AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosaline A. Delaplume
Cinquième année ArmagnacavatarCinquième année Armagnac
Messages : 33
Date d'inscription : 31/07/2011
MessageSujet: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   Jeu 22 Sep - 18:35

Merveilleuse journée pour s'adonner a son passe temps favoris, en l’occurrence pour Rosy, le roller. Depuis petite elle aimait rouler a toute vitesse sur le bitume. Ses première fois n'avait pas été glorieuses, cela lui avait valu une semaine et demi de béquilles. Mais elle n'avait pas abandonner et avait continuer a s’entraîner, pour enfin aujourd'hui, arriver a un niveau acceptable.Elle descendit donc de sa salle commune, ses patins écarlate et blancs a la main. Elle prit alors le chemin de Jouvenceaux, elle voulait aller faire du roller sur la place du village et en profiter pour regarder si cet endroit qu'elle appréciait tant avait changer durant les vacances.
Arrivant sur la place elle s'asseya près de la fontaine et commença a enlever ses baskets. Elle enfilat alors ses precieux engins.elle mit ses chaussures dans son sac et, prenant apuis sur le bord de la fontaine, se hissa et s’élança a toute vitesse. Elle zigzaguais entre les piétons qui n'avait pas l'habitude de voir ça.
Sentant l'air dans ses cheveux, elle ressentit un léger pincement au coeur, cela lui faisait penser a Adeline, a Eline, mais elle avait 15 ans et elle les reverraient a Noël.Elle accélérât encore plus, regardant défiler les vitrines a une vitesse hallucinante; un peut trop même, il serait temps de ralentir, mais trop tard on était dans une pente et la vitesse commençait a devenir dangereuse, attrapent a deux mains un lampadaire et s'accrocha de toute se forces. Maintenant la question était de remonté, elle s'accrocha au remparts et se hissa de tout son poids quand elle arriva au bout elle ralentissa le rythme et une fois arriver a la fontaine, elle s’esseya et enleva ses rollers et massa ses pieds endoloris par l'heure d’efforts qu'ils venaient d'endurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe Maxime
Directrice & FondatriceavatarDirectrice & Fondatrice
Messages : 21
Date d'inscription : 17/07/2010
MessageSujet: Re: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   Jeu 22 Sep - 20:27

[H.J : Surpriiiiiise! C'est la directrice en personne qui s'en mêle! Razz ]

Madame Maxime avait eu à faire au village aujourd'hui. Le Ministère rechignait à verser la somme espérée pour le budget annuel de l'Académie et la directrice ne l'entendait pas de cette oreille. Descendu du château tôt ce matin, dans son grand carrosse tiré pour l'occasion par deux de ses plus beaux abraxans, Madame Maxime avait passé le plus clair de l'avant-midi à discuter finance dans le petit bureau de monsieur Jacques, unique mais excellent banquier de Jouvenceaux. Assez satisfaite par les dispositions suggérées par son ami, Madame Maxime avait décidé de prendre congé de lui. Extrayant son immense carcasse de la petite banque en pierre grisâtre, Madame Maxime fit sur la place de jouvenceaux une entrée remarquée, aussi remarquée que la curieuse jeune fille qui bifurquait entre les badauds, juchée sur de curieuses chaussures munies de petites roulettes. Madame Maxime reconnut alors une de ses élèves, une petite Armagnac vive comme une source mais un peu indisciplinée. Fronçant d'abord ses grands sourcils (Madame Maxime n'aimait pas que ses élèves se fassent remarquer), elle finit par sourire devant le comique de la situation. Cette petite jeunette ne pensait pas à mal et puis elle semblait beaucoup s'amuser sans indisposer les passants. Lorsqu'elle s'arrêta et s'assit sur le rebord de la fontaine, Madame Maxime s'avança vers elle et l'interpella d'une voix faussement grondante :

- Et bien, que voilà un drôle de sport, mademoiselle Delaplume! J'ose espérer que je ne vous verrai pas affublée de ces chaussures à roulette dans les couloirs de l'Académie! Comment se nomme cette trouvaille?, demanda-t-elle en pointant son grand doigt vers les patins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosaline A. Delaplume
Cinquième année ArmagnacavatarCinquième année Armagnac
Messages : 33
Date d'inscription : 31/07/2011
MessageSujet: Re: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   Ven 23 Sep - 19:32

- Et bien, que voilà un drôle de sport, mademoiselle Delaplume! J'ose espérer que je ne vous verrai pas affublée de ces chaussures à roulette dans les couloirs de l'Académie! Comment se nomme cette trouvaille?

Rosaline leva la tête et quelle fut sa surprise quand elle apperçut la directrice de l'Académie en personne !
Elle se repris et avec sa franchise et son aisance habituelle :

-Ne vous inquiéter pas Madame Maxime , je n'ai nullement l'intention de faire du roller dans les couloirs. Répondit-elle avec un grand sourire . Ce sont des rollers Madame, vous ne connaissiez pas avant ? C'est un sport très populaire chez les Moldus ! On les enfiles et on patine, un peu comme le patinage artistique !

En disant cela elle c'était remise debout, en prenant apui comme la première fois sur le rebord de la fontaine.

- Regarder !

En effectua alors une petite démarche en rond pour montrer la faciliter de cette tache a leur Directrice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe Maxime
Directrice & FondatriceavatarDirectrice & Fondatrice
Messages : 21
Date d'inscription : 17/07/2010
MessageSujet: Re: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   Sam 24 Sep - 12:04

Madame Maxime retint un sourire. Cette jeunette montrait ses "rollers" comme une petite fille montrerait le cadeau que le père noël lui aurait apporté. Lorsqu'elle eut refait le tour de la fontaine avec un petit sourire satisfait, la directrice reprit d'un air amusé :

- Du patin sur des roulettes, comme c'est amusant! Toutefois, j'espère pour vous que vous savez patiner sur de la glace car c'est le seul sport de glisse que vous pourrez pratiquer à l'Académie cet hiver.

Puis, avisant la place et la mine indifférente des gens, elle ajouta :

- Je ne vois aucune objection à ce que vous fassiez du "rolleur" ici mais vous veillerez cependant à ne pas incommoder les Jouvenciens. A la moindre plainte, j'interdirai les "rolleurs". Suis-je assez claire?

L'avertissement n'était pas trop sévère et la jeune fille l'accueillit avec un sourire bon enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosaline A. Delaplume
Cinquième année ArmagnacavatarCinquième année Armagnac
Messages : 33
Date d'inscription : 31/07/2011
MessageSujet: Re: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   Sam 1 Oct - 18:04

- Du patin sur des roulettes, comme c'est amusant! Toutefois, j'espère pour vous que vous savez patiner sur de la glace car c'est le seul sport de glisse que vous pourrez pratiquer à l'Académie cet hiver.

Rosaline acquiesça. Il était évident qu'elle ne se priverait pas de sport, quelques saisons que ce soit, et si en plus le patinage était autoriser a l'Académie, elle n'aurait pas besoin d'aller jusqu'à Jouvençeaux.

- Je ne vois aucune objection à ce que vous fassiez du "rolleur" ici mais vous veillerez cependant à ne pas incommoder les Jouvenciens. A la moindre plainte, j'interdirai les "rolleurs". Suis-je assez claire?

-Très claire Madame ! Je tacherai de laisser tranquilles les Jouvenciens, vous n'aurez pas a interdire les rollers !

Rosaline qui ne savait tenir plus de 5 minutes sans bouger, se leva et patina, non loin de la directrice.

-Euh, puis-je, Madame, vous questionner, juste comme ça, sur la raison pour laquelle vous êtes a Jouvenceaux ? Juste pour parler .

Elle avait choisi ses mots avec soin de peur d'offenser la directrice; Rosaline cherchait juste a alimenter la conversation, pas a fouiner dans les affaires de la Directrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe Maxime
Directrice & FondatriceavatarDirectrice & Fondatrice
Messages : 21
Date d'inscription : 17/07/2010
MessageSujet: Re: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   Dim 2 Oct - 9:07

Madame Maxime eut un franc sourire pour cette petite jeune fille spontanée, enjouée et délicieusement candide. Sa promesse était sincère et Olympe sentit qu'elle n'aurait pas de problème de ce côté. Au pire, si problème il devait y avoir, serait-ce de façon totalement involontaire.

Virevoltant autour de l'imposante directrice, la jeune Rosaline céda à sa curiosité naturelle et osa timidement une question :

- Euh, puis-je, Madame, vous questionner, juste comme ça, sur la raison pour laquelle vous êtes a Jouvenceaux ? Juste pour parler .

Madame Maxime esquissa un sourire.

- Et bien, juste pour parler, je vous répondrai que je suis venue ici m'occuper des affaires de l'Académie tout en profitant de voir un vieil ami à moi.

Elle ne précisa pas qu'il s'agissait du banquier Jacques, Rosaline ayant surement du la voir sortir de la banque. Puis, sortant de la poche de son bustier une petite montre à gousset, elle y jeta un oeil avant de rétorquer :

- Bon, l'heure avance et j'ai un emploi du temps chargé. Il faut que je rentre à l'Académie.

Et faisant mine de se diriger vers son immense carrosse, elle eut une petite pensée pour Rosaline qui lui était fort sympathique. Elle se retourna avec un petit sourire.

- Si vous le voulez, je vous dépose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosaline A. Delaplume
Cinquième année ArmagnacavatarCinquième année Armagnac
Messages : 33
Date d'inscription : 31/07/2011
MessageSujet: Re: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   Dim 13 Nov - 14:48

Madame Maxime sourit, cela rassura Rosy, au moiun elle était a peu près sûre que la Directrice n'en était point offensée,

- Et bien, juste pour parler, je vous répondrai que je suis venue ici m'occuper des affaires de l'Académie tout en profitant de voir un vieil ami à moi.

Bien sur, Rosy s'attendait a quoi ? A ce que la Directrice soit enfermée toute la journée dans son bureau ? Sans contacts social ? Rosaline se trouvait idiote parfois. La Directrice était sortie de la Banque, soit son ami était là-bas, soit elle était allé retirer de l'argent pour l'Academi Non mais ! De quoi tu te mèle Rosy ! Ce ne sont pas tes oignons ! se dit-elle
Madame Maxime, chercha quelques chose dans son corset quand elle l'eut trouvé, Rosy s'apperçut que c'était une ravissante montre a gousset, la Directrice y jeta un oeil puis dit:

- Bon, l'heure avance et j'ai un emploi du temps chargé. Il faut que je rentre à l'Académie.

Bon, se dit la jeune fille, cela lui aura permit de connaitre un peu mieux la Directrice, même si ce ne fut que de courte durée.

La femme s'en retourna vers son Carrosse, mais après quelques pas elel se retourna, Rosy regarda autour d'elle, croyant que Madame Maxime avait oublier son sac ou autre chose du même genre, mais elle n'y trouva rien qui semblait lui appartenir, quand elle vit que c'était elle que la Directrice regardait. Elle avait le sourire aux lèvres.

- Si vous le voulez, je vous dépose.

Rosaline s'en senti flattée, ses joues s’empourprèrent, un large sourire s'afficha sur ses lèvres :

- Vous êtes sûre que cela ne vous dérange pas ? Dit-elle pleine d'espoir.

[HRP: Comme je l'ai déjà dit dans mon RP avec Garance, je suis sincèrement désolée pour mon retard :s ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe Maxime
Directrice & FondatriceavatarDirectrice & Fondatrice
Messages : 21
Date d'inscription : 17/07/2010
MessageSujet: Re: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   Jeu 24 Nov - 22:47

- Vous êtes sûre que cela ne vous dérange pas ?, s'exclama Rosaline avait un petit air mi-anxieux mi-ravi.

Olympe partit d'un rire franc et enjoué qui, vu sa grande taille, parut un peu tonitruant.


- Voyons, Mademoiselle Delaplume. Si cette idée m'avait dérangé, je ne vous l'aurais pas proposé.

Elle se dirigea vers l'immense carrosse laqué de bleu et attelé de deux abraxans dont elle ouvrit la portière. Elle vit le visage de Rosaline s'illuminer d'admiration devant la beauté de l'intérieur du carrosse. Tout n'était que coussins capitonnés de soieries bleu pâle et miroirs sertis dans des trumeaux d'argent. Il y avait même un petit lustre en cristal à trois bougies éteintes qui pendait au plafond.

- Montez-vous?, demanda Olympe avec une petit mine satisfaite.

Rosaline montra un visage aussi enchanté qu'une petite fille le soir de Noël. Olympe se dit qu'il serait comique de la voir assise dans cet immense carrosse taillé aux proportions de la gigantesque directrice. Avec ses cheveux blonds, ses yeux bleus et sa petite bouche mutine, elle aurait l'air d'une petit poupée de porcelaine oubliée sur un canapé. Olympe n'était même pas sûre qu'en s'asseyant au bord du siège, les pieds de Rosaline toucheraient le plancher.


[H.J : Pas de souci, moi aussi je suis terriblement en retard Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosaline A. Delaplume
Cinquième année ArmagnacavatarCinquième année Armagnac
Messages : 33
Date d'inscription : 31/07/2011
MessageSujet: Re: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   Sam 26 Nov - 21:20

- Voyons, Mademoiselle Delaplume. Si cette idée m'avait dérangé, je ne vous l'aurais pas proposé.

*Au moins, je ne m'inviterait pas. * Pensa Rosaline

Rosaline n'avait jamais vu de carrosse aussi somptueux, l’intérieur ruisselait de bleu de toutes sortes : Bleu pâle, bleu ciel, turquoise, le mélange était d'une beauté saisissante. Sur la banquette était posé des cousin bleu pâles qui devaient être en soie, et levant la tête Rosy aperçut un lustre en cristal, des bougies éteintes, en cire blanche, étaient accrochées. Rosaline resta quelques secondes sur le marche pied bleu ciel, pour admirer l’intérieur.
Le léger toussotement de sa Directrice, la ramena à la réalité et elle pénétra dans le carrosse .

Elle s’essaya sur la banquette extrêmement confortable, ses pied était à quelque centimètre du sol. Sa directrice étant d'une taille gigantesque le carrosse devait en être autant. La directrice pris place a son tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympe Maxime
Directrice & FondatriceavatarDirectrice & Fondatrice
Messages : 21
Date d'inscription : 17/07/2010
MessageSujet: Re: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   Sam 3 Déc - 9:46

Comme Olympe l'avait prévu, Rosaline une fois assise dans le carrosse ressemblait à une petite poupée de porcelaine, l'expression émerveillée de son visage en plus. Olympe masqua un sourire pendant que le carosse s'ébranlait en direction de l'Académie.

C'est alors qu'elle se rendit compte que si elle avait proposé à Rosaline de la ramener, elle n'avait en revanche aucune idée de ce qu'elle pourrait bien lui dire. Pourtant, il aurait été impoli de garder le silence même si elles n'en avaient que pour dix bonnes minutes de carrosse. De plus, Rosaline se tenait coite, probablement intimidée où jugeant qu'il serait impoli d'adresser la parole en première à la directrice. Olympe décida donc de faire la conversation sur le thème des banalités.


- Alors, commença-t-elle avec un bon sourire, comment se passe ce début d'année?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosaline A. Delaplume
Cinquième année ArmagnacavatarCinquième année Armagnac
Messages : 33
Date d'inscription : 31/07/2011
MessageSujet: Re: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   Sam 10 Mar - 18:24

Rosaline jugea impoli de commencer la conversation, car si ça se trouve la directrice n'avait aucune envie de parler, et Rosy n'avait pas envie de la forcer. Ses rollers sur ses genoux elle faisait rouler les roues entre ses doigts. Le sol avait beau être pavé le carrosse ne subissait aucunes secousses.

* - Il y a sûrement de la magie là-dessous * Pensa Rosy

Quand enfin, la directrice prit la parole :

- Alors, commença-t-elle le sourire aux lèvres, comment se passe ce début d'année ?

Que répondre ? Et bien cela ce passait plutôt bien, elle avait de bonnes notes, si on mettait a part les bavardages et les quelques bêtises spéciales Armagnac.

- Heu, Oui, pour le moment tout ce passe très bien.

Un peu élémentaire comme réponse, elle ne lui ressemblait pas, c'est pour cela que Rosaline prit la peine de rajouter :

-Les professeurs sont sympa . ajouta-t-elle avec un sourire.

En tant normal elle aurait dit " Les profs" mais la directrice avait beau être cool, il ne fallait pas pousser, ça irait jusqu'à l’irrespect.

Le paysage de Jouvenceau défilait sous ses yeux, le temps était magnifique !

Rosy posa une autre question :

- Hem, et vous madame, j'espère que votre début d'année ce passe bien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Roller et compagnie, enfin, j'espère ... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce n'est qu'un aurevoir... enfin je l'espère...
» Liberté! Enfin! [Libre]
» La lune pour seule compagnie | libre |
» Obama en chute libre ...
» La compagnie Gildan ira-t-elle en Haiti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: >---{Jouvenceaux}--- :: >---{La place du village}----
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Harry Potter - Poudlard