez ? Moi, je trouverai ça pénible au bout d'un moment.

Elle se tut un instant. Ce qu'elle venait de dire pouvait passer pour un reproche, mais c'était juste de la curiosité. Elle précisa en souriant :

- Enfin, c'est sûrement pour ça que je ne suis pas à Armagnac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Merwin
JouvencelienavatarJouvencelien
Messages : 128
Date d'inscription : 23/09/2011
Localisation : Entre ici et ailleurs
MessageSujet: Re: 6eme rencontre    Ven 28 Oct - 12:49

- Et bien, disons que la joie immense que me procure ta présence ne suffirait pas à la pauvre Montmorency que je suis pour errer dans le château en pleine nuit. Donc ça attendra le week end prochain... désolée, répondit elle, amusée.

Erwan sourit. Au moins, il avait essayé. Mais le jour où il parviendrait à pousser garance à enfreindre un article du règlement n'était pas arrivé. Il haussa les épaules.

- Oui bravo. Tu es décidément un Armagnac très perspicace. Ce sont des lys.

Erwan sourit. Elle n'avait pas dit "petit armagnac". Ce jour était à marquer d'une pierre blanche.

- Je croyais que tu aimais bien les lys. Mais je peux remplacer si tu veux.

Alors c'était bien volontaire. Erwan répondit simplement :

- Oui, je veux bien que tu changes. Tu pourrais faire apparaître des cacahoctes barbus d'Asie Orientale à la place ?

Il ne savait même pas si cette plante existait. De la pure provocation, histoire de ne pas trop changer ses habitudes.

- Tant que ça reste trop mignon et gentil pour l'Armagnac que tu es.

Erwan rit.

- Alors tu fais ça pour compenser ? Je ne suis ni gentil, ni mignon ?

Toujours plus de provocation. Ça n'avait jamais tué personne.

- Donc, tu risques d'être très occupé ce week end. Qu'a encore fait le petit Armagnac pour que les professeurs le gardent en colle jusqu'à des heures indues ?

Il sourit, ne répondant rien tout d'abord. Au bout d'un moment, qu'il jugea assez court, mais qu'il ne voulait pas prolonger sous peine de voir Garance se décomposer sur place, il répondit, tout sourire :

- Cette fois tu n'as pas oublié le "petit". Je me suis fait de faux espoirs. Et à vrai dire, je n'ai encore rien fait pour les professeurs me gardent en colle, comme tu dis.

Erwan resta évasif quant à son projet et les lourdes punitions qui s'en suivraient. Heureusement pour lui, la Montmorency changea de sujet.

- Ca ne te lasse jamais de mettre le bazar en classe ? Je veux dire, tu n'en as jamais assez ? Moi, je trouverai ça pénible au bout d'un moment... Enfin, c'est sûrement pour ça que je ne suis pas à Armagnac, ajouta elle, réalisant surement ce qu'elle venait de lui dire.

Erwan leva les yeux au ciel, regardant un oiseau qui volait au dessus de lui. Il sortit sa baguette, pensif, et brisa le sortilège. Les oiseaux partirent vers des lieux plus surs, mais les lys restèrent autour lui. Elles faisaient une tâche blanche au milieu de la pelouse carrée des jardins, ce qui fit sourire Erwan.

- Me lasser de ce que je fais de mieux ? Je ne crois pas, je ne suis pas prêt de m'en lasser, en tout cas. Si tu apportes du sens à ces actes enfantins et puérils, ils prennent une toute autre tournure. Quand j'ai commencé à faire comme mes amis, donc très tôt en première année, c'était uniquement pour s'amuser. Ça l'a toujours un peu été au fond, mais ça a changé, pour moi en tout cas, ces dernières années.

Il ajouta, satisfait de la tournure de la conversation.

- Je considère qu'on nous force trop à plier l'échine, dès le plus jeune âge. Après, on s'habitude à obéir, et on devient peu à peu des pantins, des automates d'un système qui se sert de nous comme bon lui semble. Je suis ici pour apprendre la magie, pas pour me plier à des normes.

Ne lui laissant pas le temps de répliquer, il lança :

- Que dirais tu de l'observatoire ? Ou de la bibliothèque peut être ?

[HJ : tu peux clore]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance de Cernay
Sixième année MontmorencyavatarSixième année Montmorency
Messages : 153
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 22
Localisation : Là où ça embête les Armagnac.
MessageSujet: Re: 6eme rencontre    Sam 29 Oct - 12:07

Il lui proposa de faire apparaître des plantes au nom assez... surprenant ? Elle lui lança un regard lassé auquel il répondit par un grand sourire narquois. Ca lui apprendra à essayer d'être gentille. Il continua dans la povocation. Elle ne souleva pas, ça lui aurait fait trop plaisir.

A sa demande sur la raison des heures de colle, il répondit :


- Cette fois tu n'as pas oublié le "petit". Je me suis fait de faux espoirs. Et à vrai dire, je n'ai encore rien fait pour les professeurs me gardent en colle, comme tu dis.

Ah tiens. Bon, éviter autant que possible les lieux communs où l'on voyait trop les Armagnac. Ca sentait le mauvais coup prévu et elle avait encore de mauvais souvenirs des bombes à encre lâchés dans le hall des marbres. Elle aurait pu demander en quoi consistait la "farce" cette fois ci, mais Erwan n'aurait sûrement pas répondu et aurait été mal à l'aise.

Il leva les yeux au ciel quand elle parla de se lasser des blagues typiquement Armagnac. Il ne répondit pas tout de suite, choisissant plutôt de faire disparaître les oiseaux et les lapins. Mais pas les lys.


- Me lasser de ce que je fais de mieux ? Je ne crois pas, je ne suis pas prêt de m'en lasser, en tout cas. Si tu apportes du sens à ces actes enfantins et puérils, ils prennent une toute autre tournure. Quand j'ai commencé à faire comme mes amis, donc très tôt en première année, c'était uniquement pour s'amuser. Ça l'a toujours un peu été au fond, mais ça a changé, pour moi en tout cas, ces dernières années.

C'était très... révélateur. Pour la plupart des professeurs et les autres armoiries, les blagues des Armagnac étaient en général celles d'idiots et d'enfants attardés, pour rester polie. Parce que, franchement, les bombes à encre... Mais, quand on y réflechissait, certains actes pouvaient prendre une tournure quasi-symbolique si on les replaçait dans le contexte. Etait ce qu'il essayait de dire ?

- Je considère qu'on nous force trop à plier l'échine, dès le plus jeune âge. Après, on s'habitude à obéir, et on devient peu à peu des pantins, des automates d'un système qui se sert de nous comme bon lui semble. Je suis ici pour apprendre la magie, pas pour me plier à des normes.

Elle médita ses paroles. Il y avait du vrai bien sûr, mais cela lui paraissait un peu exagéré tout de même. Elle ouvrit la bouche pour répondre, mais il enchaîna :

- Que dirais tu de l'observatoire ? Ou de la bibliothèque peut être ?

Il lui proposait un autre rendez vous. Prise au dépourvu, Garance ne reparla pas de sa phrase précédente et se contenta de répondre :

- Je préfere l'observatoire.

C'était simple comme réponse, mais elle ne voyait pas quoi rajouter.
Elle hésita à reprendre sur le sujet précédent, mais il ne lui en laissa pas le temps. Elle se tut, mais elle lui ferait reparler de ça. Bientôt.


[H.J. : Bon, ben on clôture alors. :p ]

[FIN DU TOPIC]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 6eme rencontre    

Revenir en haut Aller en bas
 

6eme rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» 6eme Partie : Le Recruteur
» Pour comparer.
» Le Hobbit dans nos programmes scolaires.
» Pfouu... ( ceci un est soupire )
» [INFO] Résultats des examens de la 6ème année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: >---{Jouvenceaux}--- :: >---{L'avenue du Château}--- :: >---{La plume d'Or}----
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit