AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mélisende Delaunay
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 39
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : Beauxbâtons
MessageSujet: Re: Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)   Mar 25 Oct - 15:44

Mélisende fit la grimace. Elle n'aimait pas cet exercice violent et douloureux même si elle en reconnaissait la justesse pédagogique. Elle espéra qu'une année de pratique plus ou moins intensive de la magidigitation suffirait à ne pas réitérer la désagréable sensation de l'année précédente. Elle leva les yeux sur Alexandre et rencontra son regard. Sans un mot il se mit en place et Mélisende mit ses mains en garde.

Curieusement, Alexandre ne lui envoyait que de petits éclairs qui n'étaient rien en comparaison aux puissantes décharges que certains, pour la plupart des Montmorency et des Armagnac, s'amusaient cruellement à jeter sur leur binôme sous l'oeil réprobateur de la professeur. Ainsi, Mélisende découvrit que lorsqu'elle s'arrangeait pour recevoir les éclairs exactement au milieu de la paume de sa main, ils ne lui faisaient aucun mal, se contentant de mourir en onde violacées autour de son champ d'action.

Désireuse de se venger pour l'affront de tout à l'heure et galvanisée par ses excellents résultats, Mélisende piqua Alexandre au vif.


- Et bien Morel, que ce passe t-il? Je ne te connaissais pas si galant... C'est tout ce que tu sais faire?

L'oeil orageux, Alexandre augmenta la cadence et la puissances des éclairs, visant des endroits nettement plus difficiles d'accès. Mélisende reçu ainsi une décharge dans la cuisse et étouffa un juron dans une grimace de douleur. Alexandre légèrement déstabilisé par sa touche, probablement dans un élan de pitié, envoya son éclair suivant de façon légèrement oblique. Mélisende en profita pour le recevoir sur le plat de sa main mais en l'inclinant, de manière à faire ricocher l'éclair qui revint se fracasser sur la main d'Alexandre qui lâcha sa baguette dans un "aïe" de surprise.

Mélisende lui décocha un petit sourire satisfait. Mais avant qu'Alexandre ait pu lui répondre, une violente déflagration magique secoua toute la classe et fit même voler quelques pendeloques du lustre en éclats. Elle se tourna pour admirer la Courtenay aux cheveux ébouriffés au milieu d'un beau capharnaüm de chaises renversées et une Garance assise par terre, la mine mi surprise mi coléreuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance de Cernay
Sixième année MontmorencyavatarSixième année Montmorency
Messages : 153
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 22
Localisation : Là où ça embête les Armagnac.
MessageSujet: Re: Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)   Mar 25 Oct - 16:15

[H.J. : Comme tu me l'avais dit, je poste maintenant puisque j'ai raté mon tour de post. Rolling Eyes ]

Garance se tourna vers Adrian en sortant sa baguette. La blondinette avait l'air quelque peu angoissé, aussi Garance lui sourit. Mais plutôt le sourire requin. Carnassier.

Elle lança la première attaque. Adrian n'ayant jamais fait de magidigitation, elle ne parvint pas à la bloquer. La Courtenay grogna et lui adressa un regard furibond. Garance continua sur le même style de sourire. D'abord elle n'avait pas envoyé une décharge très forte. Enfin si un peu. Mais bon. Tous les moyens étaient bons.


- On continue.

Elle continua à envoyer les décharges. Aucun bouclier, même faible, n'apparaissait, et sa partenaire se recevait tout. Autant par amusement, agacement de la non réussite de l'exercice, et pour motiver sa partenaire, Garance commença à augmenter l'intensité des décharges.

Dit comme ça, ça paraissait normal. Sauf qu'elle passa, si l'on peut dire, d'un petit soleil de printemps à la canicule d'été dans le désert. Si on voulait ramener ça au climat. Autant dire que c'était comme agiter un chiffon rouge devant les yeux d'Adrian. Elle redoubla d'effort, et environ une quinzaine de décharges plus tard, réussit. Si l'on peut dire.

Garance avait envoyé une décharge, et le bouclier qui aurait du se concentrer sur la jeune fille... explosa. Il fit voler leurs chaises, et Adrian, Garance, et les élèves alentours se retrouvèrent... par terre.
Elle se releva rapidement et si un regard avait pu tuer, Adrian serait morte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléonore de Méricourt
Directrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & AdministratriceavatarDirectrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & Administratrice
Messages : 47
Date d'inscription : 17/07/2010
MessageSujet: Re: Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)   Sam 29 Oct - 10:37

Éléonore passa entre les groupes, réprimandant sévèrement les sorts intentionnellement puissants et mal tirés. Elle récompensa de trois points un Mercoeur qui faisait de gros efforts. Elle passa ensuite près d'Alexandre et Mélisende. Pour une fois le regard qu'elle jeta à Alexandre était satisfait et sympathique. Il ne fanfaronnait pas et réalisait son exercice consciencieusement.

- Voila une conduite que j'apprécie Monsieur Morel. Deux points pour Courtenay.

Puis se tournant vers Mélisende elle la regarda bloquer les éclairs avec un vif contentement.

- C'est très bien Mademoiselle Delaunay. Vous avez bien compris le principe. Réceptionner les éclairs bien au milieu de la main garantit un exercice réussi. J'offre 8 points à Conti pour votre travail presque parfait.

A peine eut-elle finit ces mots qu'une violente déflagration la fit sursauter. Elle sentit sa robe flotter autour d'elle tendis que le cristal du lustre tintait en explosant. Elle fit volte)face pour trouver un désordre indescriptible, signe évident qu'un bouclier avait explosé. Elle s'approcha de la jeune Courtenay qui en était responsable.

- Tout va bien Mademoiselle Solheim? Asseyez-vous un peu.

Adrian un peu sonnée s'assit volontier pour reprendre ses esprits. Éléonore se tourna vers Garance.

- Rien de cassé?

La jeune fille répondit d'un ton un peu sec que non. Éléonore se tourna vers la classe.

- Voici un excellent exemple de magidigitation non contrôlée. Mademoiselle Solheim n'a pas trouvé le point d'équilibre qui permet de diffuser son énergie magique de manière régulière. Son énergie s'est emmagasinée comme dans un ballon de baudruche pour ensuite éclater à cause du trop plein d'énergie non relachée.

Elle se tourna vers Adrian.

- Avez-vous ressenti le passage de l'énergie magique de l'intérieur vers l'extérieur de votre corps?

Adrian fit signe que oui.

- Et bien c'est précisément sur cet effet que vous devez travailler. L'idée est de pouvoir arriver à contrôler cette vanne de sortie que représente vos mains afin de dompter cette énergie magique que pour le moment vous déchargez comme un trop plein. Je vous donne un point pour vous y encourager.

Elle se retourna vers la classe.

- Maintenant, pour la dernière partie de l'heure, nous allons inverser les binômes. Les attaquant rangent leurs baguettes et se mettent en position, les défenseurs prennent la leur et commencent à lancer des éclairs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrian Solheim
Cinquième année CourtenayavatarCinquième année Courtenay
Messages : 54
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 21
Localisation : N'importe où, où une plante verte se meurent!
MessageSujet: Re: Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)   Sam 29 Oct - 13:35


Aïe, Mlle de Méricourt s’approchait déjà. Elle évita d’un mouvement gracieux les petits éclats de cristaux gisant à terre, son visage n’exprimait rien qui laissait prévoir une réprimande, mais la Solheim n’était pas tranquille. Elle avait toujours eu des difficultés à réguler sont flux magique, même en première année, l’apprentissage des sorts les plus simples avaient été étonnement laborieux. Cependant, elle avait naïvement crue que l’exercice de la Magidigitation lui serait plus agréable. Elle comprenait maintenant que ses ennuis avec la magie étaient loin d’être terminés, et que cette année d’option serait sans doute aussi passionnante que frustrante.

Un peu d’enthousiasme, que diable ! ce morigéna-t-elle. Après tout, elle avait une réputation de manche à balais à tenir !


- Tout va bien Mademoiselle Solheim? Demanda le professeur. Asseyez-vous un peu.

D’un geste mesuré, elle fit assoir Adrian, avant vérifier que Garance ce portait bien. La jeune fille répondit sèchement que oui, et tandis que Mlle de Méricourt reportait son attention sur Adrian, elle déposa sur elle un regard froid et méprisant. Là, ce n’était plus un requin, c’était une vipère.

- Voici un excellent exemple de Magidigitation non contrôlée. Mademoiselle Solheim n'a pas trouvé le point d'équilibre qui permet de diffuser son énergie magique de manière régulière. Son…

Adrian n’en écouta pas plus. Voir disséquer sa maladresse légendaire devant un amas d’élèves inconnus, c’était franchement frustrant. Sans rien laisser paraître de sa mauvaise grâce, elle déguèna son plus beau sourire de petite-fille-qui-a-fait-une-bêtise et fit mine de boire les parole de sa professeur. C’était en général, ce qu’elle savait faire de mieux. Le dudit professeur ce tourna de nouveau vers elle.

- Avez-vous ressenti le passage de l'énergie magique de l'intérieur vers l'extérieur de votre corps?

Elle acquiesça, toujours souriante.

- Et bien c'est précisément sur cet effet que vous devez travailler. L'idée est de pouvoir arriver à contrôler cette vanne de sortie que représentent vos mains afin de dompter cette énergie magique que pour le moment vous déchargez comme un trop plein. Je vous donne un point pour vous y encourager.

Ah ! Bien jouée Adrian ! C’est fin, c’est très fin ! Passé pour l’handicapé motrice dès le premier cours ? Du jamais vue ma chère ! Tu te surpasse, vraiment.

Elle aurait tout donnée pour effacer le sourire plein de pitié que lui lançait un Mercœur au premier rang de l’attroupement autour d’elle, et tant qu’à faire, la médiocre première impression qu’elle venait de faire à sa prof. Elle se mordit l’intérieur de la joue pour détourner ses pensées de ces sales idées et elle écouta Mlle de Méricourt donner les instructions pour l’exercice suivant. Sa seule consolation était d’avoir gratter un malheureux point pour son Armoirie. C’était plutôt maigre, mais c’était déjà ça, au moins, elle ce laissait un marge de progrès plutôt confortable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)   Dim 30 Oct - 18:38

Mélisende le nargua sur sa prétendue galanterie. Tiens donc ? Si elle ne voulait pas qu'elle le soit, il ne le serait pas ! Il faudrait savoir !

Au même moment, la professeure arriva :


- Voila une conduite que j'apprécie Monsieur Morel. Deux points pour Courtenay.

Haha ! Au moins, la professeure appréciait sa galanterie, elle ! Elle gâcha un peu le truc en accordant 8 points à sa partenaire, mais le principe y était.

Se tournant vers la déflagration, elle s'enquit de la santé des deux filles, puis expliqua pour toute la classe :


- Voici un excellent exemple de magidigitation non contrôlée. Mademoiselle Solheim n'a pas trouvé le point d'équilibre qui permet de diffuser son énergie magique de manière régulière. Son énergie s'est emmagasinée comme dans un ballon de baudruche pour ensuite éclater à cause du trop plein d'énergie non relachée. Avez-vous ressenti le passage de l'énergie magique de l'intérieur vers l'extérieur de votre corps? Et bien c'est précisément sur cet effet que vous devez travailler. L'idée est de pouvoir arriver à contrôler cette vanne de sortie que représente vos mains afin de dompter cette énergie magique que pour le moment vous déchargez comme un trop plein. Je vous donne un point pour vous y encourager.

Alexandre avait déjà entendu ce discours, aussi nota t'il seulement que c'était un bon cours pour les Courtenay. 6 points depuis le début du cours ! C'était rare. D'habitude, ils en perdaient plus qu'ils n'en gagnaient !

Il se tourna vers Mélisende qui avait sorti sa baguette avec un air de satisfaction. Elle commença à envoyer des décharges. Comme elle, il s'arrangea pour les bloquer avec la paume des mains, ce qui lui permettait de les bloquer presque toutes.

A l'instar de lui tout à l'heure, elle augmenta l'intensité des éclairs.
D'un coup d'oeil, il vérifia que Mlle de Méricourt était à l'autre bout de la salle, et, bloquant sa main, renvoya la décharge. Elle la reçut à l'épaule et le fusilla du regard.

- Un partout ! souffla t'il.

L'idée que le cours de magidigitation devienne une compétition entre la Conti et lui le fit sourire, si bien qu'il rata une décharge. C'est que ça faisait mal quand même !

Au bout d'un moment, il commença à en avoir assez de les bloquer ainsi. Il se souvint de son affrontement entre Erwan et lui dans la salle des trophées, et du bouclier qu'il avait crée. Parviendrait il à le refaire, sans l'adrénaline du moment ?

Lentement, il l'érigea, mais il retombait à la plus petite des décharges. Il soupira. Recommençant, il l'imagina construit, comme on bâtit un mur, imaginant une bulle transparente qui partait du sol, puis le recouvrait. Ca marchait d'ailleurs. Il s'accorda un sourire satisfait, qu'il s'empressa d'effacer. Il avait besoin de toute sa concentration.

Mélisende l'avait regardé faire, et il lui intima, d'un signe de tête, de recommencer les décharges. Elle s'executa, et il constata avec plaisir qu'elles ne passaient pas, quel que soit l'endroit du corps qu'elle visait. Bon, il ne fallait pas qu'elle exagère non plus sur l'intensité, mais ça marchait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance de Cernay
Sixième année MontmorencyavatarSixième année Montmorency
Messages : 153
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 22
Localisation : Là où ça embête les Armagnac.
MessageSujet: Re: Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)   Mer 2 Nov - 19:20

La professeure s'informa de leur état, et expliqua à tous la raison de cet "accident" :

- Voici un excellent exemple de magidigitation non contrôlée. Mademoiselle Solheim n'a pas trouvé le point d'équilibre qui permet de diffuser son énergie magique de manière régulière. Son énergie s'est emmagasinée comme dans un ballon de baudruche pour ensuite éclater à cause du trop plein d'énergie non relachée.

Elle finit par leur demander d'échanger leurs rôles. Adrian parut satisfaite de pouvoir enfin envoyer les décharges, et les premières qu'elle lança n'étaient pas tout à fait innocentes.
Garance la fusilla du regard et s'appliqua à les bloquer. Elle avait entendu Mlle de Méricourt indiquer tout à l'heure à Mélisende que les bloquer avec les mains était plus simple. Elle s'y essaya. Effectivement, ça marchait, mais Adrian s'arrangea pour les lui envoyer ailleurs.

Garance soupira, et observa les autres membres de la salle. Certains avaient réussi à créer un véritable bouclier, sans baguette, qui tenait très bien, comme le Lusignan au fond de la salle. Les autres arrivaient à en bloquer certaines, et les autres se recevaient tout.

Elle essaya de créer un bouclier, comme elle l'avait observé. Il retomba lamentablement, et cela se solda par une décharge. Elle fit signe à Adrian de stopper quelques instants, et réflechit. Imaginer un bouclier crée à partir de ses mains ne fonctionnait pas. Mais quand elle avait une baguette, elle n'y pensait même pas, cela fonctionnait tout seul. Et si... ?

Elle ferma les yeux, imaginant tenir une baguette dans les mains. Elle les garda fermés, se martelant qu'elle avait une baguette. Elle ne les rouvrit pas, pour ne pas déchanter, et fit un bref signe de la main à sa partenaire qui lança une décharge.

A partir de là, ce fut instinctif. Persuadée de tenir une baguette, Garance invoqua un bouclier qui bloqua toutes les décharges. Néanmoins, dès qu'elle ouvrit les yeux, il s'évapora.

Elle laissa retomber ses mains. Sans cette conviction, le bouclier ne tenait pas. Elle n'avait pas d'autres idées à essayer. De toutes manières, l'exercice touchait à sa fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélisende Delaunay
Sixième année ContiavatarSixième année Conti
Messages : 39
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : Beauxbâtons
MessageSujet: Re: Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)   Sam 5 Nov - 8:06

Mélisende se doutait un peu que l'exercice finirait par s'inverser. Aussi, c'est avec un soupir de soulagement mais aussi un esprit de revanche qu'elle accueillit l'annonce de Madame de Méricourt. Sortant sa baguette de son étui avec une grande délectation, elle entreprit de tirer sur Alexandre. Non pas des éclairs violents comme ceux de certains autres élèves qui se faisaient réprimander mais de petites décharges rapides et cinglantes, visant des endroits particulièrement difficiles d'accès. Cela lui procurait une joie qui peu à peu étanchait le goût amer que l'attitude d'Alexandre lui avait laissé tout à l'heure.

Toutefois, le résultat n'était pas celui escompté. Alexandre ayant déjà deux ans de Magidigitation derrière lui, il arrivait à bloquer presque tous ses éclairs. Une seule décharge passa, considérablement affaiblie et ne lui toucha qu'un bout de l'avant-bras. Par esprit de vengeance, il singea la technique de Mélisende tout à l'heure. Inclinant sa main, il fit ricocher un éclair qui vint l'atteindre à l'épaule. Avec une grimace de douleurs, Mélisende vit le visage moqueur d'Alexandre lui dire :


- Un partout!

- Espèce de gamin!, s'entendit-elle marmotter tandis qu'elle lui envoyait un violent éclair.

Conscient de la rage de Mélisende, Alexandre créa un bouclier qui finit par bloquer toutes ses attaques. Furieuse, Mélisende redoubla de hargne pour l'attaquer. Après une vingtaine de coups parés, le bouclier commença à se fendiller. Mélisende envoya alors un nouvel éclair pile sur la craquelure et ce dernier vola en éclats. L'éclair qui suivit visait Alexandre en pleine tête.

Alexandre le bloqua de ses deux mains. C'est alors que Mélisende entrevit une délicieuse solution à sa vengeance. Alexandre ayant la vue bloquée par ses deux mains ne vit pas le second éclair arriver. Lorsqu'il baissa les mains, il était déjà atteint dans sa virilité... pile à l'entre-jambe! Avec un cri de surprise étouffé, il tomba à genoux sur le tapis...

Afin d'éviter une réprimande du professeur, Mélisende vint tout près de lui et peignit sur son visage un parfait exemple de sincère désolation
.

- Oh, je suis vraiment désolée! Je ne l'ai pas fait exprès. Tu n'as pas trop mal?

Déjà le professeur arrivait, jugeant la scène d'un oeil critique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléonore de Méricourt
Directrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & AdministratriceavatarDirectrice-Adjointe, Professeur de Magidigitation & Administratrice
Messages : 47
Date d'inscription : 17/07/2010
MessageSujet: Re: Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)   Mer 30 Nov - 12:55

Poursuivant son tour d'horizon, Éléonore eut son attention attirée par la jeune Garance de Cernay. Contrairement aux autres élèves qui s'efforçaient d'arrêter les éclairs de leur deux mains tendues, Garance restait immobile, fermait les yeux, le bras à demi tendu devant elle. Un dôme d'une sorte de poussière légèrement brillante et dorée se formait autour d'elle et en un coup d'oeil, Éléonore comprit. Garance pensait à sa baguette magique. Elle s'imaginait très fort pouvoir exercer sa magie comme si elle avait une baguette au creux de la main. Hélas, le sortilège fut de courte durée. Éléonore s'approcha et lui parla d'une voix douce et docte.

- C'est une idée mademoiselle de Cernay. Mais je vous conseillerais amicalement de ne pas poursuivre dans cette voie. Vous vous essayez à une pratique de la magidigitation qui requiert beaucoup de concentration et de temps. Dans une situation de combat, vous n'aurez pas l'occasion de dire à votre adversaire d'attendre que vous vous concentriez, comme vous venez de le faire avec Mademoiselle Solheim. Il vaut mieux que vous ouvriez les yeux, quitte à vous prendre quelques décharges au début. Cela vous sera beaucoup plus bénéfique et vous apprendrez beaucoup plus rapidement car si vous prenez l'habitude de pratiquer une magidigitation lente et concentrative, vous risquez de vous y habituer et ce sera une habitude très difficile à perdre. Je vous accorde toutefois quatre points pour votre essai qui somme toute était très intéressant.

A peine eut-elle fini de parler qu'on grand "ow!" de douleur étoufée se fit entendre. Elle se retourna, légèrement inquiétée, pour voir Alexandre Morel agenouillé sur le tapis, les mains collées sur l'entrejambe tandis que Mélisende Delaunay s'excusait auprès de lui. Elle réprima un petit sourire et s'approcha de lui. Elle s'accroupit et lui posa une main amicale sur l'épaule.

- Pas trop de mal, Monsieur Morel?

Il marmonna quelque chose dans ses dents.

- Oui, il faut songer à protéger chaque centimètre carré de votre corps car un adversaire n'hésitera pas à vous toucher n'importe où où il pourrait vous blesser.

Elle se tourna vers Mélisende avec un air mi-figue mi-raisin, ne pouvant qualifier cet acte de délibéré puisqu'elle ne l'avait pas vu.

- Quant à vous, Mademoiselle Delaunay, je vous demanderai à l'avenir de viser des endroits moins tendancieux et de lancer des sorts de moindre intensité. Même si nous devons simuler une situation de combat, il ne s'agit que d'une mise en scène.

Elle se retourna de nouveau vers Alexandre.

- Du reste, vos boucliers étaient fort convaincants Monsieur Morel. Je vous octroie sept points pour votre performance.

La gracieuse pendule tinta quatre heures sur la cheminée. Éléonore annonça :

- Bien, le cours est terminé. Reprenez vos affaires et sortez dans le calme. Nous nous reverrons mardi prochain.

[H.J : Encore un tour de post et le topic est terminé.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Morel
Septième année CourtenayavatarSeptième année Courtenay
Messages : 109
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : A la plantation, bien sûr !
MessageSujet: Re: Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)   Mar 6 Déc - 18:42

[H.J. : Vu qu'Adrian n'a pas répondu, j'y vais. :s ]

- Espèce de gamin! rala t'elle.

L'exercice continuait, et, à sa grande satisfaction, et au grand dépit de Mélisende, il arrivait à bloquer la plupart des éclairs, les autres lui arrivant comme atténués. Ou presque. Alors qu'il venait de bloquer une décharge particulièrement tenace, dirigée en plein sur son front, il en reçut une à un autre endroit, où il avait bêtement oublié d'étendre son bouclier. Beaucoup plus douloureux. Il poussa un gémissement de douleur, et fusilla sa partenaire du regard, qui lui adressa un sourire faussement compatissant :


- Oh, je suis vraiment désolée! Je ne l'ai pas fait exprès. Tu n'as pas trop mal?

- Tu veux une réponse claire et précise ? Parce que je risque d'être vulgaire.


Beaux yeux ou pas, il n'allait d'ailleurs pas attendre sa permission, et était prêt à maudire sur cette fille pendant très longtemps, quand il sentit une main sur son épaule. Se retournant, ses yeux toujours furieux tournés vers Mélisende, il entendit Mlle de Méricourt :

- Pas trop de mal, Monsieur Morel?

Il marmonna quelque chose qui ressemblait vaguement à :

- A votre avis ?

Elle ne releva pas, et continua, haussant la voix pour le reste de la classe :

- Oui, il faut songer à protéger chaque centimètre carré de votre corps car un adversaire n'hésitera pas à vous toucher n'importe où où il pourrait vous blesser... Quant à vous, Mademoiselle Delaunay, je vous demanderai à l'avenir de viser des endroits moins tendancieux et de lancer des sorts de moindre intensité. Même si nous devons simuler une situation de combat, il ne s'agit que d'une mise en scène.

Tendancieux ! Ca c'était sûr. Il la fusilla du regard, attendant que la professeure s'éloigne pour commencer enfin sa litanie de jurons.

- Du reste, vos boucliers étaient fort convaincants Monsieur Morel. Je vous octroie sept points pour votre performance.

Bon, c'était déjà ça. La professeure se retourna dans un froissement de robe, et adressa un regard à la pendulette qui tintait doucement sur la cheminée :

- Bien, le cours est terminé. Reprenez vos affaires et sortez dans le calme. Nous nous reverrons mardi prochain.

Quoi ? Pour une fois, Alex n'avait pas du tout envie que le cours se finisse. Il avait encore pas mal de trucs à dire à la Conti en face de lui. Mais Mélisende, réaliste, s'était empressée de prendre ses affaires dès la fin du cours et de partir. Il bougonna. Mardi prochain, elle allait voir. Ou même avant, qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours du premier trimestre (PV élèves optionnaires)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Cours commun] Premier cours : les épouvantards
» Premier cours de Duel pour les élèves de premières et deuxièmes années. [Cours de Duels]
» Premier cours de Duel pour les élèves de troisième, quatrième et cinquième années. [Cours de Duel]
» Premier Sensei, Premiers Élèves. [Aru , Noah et Ayano]
» Les codages HTML de tata Melow || PREMIER COURS : création d'une boîte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: >---{Le château}--- :: >---{Le premier étage}--- :: >---{Classe de Magidigitation}----
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit